Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les 4 accord tolteques

24 octobre 2012 3 24 /10 /octobre /2012 08:03

 

 

 

 

Bonjour !

 

 

 

Droits de l’homme : la Russie évoque la situation aux Etats-Unis

США Белый дом 

Les prétentions de Washington de devenir leader mondial dans le domaine de la défense des droits de l’homme et des valeurs démocratiques, ne sont pas fondées car les Etats-Unis sont loin d’en donner un exemple parfait. Cette affirmation est fondée sur le rapport fait par le ministère russe des Affaires étrangères sur la situation du respect des droits de l’homme aux Etats-Unis. Les experts du ministère se sont basés sur les renseignements vérifiés venant des sources internationales et nationales fiables. Dit Andranik Migranyan, directeur de l’Institut de la démocratie et de la coopération à New York.

« Il va sans dire que l’Amérique est un pays de grandes traditions démocratiques. Mais à en regarder de plus près la façon dont y est organisée la vie publique, on constatera avec regret qu’il y a énormément de problèmes qui ne permettent pas aux Etats-Unis de se positionner de manière aussi absolue qu’ils le souhaitent, en tant que modèle ou gourou qui enseigne comment respecter les droits de l’homme ».

Les élections présidentielles du 6 novembre prochain en fournissent un bon exemple. La voici, l’ultime manifestation de la démocratie ! Mais il est impossible de faire abstraction des discriminations en fonction de la position sociale et de l’appartenance ethnique ainsi que des violations des droits électoraux, a dit à La Voix de la Russie Cheri Honkala, candidate du Parti vert à la vice-présidence des Etats-Unis.

« La raison pour laquelle les Etats-Unis n’autorisent pas les observateurs d’assister au déroulement du scrutin, c’est qu’il y a une éventualité de fraudes. Nous avons tant de gens qui ne veulent pas ou ne peuvent pas voter. De surcroît le système d’« autorisations à avoir le droit de vote » est en train de revenir dans certains Etats américains. Il y a des barrières artificielles qui se créent pour évincer des électeurs potentiels que sont les ouvriers et ceux qui vivent au-dessous du minimum vital ».

Jusqu’ici la Russie ne disait jamais rien à propos des processus démocratiques aux Etats-Unis. Mais aujourd’hui il est temps de changer les choses, a déclaré Alexeï Pouchkov, président du comité des affaires internationales de la Douma d’Etat.

Lundi les parlementaires russes ont adopté une série de recommandations à l’attention de l’exécutif et le législatif américains. Les Etats-Unis devraient non seulement dire aux autres comment respecter les droits de l’homme mais aussi et surtout de les respecter eux-mêmes.

 

Lien : http://french.ruvr.ru/2012_10_23/92198740/

 

 

Pertinence :

 

 

Les Etats-Unis devraient non seulement dire aux autres comment respecter les droits de l’homme mais aussi et surtout de les respecter eux-mêmes.

 

 

 

Bien dit, c'est la vérité!!!

 

Voir aussi :

 

 

Moscou est préoccupée par la violation des droits de l'homme aux USA

сша флаг сша американский флаг рука американец 

« Les prétentions des Etats-Unis au leadership dans le domaine des droits de l'homme sont gratuites et ne sont pas étayées de réalités concrètes », a déclaré Konstantin Dolgov, chargé des droits de l'homme au ministère russe des Affaires étrangères, au cours des audiences parlementaires consacrées au respect des droits de l'homme aux Etats-Unis.

Selon le diplomate, les principaux défis auxquels sont confrontés les Etats-Unis sont l'inégalité sociale, la discrimination religieuse, ethnique et raciale, ainsi que des prisons clandestines et les tortures.

Konstantin Dolgov a également évoqué l'existence de la censure, la limitation des droits électoraux et un recours disproportionné à la force contre les manifestants pacifiques.

 

Lien : http://french.ruvr.ru/2012_10_22/92017722/

 

 

  Sur le sujet : http://chiron.over-blog.org/article-droits-de-l-homme-un-rapport-russe-accable-les-usa-111462875.html

 

http://chiron.over-blog.org/article-en-finir-avec-le-monopole-des-droits-de-l-homme-111316440.html

 

 

 

 

http://fr.rian.ru/world/20121022/196386002.html

 

 

http://chiron.over-blog.org/article-moscou-est-preoccupee-par-la-violation-des-droits-de-l-homme-aux-usa-111541343.html

 

 

 

Chiron

 

23.10.2012, 20:57
Imprimer l'article Recommander à un ami Ajouter au blog
Photo : RIA Novosti
23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 19:51

 

 

 

 

Résistance politique: Disparition d’un grand résistant qui a perpétué la lutte contre le terrorisme des natifs amérindiens depuis 1492 jusque dans les XXème et XXIème siècles…

 

Résistance politique: Disparition d’un grand résistant qui a perpétué la lutte contre le terrorisme des natifs amérindiens depuis 1492 jusque dans les XXème et XXIème siècles…

Russell Means (1939-2012) activiste Sioux n’est plus 
  
“L’univers qui contrôle toute vie a un équilibre mâle, femelle qui est prévalent sur notre grand-mère sacrée: la Terre. 
Cet équilibre doit être reconnu et doit devenir le facteur déterminant dans toutes les décisions que chacun prend, qu’elles soient spirituelles, sociales, sanitaires, éducationnelles ou économiques. 
Une fois que l’équilibre est devenu une partie intégrante de la vie de chacun, toute plannification, recherche, action directe, et suivi devient une suite logique. Les buts ciblés deviennent des réalités de manière consistante. De bonnes choses arrivent aux bonne personnes, rappelez-vous toujours que le temps est de votre côté. 
Mitakuye Oyasin (Nous sommes tous inter-reliés)” 
(Russell Means, repose en paix – 10 Novembre 1939~22 Octobre 2012) 
  
Les Etats-Unis ne sont qu’une grande réserve indienne et nous sommes tous dedans. Ainsi pensait Russell Means (Oglala, Lakota Sioux), activiste politique légendaire, leader du American Indian Movement (AIM) dans les années 1970, dont il fut un des fondateurs avec son compère Dennis Banks et accessoirement acteur de cinéma (rôle de Chingakook dans “Le Dernier des Mohicans” aux côtés de Daniel Day Lewis). Means mena le blocage du QG du Bureau of Indian Affairs (BIA) à Washington D.C en 1972 et fut un des activistes qui tint tête au gouvernement américain et ses forces de l’ordre à Wounded Knee en 1973 dans la Dakota du Sud, sur le territoire de la réserve de Pine Ridge, au même endroit qui vit le massacre en 1890 de plus de 200 Sioux Lakota, hommes, femmes, enfants et vieillards par le 7ème de cavalerie de l’armée des Etats-Unis. 
L’Amérindien Russell Means a donné une interview édifiante de 90 minutes expliquant comment les nations natives de l’Amérique du nord et les Américains eux-mêmes de manière générale, sont tous emprisonnés dans une énorme réserve. Means fut le leader de la République des Lakotas, un mouvement politique qui a déclaré son indépendance des Etats-Unis et a refusé de reconnaître l’autorité de ses présidents ou de ses gouvernements, se retirant de manière unilatérale de tous les traités signés avec le gouvernement fédéral et redéfinisant ses frontières, qui couvrent  des milliers de kilomètres carrés entre les états du Dakota du nord, Dakota du sud, le Nebraska, le Wyoming et le Montana. 
Means a expliqué comment les Amérindiens ont été mis en esclavage dans des camps de prisonniers de facto ceci étant le résultat de la restriction de leur ressource de nourriture par le gouvernement fédéral et l’application de tactiques colonialistes, un processus qui a maintenant aussi été infligé sur les Etats-Unis dans leur ensemble, ceux-ci sont maintenant devenus une “énorme réserve indienne”, d’après Means. 
Means a prévenu que les Américains avaient complètement perdu la capacité de toute pensée critique et que chaque génération devient moins responsable que la précédente et en conséquence moins libre en ignorant un document presque parfait: la constitution, qui est en fait un dérivé des lois natives (n’oublions pas que Benjamin Franklin s’inspira beaucoup de la constitution des nations Haudonosaunee ou iroquoises pour écrire la constitution des Etats-Unis. La constitution iroquoise ou « La grande loi de la paix  » existe depuis environ l’an 1000 et est la plus vieille  constitution de l’histoire de l’humanité.). Dans son interview, Means fait la chronique des pertes de libertés depuis les années 1840, année qui marque la naissance des corporations, la déclaration de la loi martiale par Lincoln, jusque vers la fin du XIXème siècle et dans le XXème siècle lorsque le congrès américain “commença à donner le droit aux banques à régner sans partage” et que les intérêts privés commencèrent à imprimer la monnaie et à mettre tout le monde sous la coupe tyrannique de la dette. 
Vidéo interview de Russel Means (96 min): “Bienvenue dans la réserve” (Welcome to the reservation) en suivant le lien ci-dessous. 
La vidéo est en anglais. Il est possible d’activer les sous-titres en français en cliquant sour l’icône “captions”, en sélectionnant d’abord de mettre les sous-titres en anglais, puis de cliquer sur “translate” puis choisir “French, français” dans le menu. 
Avertissement: le sous-titrage français est très approximatif… 
Lien de la vidéo: 
http://www.youtube.com/watch?v=-LA-S64QY3o 
Russel Means a publié (avec le journaliste Marvin J. Wolf) en 1995 son autobiographie “Where White Men Fear to Tread” que l’on pourrait traduire par “Là où les hommes blancs ont peur de s’aventurer”, qui raconte de manière franche et sans détours sa vie, son activisme, ses forces et ses faiblesses (qui furent nombreuses de son propre aveu). 
Son style franc et direct ne lui a pas fait que des amis, mais il n’en était que plus respectable pour cela. 
Là où Gandhi répondait à un journaliste anglais qui lui avait demandé ce qu’il pensait de la civilisation occidentale en lui disant que “c’était une bonne idée”, Russel Means dans son livre disait ceci: 
“La meilleure mesure de la civilisation occidentale n’est pas les mathématiques, ou quoi que ce soit dans cette ligne de pensée, ou l’agriculture ou les systèmes politiques ou la théologie ou la philosophie. La ‘civilisation’ dans l’esprit occidental est fait de police et de prison. Elles représentent loi et ordre.” 
Autre extrait du livre sur l’arrogance et le racisme blanc envers les afro-américains et les natifs. 
“… Nous sommes des attractions touristiques. Jusqu’à ce jour, des femmes, jamais des hommes, viennent vers moi quand je porte mes cheveux en tresses et viennent les tirer. Jusqu’au moment des années 1960 et le Black Power Movement, certaines femmes blanches avaient pour habitude d’attrapper les petits enfants noirs américains et leur caressaient la tête. Elles ne font plus cela maintenant, mais quand elles voient un indien portant ses cheveux en tresses, elles vont aller droit vers lui et vont lui tirer les tresses. Ceci représente une violation de ma personne, et j’ai appris une façon de l’arrêter. Quand une femme s’approche, me prend les tresses et dit: “que c’est mignon”, je lui met la main sur la poitrine et dis: “que c’est mignon !”. Elle ne me touchera plus jamais.” 
Hoka Hey Russell tu fus et demeures une inspiration pour beaucoup ! 
– Résistance 71 –

Lien : http://www.jeveuxdelinfo.fr/2012/10/23/resistance-politique-disparition-dun-grand-resistant-qui-a-perpetue-la-lutte-contre-le-terrorisme-des-natifs-amerindiens-depuis-1492-jusque-dans-les-xxeme-et-xxieme-siecles/

 

 

 

 

 

Chiron

23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 18:25

 

 

 

 

La Syrie accuse la France d'encourager le terrorisme

Sujet: Troubles en Syrie (987 articles)

сирия флаг 

Le ministère syrien des Affaires étrangères a vivement critiqué les autorités françaises pour leur soutien aux terroristes sur le territoire de la Syrie. D'après le ministère, Paris encourage « les terroristes à poursuivre leurs massacres contre les civils innocents ».

Les autorités françaises prônent depuis longtemps le départ du président de Syrie Bachar al-Assad et appellent la communauté international à soutenir le mouvement d'opposition syrien.

 

Lien : http://french.ruvr.ru/2012_10_23/France-terroristes-soutien/

 

 

 

 

 

Chiron

 
23.10.2012, 19:35
Imprimer l'article Recommander à un ami Ajouter au blog
© Flickr.com/aqmme/cc-by
23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 13:44

 

 

 

 

Conférence sur la conservation des tigres de l'Amour.

Troisième service de presse photo de la le président russeLatoute

Chef de l'administration présidentielle Sergueï Ivanov a tenu une réunion sur la conservation du tigre Amur.

Administration présidentielle a déclaré qu'à l'heure actuelle pour l'entretien, l'achat, la vente et le transfert d'animaux rares et leurs dérivés fournissent la seule responsabilité administrative.

Sergueï Ivanov a fait une proposition de criminaliser la production, le trafic et le transport des animaux figurant dans le Livre rouge, et leurs dérivés, ainsi que leur passage de la frontière russe.

En 2010, un programme national de « tigre de Sibérie ". La Russie est le seul pays où le nombre de tigres a considérablement augmenté depuis le milieu du siècle dernier, et les 10 dernières années est stable


Lien : http://www.kremlin.ru/

Voir aussi :

 Le Tigre de l'amour

 

VLADIVOSTOCK, 28 septembre - RIA Novosti, un cortège de carnaval célèbrera ce dimanche la journée du Tigre dans les rues de Vladivostok, a déclaré une représentente du comité d'organisation.

La journée du tigre a pour objectif d'attirer l'attention sur la question de la conservation du tigre de l'Amour, inscrit sur la liste rouge des éspèces menacées.

Cette fête inhabituelle rappelle à chacun que le primorié est un térritoire unique, d'une grande beauté, dont le symbole déssiné à la fin du XXe siècle par Vladimir Troïnine, n'est autre que le tigre de l'Amour.

Lien içi: http://fr.rian.ru/russia/20080928/117199055.html

Autre lien içi le blog de Adriana "Poutine un homme d'envergure" vidéo la rumeur : Quand Poutine neutralise une tigresse pour sauver des journalistes ...

 http://vladimir-poutine.activblog.com/article-252357.html

Sacré Vladimir! 



Bien à lui



J'ai eu la très grande chance de prendre un bébé tigre dans mes bras quelle joie!  cette petite peluche vivante avec ses grosses papates j'étais aux anges, c'étais au parc de Bellewarde en Belgique à Ypres ce parc est superbe.


Dessous de magnifiques photos de tigres blancs et du bengale

 



 Tigre blanc
          

                                                            Tigre blanc et tigre du Bengale






Sauvons notre bien commun et respectons toutes les formes de vies sur Terre


http://chiron.over-blog.org/article-23219500.html


                Corinne Bizart

 

:):):)

23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 13:18

 

 

 

 

RENCONTRE-DÉBAT AVEC FRANÇOIS ASSELINEAU ET LES RESPONSABLES DE L'UPR D'ÎLE DE FRANCE

Mercredi 24 OCTOBRE 2012 à partir de 19H00 - Café du Pont Neuf - 14 Quai du Louvre - 75001 Paris

Mercredi prochain, l'UPR innove triplement :
1)- en organisant une rencontre-débat informelle avec François Asselineau. 
Le président de l'UPR ne prononcera aucune conférence mais, après un bref propos introductif, répondra tout simplement aux questions qui lui seront posées : sur la situation politique et économique, sur l'UPR, sur les conséquences de la sortie de l'euro, ou de l'UE, etc. (Horaire prévisionnel : 19H00 - 20H30)

2)- en organisant ensuite une rencontre avec les responsables de l'UPR d'Île-de-France :
- Éric Mary (Secrétaire national au militantisme et Délégué régional d'Île de France), 
- Pierre Tribouillard (Délégué Départemental de Seine-et-Marne),
- Steve Guyot (Délégué Départemental adjoint de Seine-et-Marne),
- Eddy Roos (Délégué Départemental des Yvelines),
- Matthieu Huck (Délégué Départemental des Hauts-de-Seine),
- Jérémy Touchard (Délégué de Paris XIe),
- Ewen Maréchal (Délégué de Paris XVe),
- Marvin Leroy (Responsable Cybermilitantisme),
Chacun de nos responsables présentera rapidement sa "feuille de route" et comment il compte mieux structurer nos opérations de militantisme. Ils répondront bien entendu aux questions du public. 
(Horaire prévisionnel : 20H30 - 22H30)

3)- en concluant la soirée de façon conviviale, avec des échanges informels au gré des affinités entre les participants. 

En parallèle, François Asselineau procédera à une SÉANCE DE DÉDICACE du Programme de Libération Nationale.
Il s'agit d'une version "collector" du programme présidentiel, baptisée "CNR 2.0", imprimée sous forme d'une élégante brochure de 62 pages. Le prix de vente sera au gré de chaque acheteur, mais avec un minimum de 3 € correspondant au seul coût de fabrication par exemplaire, compte non tenu de tout le travail bénévole réalisé par l'équipe graphique et de relecture, notamment Pierre Bonsirven et Laurent Dauré).
(Horaire prévisionnel : 22H30 - Fermeture de l'établissement)

=========================
=> OÙ EST-CE ? 
Au 1er étage du Café du Pont Neuf - 14 Quai du Louvre - 75001 Paris, juste en face du Pont Neuf et de l'ancien magasin de la Samaritaine. Métro le plus proche : Pont-Neuf (ligne 7). Autres métros proches : Louvre-Rivoli (ligne 1) et Châtelet-Les Halles (lignes 1, 4, 7, 11 et 14 du métro, lignes A, B et D du RER)
(Pour mémoire, c'est dans ce même endroit que nous avions organisé le 5ème anniversaire de l'UPR le 25 mars 2012).

=> QUI PEUT VENIR ? 
Tout public. 
Cette rencontre est plus spécialement destinée à nos adhérents de Paris et d'Île-de-France, mais tout le monde est bienvenu (adhérents et sympathisants d'autres régions, simples curieux).
Attention : le 1er étage du café nous est entièrement réservé mais sa taille est néanmoins limitée. Il est donc conseillé de venir en avance pour être certain d'avoir une place.

=> Y A-T-IL UN DROIT D'ENTRÉE ?
L'entrée est gratuite mais le gérant qui nous prête gracieusement cette salle extrêmement bien située dans Paris (ce qui est une denrée doublement rare) demande une consommation minimale à chaque participant (café, thé, jus de fruits, sodas, bière, apéritifs, etc. Une carte brasserie, à des tarifs raisonnables pour le quartier, est également à la disposition du public pour dîner, notamment pendant la partie informelle de cette rencontre-débat.

=> À NOTER
Cette rencontre-débat en trois séquences, avec le président de l'UPR et les responsables régionaux, est une "première" du genre. Nous allons tester cette formule, moins informative mais plus interactive et opérationnelle que les traditionnelles conférences, afin de voir si elle intéresse le public. 
Elle sera l'occasion pour chacun, et en particulier pour les adhérents les plus récents et les simples sympathisants, de mieux connaître François Asselineau et les équipes de l'UPR, leur ouverture d'esprit, leur bonne humeur et leur dynamisme. Pour se faire une opinion sur des responsables et un mouvement politique, rien ne vaut mieux que de se faire une opinion soi-même en les rencontrant et en discutant avec eux.
Les adhérents qui le souhaitent y trouveront peut-être l'occasion de venir renforcer nos équipes militantes. Et les sympathisants qui hésitent encore y ressentiront peut-être le déclic qui les décider à adhérer sur place.
Chiron
23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 13:11

 

 

 

 

Sarkozy, danger majeur

 

http://www.syti.net/SarkozyDanger.html


- Baisse en trompe l'oeil de la délinquance, qui masque une hausse sans précédent des violences aux personnes. Cette hausse est de 20% en moyenne nationale mais elle atteint 70% dans certains départements.

- Primes au rendement pour les policiers, les encourageant ainsi à une répression hystérique, disproportionnée, avec gardes à vues injustifiées, et tolérance zéro pour les automobilistes.

- Transformation des policiers en cow-boys agressifs qui se croient tout permis; hausse sans précédant des bavures et des violences policières.

- Généralisation du flashball et introduction du taser

- Recul sans précédent des droits de l'homme en France, dénoncé par Amnesty International et la Ligue des Droits de l'Homme. Transformation de la France en un état policier oppressant.

- Remplissage des prisons sans se soucier un instant des conditions de détention crées par la surpopulation carcérale (violence entre détenus, viols, suicides, propagation du sida et de la tuberculose). Par sa politique ultra-répressive, Sarkozy a créé une situation catastrophique dans les prisons, une situation indigne d'un pays qui prétend respecter les droits de l'homme et qui donne des leçons au reste du monde à ce sujet.

- Propos irresponsables et haineux qui, combinées aux violences policières et à la "tolérance zéro", ont provoqué une insurrection des banlieues pendant 5 semaines.

- Privatisation partielle d'EDF

- Fausse promesse que GDF ne serait jamais privatisé.

 

Lire la suite :
http://sos-crise.over-blog.com/article-piqure-de-rappel-pour-les-nostalgiques-de-sarkozy-danger-majeur-111570654.html

 

http://allainjules.com/2012/10/23/mali-merci-m-nicolas-sarkozy-davoir-detruit-lafrique/ 

 

 

Chiron

Rappel historique - "l'homme providentiel"

En 1933, à la suite d'une élection démocratique, Hitler accédait au pouvoir dans une Allemagne rongée par la crise économique, où les citoyens ordinaires avaient subi un appauvrissement sans précédent à cause d'un chômage massif et d'une inflation galopante, créant dans l'opinion un sentiment d'amertume et le désir d'un changement fort pour remettre l'Allemagne sur la bonne voie.

Hitler était alors perçu comme "l'homme providentiel", le seul ayant l'autorité et la détermination nécessaires. Il bénéficiait du soutien du patronat et des classes aisées, en même temps que d'une partie des classes populaires victimes de la crise. Le danger représenté par Hitler était alors complètement sous-estimé ou ignoré par les médias et par la majorité de "l'intelligentsia".

A l'issue de la seconde guerre mondiale, les Allemands ont durablement pris conscience des dangers du fascisme. Mais cette prise de conscience n'a pas eu lieu en France, où le régime fasciste de Vichy pouvait être considéré comme imposé par la défaite et l'occupation, et non véritablement choisi par les Français, alors qu'en réalité, les fascistes représentaient une force politique importante en France pendant les années 30, et le régime de Vichy bénéficiait d'un large soutien populaire. Mais les Français se sont dispensés de faire leur examen de conscience, et la "bête immonde" n'a pas été éradiquée dans les esprits comme en Allemagne. D'où la montée en puissance du Front National et l'actuelle dérive du principal parti de droite (l'UMP) vers l'extrême-droite.
 

Nous sommes aujourd'hui au 21è siècle, et le fascisme est de retour avec un nouveau visage. Il a évolué vers une forme "moderne", débarrassé de l'anti-sémitisme, mais en conservant les mêmes principes et les mêmes méthodes: autoritarisme, culte de la répression, mépris de la démocratie, propagation de la haine, désignation de boucs-émissaires, et absence de scrupules ("la fin justifie les moyens").

Ainsi, Nicolas Sarkozy n'est pas anti-sémite (au contraire), mais il est violent, rempli de haine, et ne supporte pas les opinions différentes de la sienne.

Autre caractéristique du fascisme, Nicolas Sarkozy ne cesse de stigmatiser des catégories de personnes en les désignant à la vindicte publique et en les utilisant comme boucs-émissaires:

- les jeunes des banlieues (les "racailles", à nettoyer au "karscher")
- les "assistés"
- "ceux qui se lèvent tard"
- les "soixante-huitards" et l'esprit de Mai 68 (cause de tous les maux de la France selon Sarkozy)
- les syndicalistes ("ces braillards", comme il dit)
- les défenseurs des droits de l'homme, qu'il appelle avec mépris les "droits-de-l'hommistes"

Ce n'est pas un hasard si l'édition italienne du livre de Sarkozy a été préfacée par Gianfranco Fini, le leader de l'Alliance Nationale, précédemment dénommée MSI, le parti fasciste mussolinien dont l'Alliance Nationale a conservé le logo, une flamme tricolore aux couleurs de l'Italie (un logo repris et mis aux couleurs de la France par le Front National).

Et ce n'est pas un hasard non plus si Nicolas Sarkozy est la deuxième personnalité préférée des électeurs du Front National après Jean-Marie Le Pen.

 

Une personnalité inquiétante

Son ambition dévorante, sa soif de pouvoir, le fait qu'il ne pense qu'à son intérêt personnel, sa démagogie, son mépris de la démocratie, son intolérance et sa haine font de Nicolas Sarkozy un danger majeur si il est élu. Sa soif de pouvoir est d'autant plus inquiétante qu'il a déclaré vouloir modifier la constitution pour étendre les pouvoirs présidentiels.

 

Les observateurs objectifs qui ont approché Sarkozy disent qu'il émane de lui de la violence. Anecdote révélatrice, lorsque Nicolas Sarkozy a été mis en cause par une manipulation dans l'affaire Clearstream, il a dit "je trouverai le salaud à l'origine de tout ça et je le pendrai à un croc de boucher".

Comme il l'a souvent montré à l'Assemblée Nationale ou à Argenteuil, Nicolas Sarkozy est un violent, et il gouvernera avec brutalité, "à la cravache", il dressera les uns contre les autres, et le résultat sera une guerre civile. Les 5 semaines d'émeutes qu'il a déjà provoqué en 2005 ne sont qu'un avant-goût de ce qui arrivera si il s'empare du pouvoir.

Il est alors probable qu'il utilisera le soulèvement populaire comme prétexte pour prendre les pleins pouvoirs, comme l'article 16 de la constitution le permet lorsque "l'indépendance de la Nation, l'intégrité de son territoire ou l'exécution de ses engagements internationaux sont menacés d'une manière grave et immédiate et que le fonctionnement régulier des pouvoirs publics constitutionnels est interrompu".

 

Ce qu'il a fait - Le bilan de Sarkozy

 



23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 12:36

 

 

 

 

Alexandre Loukachenko
14:49 23/10/2012
MINSK, 23 octobre - RIA Novosti

Le président biélorusse Alexandre Loukachenko estime que les nombreux problèmes entravant la coopération entre les complexes militaro-industriels russe et biélorusse peuvent être résolus.

"Il existe des problèmes dans nos relations, mais ils peuvent être réglés, et je tiens à les examiner sérieusement en vue d'engager une coopération stratégique entre les deux pays", a déclaré mardi le président biélorusse lors d'une rencontre à Minsk avec le vice-premier ministre russe chargé du complexe militaro-industriel Dmitri Rogozine.

M. Loukachenko a rappelé avoir récemment évoqué la coopération technico-militaire lors d'un entretien avec son homologue russe Vladimir Poutine à Sotchi.

M. Rogozine a pour sa part souligné que les experts des deux pays avaient déployé des efforts substantiels afin de "nouer de nouveaux liens de partenariat stratégique" entre la Russie et la Biélorussie.

Selon le vice-premier ministre, l'orientation prioritaire de la coopération technico-militaire entre les deux pays consiste à "conjuguer leurs potentiels intellectuels et leurs ressources en matière de coproduction industrielle".

M. Rogozine a également fait savoir que des travaux d'envergure avaient été engagés en Russie dans le cadre du programme d'armements.

"Nous considérons ce programme non seulement comme un moyen de renforcer la capacité défensive de la Russie et de son allié, mais aussi comme une nouvelle tentative d'industrialisation du pays", a indiqué le vice-premier ministre.

M. Loukachenko a à son tour déclaré qu'il comptait sur une coopération intense entre la Biélorussie et la Russie dans le domaine militaire.

"J'espère que les complexes militaro-industriels de nos pays fonctionneront au profit de notre défense commune", a conclu le chef de l'Etat biélorusse.

 

Lien : http://fr.rian.ru/world/20121023/196396489.html

 

 

 

 

Chiron

23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 12:26

 

 

 

 

La coopération russo-ukrainienne

Владимир Путин Виктор Янукович путин янукович москва 

A l’issue des pourparlers des présidents Vladimir Poutine et Viktor Ianoukovitch la Russie et l’Ukraine ont signé un accord sur la réadmission et un projet d’accord sur la livraison des marchandises dans la cadre de coopération de production en 2012.

De plus, les dirigeants des deux pays ont discuté des perspectives de développement des rapports russo-ukrainiens dans les secteurs prioritaires de l’économie, l’interaction dans la sphère gazière et la coopération de l’Ukraine avec l’Union douanière.

2011 a été une année record pour le chiffre d’affaire mutuel, qui a représenté plus de 50 milliards de dollars. Le projet d’accord signé facilitera au maximum les livraisons des pièces, des matériaux, des équipements dans les domaines, où les pays ont de filières de production. Cela veut dire que nombre de barrières, entravant la circulation bilatérale des marchandises et des services, sont déjà levées,a mis en relief le président russe Vladimir Poutine.

« Bien des secteurs de notre industrie sont interdépendants et se complètent. Des milliers de sociétés et d’entreprises coopèrent directement. Aujourd’hui l’Ukraine est la quatrième partenaire de la Russie, et la première en CEI. Compte tenu de l’intégration, nous allons donner le feu vert dans les sphères, où la Russie et l’Ukraine occupent en effet l’une des premières positions. Ce sont avant tout : le nucléaire, l’industrie métallurgique, l’Espace ».

L’année dernière les deux parties ont dépassé les indicateurs du commerce bilatéral, mais n’entendent pas s’arrêter là, a mis en relief le président ukrainien Viktor Ianoukovitch :

« Nous avons discuté l’ensemble des questions touchant la coopération entre nos pays. Nous avons constaté un énorme potentiel et la nécessité de faire tout pour le mettre au maximum à profit. Il importe de promouvoir la coopération dans les sphères où nous avons enregistré un résultat. Par exemple, la construction aéronautique, les missiles et l’Espace ».

Les interlocuteurs ont accordé beaucoup d’attention à la coopération dans le domaine énergétique. Or les pourparlers sur la question touchant le gaz, d’actualité pour l’Ukraine, ne sont pas achevés. M. Ianoukovitch compte déboucher vers une formule économiquement fondée et juste au niveau des prix du gaz naturel. Dans tous les cas les pourparlers seront poursuivis, mais après les élections législatives qui se tiendront le 28 octobre en Ukraine. /L

 

Lien : http://french.ruvr.ru/2012_10_22/russie-ukraine/

 

 

 

 

 

Chiron

22.10.2012, 23:11
Imprimer l'article Recommander à un ami Ajouter au blog
Photo: RIA Novosti
23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 11:52

 

 

 

 

18:43 28/09/2009
VARSOVIE, 28 septembre - RIA Novosti. Les soldats de l'Armée Rouge détenus dans les camps de concentration polonais en 1919-1921 crevaient comme des mouches, a affirmé lundi le magazine polonais influent Newsweek Polska dans l'article intitulé "L'enfer derrière les barbelés".

"Dans les camps de concentration polonais, les prisonniers de guerre soviétiques crevaient comme des mouches", lit-on dans l'article qui qualifie de "déshonneur" les conditions de détention des combattants de l'Armée Rouge.

Près de 110.000 soldats soviétiques ont été faits prisonniers suite à la défaite de l'armée de Mikhaïl Toukhatchevski aux abords de Varsovie. Ils ont été envoyés dans les camps de concentration créés à Brest, Lukow, Wadowice, Domb et Strzalkowo. Les détenus ont été torturés et laissés sans nourriture ni soins médicaux.

"L'hiver de 1920-1921 a été la période la plus dure dans leur vie: à cette époque, les morts se comptaient par milliers", constaté le Newsweek Polska.

Selon le magazine, de nombreux prisonniers ont été passés par les armes. Ainsi, près de 200 cosaques ont été massacrés à Mlawa et 18 autres à Wolyn.

Le périodique cite le journal intime de Kazimierz Switalski (secrétaire personnel du commandant en chef des troupes polonaises Jozef Pilsudski) qui évoque "l'extermination cruelle et impitoyable des prisonniers de guerre par nos soldats".

 

Camps de concentration polonais: les prisonniers russes crevaient comme des mouches (magazine)

 

Lien : http://fr.rian.ru/world/20090928/123283348.html

 

 

Sur le même sujet :

 

Sur le même sujet
Multimédia

 

NON AU RETOUR DE LA GESTAPO!!!

 

...

 

 

 

Chiron

23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 11:43