Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les 4 accord tolteques

19 octobre 2012 5 19 /10 /octobre /2012 10:34

 

 

 

 

29.000 Russes se sont réinstallés en Russie en 2011

© Фото: «Голос России» 

Konstantine Romodanovski, chef du Servie fédéral de migration, a annoncé aujourd'hui que le nombre de personnes rapatriées en Russie dans le cadre du programme de rapatriement de compatriotes a plus que doublé au cours de cette année: 29.000 personnes contre 13.000 en 2010.

Au total, en cinq ans de réalisation du programme, plus de 60.000 personnes ont regagné leur patrie historique. Il s'agit notamment des Russes de Géorgie, des Etats-Unis, de Bolivie. Un rapatrié sur dix s'installe dans l'Extrême-Orient, a noté le chef du service du service de migration.

 

 

Lien : http://french.ruvr.ru/2011/12/16/62346557.html

 

 

:):):)

 

 

 

 

Chiron

 
16.12.2011, 15:49
Imprimer l'article Recommander à un ami Ajouter au blog
© Фото: «Голос России»
19 octobre 2012 5 19 /10 /octobre /2012 10:31

 

 

 

 

Bonjour !

 

 

 

La maison russe ouvre ses portes aux compatriotes de l'étranger

день народного единства 4 ноября праздник Россия флаг России руки соотечественники ноябрь коллаж

La Russie élargit la coopération avec les compatriotes de l'étranger. A part les échanges culturels, ils bénéficieront d’un soutien juridique et de nouvelles possibilités de retour dans leur patrie historique.

La désagrégation de l'Union Soviétique est non seulement une catastrophe géopolitique, mais aussi une tragédie pour le peuple européen le plus nombreux. Dans certains nouveaux États formés récemment, les citoyens russes se sont retrouvés dans une position défavorable. Dans une telle situation, la Fédération de Russie s’est engagée à soutenir ses compatriotes, dit le président de l'Institut de la stratégie nationale Mikhaïl Remizov :

« À mon avis, la citoyenneté russe et la possibilité de vivre en Russie doivent être accesibles à tous les Russes vivant à l'étranger. Depuis la désagrégation de l'Union Soviétique, les Russes appartiennent au plus grand peuple divisé de l'Europe. Nous ne pouvons pas et nous ne voulons pas résoudre ce problème par la voie des annexions militaires et des anschluss politiques, donc nous devons le résoudre via une politique migratoire pacifique et par le biais du soutien de la diaspora russe ».

Le niveau de vie bas, la mauvaise assistance médicale et le chômage constituent les raisons du retour massif des Russes dans leur patrie. L'assistant du chef du département du travail avec les compatriotes du ministère russe des Affaires étrangères Victor Sibilev raconte :

« Les pays principaux quittés par la majorité des Russes sont le Kazakhstan, l'Ouzbékistan, la Moldavie, l'Ukraine, la Kirghizie, l'Arménie, le Tadjikistan. Parmi les pays étrangers plus lointains appportant leur contribution au rapatriement, figurent l'Allemagne et Israël ».

Dès le mois de septembre, le gouvernement de la Russie a lancé un nouveau programme , qui doit rendre le retour des compatriotes dans leur patrie historique plus confortable. Des conditions privilégiées sont créées avant tout pour les entrepreneurs, les agriculteurs et les étudiants. La citoyenneté russe peut aussi être octroyée selon un schéma simplifié aux chercheurs et aux artistes. T

 

Lien : http://french.ruvr.ru/2012_10_18/compatriotes/

 

 

 

:):):)

 

 

Ceci est une exelente nouvelle !

 

 

;)

 

  Ici écouter radio LA VOIX DE LA RUSSIE :  http://french.ruvr.ru/radio_broadcast/

 

 

Chiron

18.10.2012, 19:42
Imprimer l'article Recommander à un ami Ajouter au blog
© Collage: La Voix de la Russie
18 octobre 2012 4 18 /10 /octobre /2012 20:07

 

 

 

 

Les religions continuent à faire entendre leur opposition au mariage homosexuel
Avec cet article

« Ce serait une injustice profonde, stupéfiante, que les citoyens n’aient pas droit à la parole » sur le projet de loi du « mariage pour tous », qui constitue « un enjeu de première magnitude », a affirmé mercredi 17 octobre le cardinal Philippe Barbarin devant un groupe de travail UMP à l’Assemblée nationale.

L’archevêque de Lyon, ainsi que le pasteur Claude Baty, président de la Fédération protestante de France (FPF), Mohammed Moussaoui, président du Conseil français du culte musulman (CFCM) et le grand rabbin Haïm Korsia, étaient auditionnés par les députés Hervé Mariton (Drôme) et Claude Greff (Indre-et-Loire).

C’est la première fois que des responsables des principaux cultes en France apparaissaient ensemble, ayant jusqu’à présent refusé de se présenter comme « un front du refus » d’un projet de loi qu’ils désapprouvent.

« Notre but, a souligné le cardinal Barbarin, est de savoir comment on va servir la société, dans le présent, dans les générations futures. Est-ce que nous voulons vraiment leur bien ? Bien sûr, le Parlement a le droit de légiférer, mais est-ce que c’est bien pour lui de faire tout ce qu’il a le droit de faire ? » « Quand on change le sens des mots », a poursuivi l’archevêque de Lyon en parlant de « mariage », « on fait une très grande violence aux personnes. Quand un pouvoir se prend pour plus qu’il n’est, il ne sert pas la société, il la met en danger ».

« UN ENJEU DE CIVILISATION DE PREMIÈRE MAGNITUDE »

« Il ne s’agit pas d’ouvrir le mariage à une nouvelle catégorie de personnes, mais de “changer” le mariage pour qu’une nouvelle catégorie de personnes y entre, ce n’est pas du tout la même chose. Il s’agit d’un enjeu de civilisation de première magnitude. » Le cardinal Barbarin a par ailleurs estimé, à propos de l’adoption, que « beaucoup de pays où des enfants sont à adopter vont les refuser à des couples de même sexe ».

Le grand rabbin Haïm Korsia, aumônier israélite des armées, s’est inquiété d’un possible « jeu de dominos, d’une logique où en posant un pas après l’autre, on en arriverait au développement de la “théorie des genres”. Où nous ne sommes plus sexués, nous ne sommes qu’une orientation ».

Évoquant l’aspect « social et anthropologique » du projet de loi, il a averti : « L’objectif premier de l’organisation, c’est la pérennisation de l’organisation et elle repose sur la différenciation ».

« CONFUSION ENTRE ÉGALITÉ ET SIMILITUDE »

« Imaginons, a-t-il poursuivi, les conséquences d’un acte qui ferait que les enfants n’auraient jamais la possibilité de dire “maman” ou “papa”, avec tout ce que ces mots contiennent d’affection, de tendresse. Comment ne pas y penser ? »

Mohammed Moussaoui s’est pour sa part demandé s’il n’y avait pas, au nom de l’égalité revendiquée pour tous, « une confusion entre l’égalité et la similitude. Deux personnes peuvent être égales mais non semblables, ou être semblables mais non égales ».

Il s’est interrogé sur l’opportunité de légiférer « quand la question du mariage entre personnes de même sexe concerne seulement 2 à 3 % d’individus, et qu’on engage la société dans une voie qui va la modifier profondément ».

Le pasteur Claude Baty a réitéré son souhait d’un débat public sur une question qui « ne favorise pas la structuration de la famille », rappelant que « le mariage n’est pas la mise en scène des sentiments mais une organisation sociale ».

GILLES BERNHEIM PREND LA PLUME

Dans le même esprit, le grand rabbin de France Gilles Bernheim a publié jeudi un long essai sur le projet du « mariage pour tous » intitulé Mariage homosexuel, homoparentalité et adoption  : ce que l’on oublie souvent de dire, concluant que « les arguments invoqués d’égalité, d’amour, de protection ou de droit à l’enfant se démontent et ne peuvent, à eux seuls, justifier une loi ».

Téléchargeable gratuitement sur le site du grand rabbin de France, cet essai, « adressé aux ministres, aux parlementaires et à tous les publics concernés », passe au crible tous les arguments avancés par les défenseurs du projet de loi.

Le texte s’interroge en dix chapitres sur le mariage homosexuel au nom de l’égalité, sur l’homoparentalité au nom de l’amour, sur l’adoption au nom du droit à l’enfant, ou encore sur la Loi et l’intérêt général à l’épreuve des chiffres.

« CE N’EST PAS PARCE QUE DES GENS S’AIMENT QU’ILS ONT SYSTÉMATIQUEMENT LE DROIT DE SE MARIER »

« L’argument du mariage pour tous ceux qui s’aiment ne tient pas : ce n’est pas parce que des gens s’aiment qu’ils ont systématiquement le droit de se marier, qu’ils soient hétérosexuels ou homosexuels », écrit Gilles Bernheim. « Le mariage n’est pas uniquement la reconnaissance d’un amour, écrit Gilles Bernheim. C’est l’institution qui articule l’alliance de l’homme et de la femme avec la succession des générations. »

« Le droit à l’enfant n’existe ni pour les hétérosexuels ni pour les homosexuels. Aucun couple n’a droit à l’enfant qu’il désire, au seul motif qu’il le désire (…) L’enfant n’est pas un objet de droit mais un sujet de droit », lit-on plus loin.

Le grand rabbin estime que « les nouvelles formes d’homoparentalité ouvrent la voie à d’affolantes combinatoires » et que « l’autorisation du mariage homosexuel est, pour nombre de militants LGBT, un cheval de Troie. Leur projet est plus ambitieux : la négation de toute différence sexuelle ».

Gilles Bernheim s’attaque également aux chiffres. « En 1999, il était urgent d’adopter le Pacs, écrit-il, car on annonçait alors que 5 millions de personnes voulaient se “pacser”. Des analyses de l’Insee, il ressort aujourd’hui que 904 746 Pacs ont été signés entre 2000 et 2010, dont seulement 7 % entre personnes du même sexe (soit 63 609 PACS en 11 ans) (…) La même surenchère est à l’œuvre aujourd’hui avec le mariage homosexuel ».

Selon le grand rabbin de France, « il n’y aurait ni courage ni gloire à voter une loi en usant davantage de slogans que d’arguments et en se conformant à la bien-pensance dominante par crainte d’anathèmes ».

Bruno Bouvet

Lire :

http://www.la-croix.com/Religion/Urbi-Orbi/France/Les-religions-continuent-a-faire-entendre-leur-opposition-au-mariage-homosexuel-_NG_-2012-10-18-866041

 

 

Pertinence et ceci est à martelé!!!

 

 

Le grand rabbin Haïm Korsia, aumônier israélite des armées, s’est inquiété d’un possible « jeu de dominos, d’une logique où en posant un pas après l’autre, on en arriverait au développement de la “théorie des genres”. Où nous ne sommes plus sexués, nous ne sommes qu’une orientation ».


 

Le pasteur Claude Baty a réitéré son souhait d’un débat public sur une question qui « ne favorise pas la structuration de la famille », rappelant que « le mariage n’est pas la mise en scène des sentiments mais une organisation sociale ».

 

 

« CE N’EST PAS PARCE QUE DES GENS S’AIMENT QU’ILS ONT SYSTÉMATIQUEMENT LE DROIT DE SE MARIER »

« L’argument du mariage pour tous ceux qui s’aiment ne tient pas : ce n’est pas parce que des gens s’aiment qu’ils ont systématiquement le droit de se marier, qu’ils soient hétérosexuels ou homosexuels », écrit Gilles Bernheim. « Le mariage n’est pas uniquement la reconnaissance d’un amour, écrit Gilles Bernheim. C’est l’institution qui articule l’alliance de l’homme et de la femme avec la succession des générations. »

« Le droit à l’enfant n’existe ni pour les hétérosexuels ni pour les homosexuels. Aucun couple n’a droit à l’enfant qu’il désire, au seul motif qu’il le désire (…) L’enfant n’est pas un objet de droit mais un sujet de droit », lit-on plus loin.

Le grand rabbin estime que « les nouvelles formes d’homoparentalité ouvrent la voie à d’affolantes combinatoires » et que « l’autorisation du mariage homosexuel est, pour nombre de militants LGBT, un cheval de Troie. Leur projet est plus ambitieux : la négation de toute différence sexuelle ».

 

Voici un sujet bien développé, ceci est bien explicite et très important.

 

 

 

http://lci.tf1.fr/france/societe/la-fronde-des-maires-hostiles-au-mariage-homosexuel-s-organise-7575434.html

 

 

 

 

 

...

 

 

 

Chiron

 

 

 

18 octobre 2012 4 18 /10 /octobre /2012 19:33

 

 

 

 

Syrie: Moscou met en garde contre la livraison de missiles sol-air aux rebelles
16:58 18/10/2012
MOSCOU, 18 octobre - RIA Novosti

La possible livraison de systèmes de missiles sol-air à très courte-portée (SATCP) aux rebelles syriens par les Etats-Unis serait une démarche très dangereuse, a déclaré jeudi le porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Alexandre Loukachevitch.

Selon lui, cette information mérite la plus grande attention compte tenu de la destruction de deux hélicoptères militaires gouvernementaux par les rebelles syriens et de leur menace d'abattre des avions civils dans l'espace aérien du pays.

"Transférer aux rebelles syriens une arme aussi redoutable que des lance-missiles sol-air ou autoriser de telles actions constituerait une démarche très dangereuse. Cela équivaudrait de fait à armer des terroristes internationaux, car selon le New York Times, les responsables officiels américains savent pertinemment que la majeure partie des armes livrées à l'opposition syrienne par le Qatar et l'Arabie saoudite finit entre les mains d'islamistes", a indiqué M. Loukachevitch.

Il a souligné que Moscou considérait les Etats-Unis comme un partenaire important dans les efforts visant à régler le conflit syrien et qu'il attendait des actions responsables de leur part.

 

Lien : http://fr.rian.ru/world/20121018/196351290.html

 

 

 

Chiron

18 octobre 2012 4 18 /10 /octobre /2012 18:54

 

 

 

 

Bonsoir !

 

 

 

Traversée équestre « Moscou-Paris »

казаки, конный поход Москва Париж

La traversée des cosaques russes se termine avec succès. Les chevaux du Don, comme il y a 200 ans, après la campagne européenne effectuée par l’ataman russe Platov, ont fait preuve de leurs performances. En suivant l’itinéraire de leurs ancêtres, le détachement des cosaques a franchi presque 3 000 kilomètres.

Au mois de janvier 1813, après la défaite de Napoléon, l’armée russe a commencé sa campagne étrangère. Ses succès inspiraient et unissaient les Européens, dit l’historien militaire et écrivain Alexeï Chichov :

« Il fallait libérer les Etats du continent du joug napoléonien. L’avant-garde de l’armée russe était composé du corps d’armée cosaque commandé par Matveï Platov qui avait pour mission les tâches suivantes : empêcher l’ennemi de se concentrer, de se ravitailler, bloquer les routes que suivaient les réserves de la Grande-Armée. Et Matvéï Platov a réalisé cette tâche avec succès ».

Le corps d’armée de Platov avec ses effectifs se chiffrant à 60 000 personnes a participé à la Bataille des Nations à Leipzig pour entrer en 1814 à Paris à l’avant-garde des troupes alliées. La traversée de leurs descendants qui a commencé il y a deux mois à Moscou suivait les routes de Russie, Biélorussie, Pologne, Lituanie, Allemagne et France, dit la porte-parole de la traversée Viktoria Petrova :

« Nous étions émus, car il est difficile d’organiser une traversée équestre avec le but historique et culturel et non sportif. Les organisateurs ont dit plus d’une fois que l’objectif est de commémorer les morts dans les guerres napoléoniennes, donner un exemple aux jeunes, leur rappeler l’histoire et le passé glorieux. Et nous avons atteint cet objectif. Les cosaques sont charmés par l’accueil qui leur a été réservé. Et les Européens, eux aussi, ont beaucoup aimé cette action ».

Le 20 octobre Fontainebleau verra le concert de gala à l’occasion de la fin réussie de la traversée. De vieilles chansons cosaques seront éxécutées par le célèbre choeur de Kouban et l’ensemble Alexandrov de l’Armée, non moins célèbre. Il y aura une vente aux enchères des chevaux du Don qui marquent un record : 311 km par jour et avec un cavalier.

 

Lien : http://french.ruvr.ru/2012_10_18/cosaques-Paris/

 

 

 

 

 

 

 

Chiron

18.10.2012, 19:27
Imprimer l'article Recommander à un ami Ajouter au blog
Photо: EPA
18 octobre 2012 4 18 /10 /octobre /2012 13:38

 

 

 

 

La liste rouge des espèces menacées de disparition s'allonge

дикая природа экология животное флора фауна 

Quelque 400 espèces animales et végétales ont rejoint la liste des espèces menacées d'extinction dévoilée mercredi à Hyderabad, en Inde où se tient la conférence de l’ONU sur la biodiversité.

La liste rouge comprend actuellement 20212 espèces menacées d'extinction, dont 13% d’oiseaux, 41% d’amphibiens et 33% de corail.

Les discussions actuelles visent notamment les engagements financiers qui pourraient être pris pour atteindre les 20 objectifs pour 2020 adoptés à Nagoya (Japon) en 2010.

Des experts chargés de conseiller les négociateurs ont chiffré ces besoins à 150 - 440 milliards de dollars (entre 138 et 406 milliards d'euros environ) par an. T

 

 

Lien : http://french.ruvr.ru/2012_10_18/91659945/

 

 

 

 

 

 

Chiron

 
18.10.2012, 16:14
Imprimer l'article Recommander à un ami Ajouter au blog
Photo : SXC.hu
18 octobre 2012 4 18 /10 /octobre /2012 11:19

 

 

 

 

La journée de nos frères les animaux

амурский леопард зоопарк хищник зубы рычание 

Les hommes sont responsables pour les animaux, nos frères. C’est ce que rappelle l’action qui se déroule aujourd’hui, la Journée internationale des animaux (World Animal Day). Elle a été instituée par le Congrès International des partisans du mouvement pour la protection de la nature en 1931.

La date du 4 octobre a été choisie parce que c'est la journée de commémoration de Saint François d’Assises, considéré comme le protecteur des animaux.

La nécessité d'inculquer aux gens un sentiment de responsabilité pour tous les êtres vivants sur la planète est dictée par dure la réalité. Au cours des 500 dernières années, 844 espèces d’animaux ont entièrement disparu . Le Livre Rouge international devient de plus en plus volumineux. Selon les estimations de l'Union Internationale de la protection des animaux, environ un quart de toutes les espèces de mammifères frise la disparition.

Maintenant, près de 800 espèces animales se trouvent sous la protection de l'ONU, notamment le gorille, le chimpanzé, le tigre, le léopard et le jaguar. Récemment, la Russie a proposé de protéger l'ours blanc. Il y a des raisons à cela, selon le chef des programmes du Fonds International de la protection des animaux Liudmila Danilova.

« Selon la classification de l'union Internationale de protection de la nature, il fait partie de la catégorie des espèces menacées de disparition. Puisque au Canada, on chasse les ours blancs et que le marché international consomme leurs peaux, cela peut influer négativement sur la survie de cette espèce ».

Le nombre d’ours blancs sur la planète est en constante réduction. Maintenant, il en reste près de 20 mille. Il est tout à fait logique que cete initiative vienne de la Russie, note Liudmila Danilova. La Russie est le premier pays à avoir interdit sur son territoire la chasse aux ours blancs dès 1957.

Les parcs naturels et les réserves naturelles jouent un rôle considérable dans la préservation des animaux rares sur la planète. La réserve naturelle internationale de biosphère « Daoursky » dans le sud de la Transbaïkalie, par exemple, a sauvé la gracieuse antilope Dzeren.

Les manifestations consacrées à la Journée Internationale des Animaux, sont organisées dans plus de 70 pays. Des milliers d’associations ont préparé des actions spéciales. Des programmes éducatifs intéressants réjouiront les enfants et les adultes dans les zoos et les musées. Ce jour-là, les animaux domestiques, qui sont considérés dans plusieurs pays comme des membres de la famille, seront gâtés. La Russie occupe la deuxième place après les États-Unis pour le nombre d'animaux de compagnie. T

 

Lien : http://french.ruvr.ru/2012_10_04/journee-des-animaux/

 

 

Sur le sujet :

La liste rouge des espèces menacées de disparition s'allonge

Lien : http://french.ruvr.ru/2012_10_18/91659945/

 

 

 

 

 

 

Chiron

 

 

Chiron

 

4.10.2012, 22:54
Imprimer l'article Recommander à un ami Ajouter au blog
© Flickr.com/wwarby/cc-by
18 octobre 2012 4 18 /10 /octobre /2012 11:02

 

 

 

 

Regard sur le monastère rupestre de Chouldan, en Crimée
Le monastère se trouve au nord du village de Ternovka, près de Sébastopol.
Chiron
18 octobre 2012 4 18 /10 /octobre /2012 10:50

 

 

 

 

Le bison canadien est bien adapté aux conditions de la Yakoutie

Le bison canadien est bien adapté aux conditions de la Yakoutie 

Les expériences d'élevage de bisons canadiens en Yakoutie sont couronnées de succès, selon les autorités de la république.
« Environ 40 espèces de bisons ont été placés en Yakoutie Centrale, où ils se sont très bien adaptés et se reproduisent. Le travail va se poursuivre sur ce plan... » a déclaré le président de la Yakoutie Yegor Borissov lors d'une conférence de presse à Moscou. Il a noté que cette expérience est menée conjointement avec des scientifiques canadiens.
Selon le gouvernement yakoute, le but ultime du projet - la création d'une population viable de bisons des bois, qui pourraient être relâchés dans la nature.

Liens : http://french.ruvr.ru/2012_06_10/bison-Yakoutie-Canada/

 

http://chiron.over-blog.org/article-une-contribution-pour-augmenter-la-population-des-bisons-du-caucase-111174499.html

 

http://chiron.over-blog.org/article-bisons-109175259.html

 

http://chiron.over-blog.org/article-il-est-ne-un-bison-tout-blanc-le-30-juin-signe-d-un-renouveau-spirituel-107767204.html

 

 

 

:):):)

 

 

 

 

 

Chiron

 
10.06.2012, 17:04
Imprimer l'article Recommander à un ami Ajouter au blog
Photo: RIA Novosti
18 octobre 2012 4 18 /10 /octobre /2012 10:48

 

 

 

 

La Russie pourrait créer un fonds d'aide aux Russes détenus à l'étranger

23.09.2010 Алла Бут 

Le ministère russe des Affaires étrangères soutient l'idée d'Alla Bout, épouse d'un homme d'affaires russe condamné à 25 ans de prison aux Etats-Unis pour trafic d'armes, de créer un fonds d'aide aux Russes détenus à l'étranger, a déclaré mercredi à Moscou le porte-parole du ministère Alexandre Loukachevitch.

« Nous n'avons pas d'informations concrètes sur ses projets, mais nous appuyons l'idée de créer un fonds (…). Ces derniers temps, nous avons trop souvent assisté à des poursuites lancées contre les Russes pour des raisons inventées de toutes pièces et en violation des normes judiciaires. On connait bien les cas d'enlèvement de nos concitoyens par les représentants des organes judiciaires étrangers », a indiqué M. Loukachevitch.

Dans ce contexte, les Russes arrêtés à l'étranger ont besoin d'une aide juridique qualifiée et le futur fonds pourrait la leur accorder, selon lui.

Le ministère accorde attention aux informations selon lesquelles Mme Bout a déposé une demande d'enregistrement du fonds de soutien aux Russes arrêtés, condamnés et détenus à l'étranger auprès du ministère russe de la Justice.

« A notre avis, le nouveau fonds pourrait appuyer d'une manière efficace le Fonds de soutien et de protection des droits des Russes résidant à l'étranger. Mais les ambassades et consulats russes sont toujours prêts à aider les ressortissants russes en détresse indépendamment de la date de création du fonds d'Alla Bout », a ajouté le diplomate.

L'homme d'affaires russe Viktor Bout a été arrêté en Thaïlande en 2008 et extradé vers les Etats-Unis qui l'accusaient d'avoir tenté de vendre des armes aux Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) lors d'une rencontre avec des agents de la CIA qui se faisaient passer pour des représentants des FARC. Le 5 avril 2012, un tribunal de New York a condamné le prévenu à 25 ans de prison ferme et à 15 millions de dollars d'amende. L'intéressé avait plaidé non coupable. /L

RIA Novosti

 

Lien : http://french.ruvr.ru/2012_10_18/91594961/

 

 

 

 

 

 

Chiron

 
18.10.2012, 08:57
Imprimer l'article Recommander à un ami Ajouter au blog
Photo : RIA Novosti