Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les 4 accord tolteques

14 novembre 2012 3 14 /11 /novembre /2012 20:46

 

 

 

 

Bicentenaire de 1812: Paris accueille un forum russo-français
22:34 14/11/2012
PARIS, 14 novembre - RIA Novosti

Un forum des descendants des héros russes et français de la Guerre patriotique de 1812 (Campagne de Russie de Napoléon) se déroule mercredi au Centre de Russie pour la science et la culture à Paris.

Près de 200 personnes - descendants des participants russes et français à la guerre, historiens, hommes politiques et sociologues - de 20 pays se sont rassemblés dans la capitale française pour rendre hommage aux héros de 1812 et se pencher sur les relations actuelles russo-françaises.

On peut placer le forum de Paris sous le thème "Par les routes de guerre, vers une paix commune", a déclaré mardi Alexandre Kibovski, descendant d'un participant russe à la guerre de 1812 et directeur de l'Agence fédérale russe pour la coopération humanitaire internationale (Rossotroudnitchestvo), cité par le journal Rossiïskaïa Gazeta. "Certains descendants des héros russes sont devenus citoyens français, ils parlent à peine le russe, mais nous avons tous un passé russe commun. Cela nous permet de mieux nous entendre sur tous les problèmes. Ce forum est un exemple de la démocratie populaire", a noté M.Kibovski.

Selon Vissarion Aliavdine, président de la Société russe des descendants des participants à la Guerre patriotique de 1812, le forum est aussi consacré à la vérité historique. "De nombreux historiens contemporains mettent en doute le caractère libérateur de la guerre de 1812. Ils opposent "une Russie des sauvages" aux "troupes civilisées de Napoléon". On affirme que les soldats russes se sont livrés à des pillages  à Paris alors qu'ils ont toujours payé pour tout", a rappelé M.Aliavdine.

Le forum de Paris est appelé à resserrer les liens entre les Russes de l'étranger, à promouvoir la culture russe, à rétablir l'image objective de l'Etat russe et à mettre en valeur la place de la Russie dans l'histoire, a déclaré Gueorgui Mouradov, chef adjoint de Rossotroudnitchestvo. De telles manifestations consacrées aux événements historiques suscitent l'intérêt des autres peuples pour la Russie et leur permettent de se familiariser avec l'histoire russe, a conclu le responsable.

 

Lien : http://fr.rian.ru/campagne1812/20121114/196622028.html

 

 

 

 

 

 

Chiron

14 novembre 2012 3 14 /11 /novembre /2012 20:28

 

 

 

 

Bonsoir !

 

 

 

Les visites de Russie pour les compatriotes résidant à l’étranger

Les visites de Russie pour les compatriotes résidant à l’étranger

Le ministère russe des Affaires étrangères prévoit d’organiser les visites de Russie pour les compatriotes résidants à l’étranger. Cela doit leur donner l’idée plus large sur les conditions de vie en Russie et aider à choisir une région où ils pourraient déménager avec leurs familles. Le programme fonctionne depuis 2006 et plus de 100 mille personnes qui ont résidé en Europe et en CEI ont déjà déménagé en Russie. Selon le président Vladimir Poutine, le soutien des compatriotes est l’une des directions principales de la politique nationale.

La nouvelle rédaction du programme national, approuvée par le chef de l’Etat russe le 14 septembre ouvre de nouvelles possibilités pour les émigrés. Maintenant il y a plus de catégories de gens qui peuvent y participer, il y a plus de régions qui accueillent les émigrés. Les initiateurs espèrent que leur nombre atteindra 300 mille personnes annuellement. Ce chiffre est nécessaire pour résoudre des problèmes démographiques de Russie, raconte le représentant du département chargé du travail avec les compatriotes résidants à l’étranger du Ministère russe des affaires étrangères Mikhaïl Kolombert.

« Les premiers émigrés ont apparu en 2007 quand le gouvernement a adopté des programmes régionaux du déménagement. Si de 2007 à 2011 30 mille personnes ont déménagés, cette année nous attendons que ce chiffre atteindra le niveau de 50 mille personnes. Cela veut dire que vers la fin de l’année le nombre général d’émigrés sera estimé à 110 mille personnes. Bien sûr que nous attendons que le nombre d’émigrés augmentera après l’entrée en vigueur de la nouvelle rédaction du programme d’Etat parce qu’il y aura plus de catégories de personnes qui pourront déménager en Russie ».

La Russie réalise ce programme au niveau fédéral et régional. Le nombre de régions qui accueillent les émigrés a augmenté : de 12 en 2006 jusqu’à 40. Parmi les régions prioritaires pour le déménagement des compatriotes il y a des régions frontalières, a raconté le chef de la Direction chargée des affaires des compatriotes du Service fédéral de migration de Russie Vitali Yakovlev.

« Le gouvernement de Russie définira la liste des territoires du peuplement prioritaire. Ce sont les territoires stratégiquement importants pour le pays : les sujets du District fédéral de l’Extrême-Orient, de la région de Baïkal, pour qui le reflux migratoire et les problèmes démographiques sont caractéristiques. Ces territoires sont importants tenant compte de leur situation frontalière ».

Les Ministères du travail, de la santé, du développement régional, le Service fédéral de migration, le ministère des Affaires étrangères et d’autres participent à la réalisation de ce programme. Mardi le 13 novembre la Douma d’Etat a discuté du projet de loi sur la simplification de la naturalisation en Russie. La dynamique du déménagement des compatriotes en 2011-2012 est prometteuse. Et les visites du pays natal peuvent apporter leur contribution dans sa croissance en avenir, espère le Ministère russe des Affaires étrangères.

 

Lien : http://french.ruvr.ru/2012_11_14/94632012/

 

 

 

:):):)

 

 

 

 

Chiron

14.11.2012, 18:06
Imprimer l'article Recommander à un ami Ajouter au blog
© Collage : La Voix de la Russie
14 novembre 2012 3 14 /11 /novembre /2012 14:08

 

 

 

 

Bonjour !

 

 

 

Salon « Airshow China 2012 » : la Russie répond présent

Самолет Сухой Суперджет 100 Sukhoi Superjet 100 авиация

L’avion de ligne russe Soukhoï SuperJet-100 s’est posé pour la première fois sur la piste de l’aéroport de la ville chinoise de Zhuhai. Et s’est là qu’est arrivé également l’un des meilleurs groupes d’acrobatie aérienne « Russkié vitiazi » (Preux russes). Une quarantaine d’entreprises et d’organisations russes prennent part aux activités du Salon international de l’aviation et de l’espace « Airshow China 2012 », qui s’est ouvert le 13 novembre.

Le salon de Zhuhai est orienté vers l’Asie du Sud-est, marché prometteur pour les principaux avionneurs civils et militaires. 39 pays y présentent leurs nouveautés. Y compris la Russie, remarque Oleg Pantéléïev, chef du service analytique de l’agence « AviaPort »

« Le moyen courrier de série Soukhoï SuperJet-100, qui sera exploité par Yakutia Airlines, est présenté au public en Chine. D’autres avions sont exposés sur les stands sous forme de maquettes, de modèles ou sur des prospectus. On sait que la Chine s’intéresse beaucoup actuellement aux hélicoptères russes. Ainsi, cet automne un important marché a été conclu avec ce pays sur l’achat de quelque 50 hélicoptères de fabrication russe. Et je suis certain que ce n’est pas le dernier ».

Les exemples de la coopération technique et militaire ne manquent pas non plus. Les chasseurs développés en Chine seront pour une large part équipés de moteurs de fabrication russe. Les spécialistes étrangers s’intéressent tout particulièrement au chasseur multifonctions russe Soukhoï-35 de génération « quatre++ », constate le représentant officiel de la centrale russe d'exportation d'armements Rosoboronexpor, Viatcheslav Davidenko.

« Il a pour vocation de dominer l'espace aérien et de détruire des cibles sur terre et sur mer à toute heure du jour et de la nuit et par tous les temps. Sont aussi demandés les chasseurs MiG-29M, les avions de combat multifonctions Soukhoï-30MK et les avions d’entraînement Yakovlev-130. Une grande attention est accordée au matériel aéronautique prometteur : l'avion de ravitaillement Iliouchine-78, l'avion-amphibie multifonctions Beriev-200, qui a fait partout ses preuves d’avion anti-incendie efficace et puissant. Il y a aussi l’hélicoptère de reconnaissance Kamov-52, l’hélicoptère de transport et de combat Mi-35M, unique appareil capable d’accomplir des missions héliportées et sanitaires ».

Les premières acrobaties aériennes des « Russkié vitiazi » dans le ciel de la Chine ont soulevé un tonnerre d’applaudissements. Au salon on a programmé en tout neuf prestations de ce groupe. L’exposition dure jusqu'au 18 novembre. T

Lien : http://french.ruvr.ru/2012_11_13/94463655/
Les « Russkie Vitiazi » répètent avant l’Airshow China-2012
Пилотажная группа Русские витязи истребители Су-27 Международный авиационно-космический салон МАКС-2009 Жуковский

Pour la première fois après le scandale de Fanrborough, l’équipe de voltige aérienne russe « Russkie vitiazi » (Chevaliers Russes) va participer à l'Exposition internationale de Zhuhai en Chine du 13 au 18 novembre.

« Tous les documents nécessaires pour le déplacement du groupe aérien ont été préparés et accordés. Le 6 novembre, les avions Su-27 des Chevaliers russes devraient partir en Chine pour participer à l'exposition Airshow China 2012 à Zhuhai », précise une source dans la Service fédéral de coopération militaire et technique.

Selon cette source proche du dossier, une répétition générale a eu lieu ce vendredi, avec la participation des avions de l’équipe de voltige.

 

Lien : http://french.ruvr.ru/2012_11_02/93332217/

 
2.11.2012, 19:16
Imprimer l'article Recommander à un ami Ajouter au blog
Photo : RIA Novosti
13 novembre 2012 2 13 /11 /novembre /2012 21:57

 

 

 

 

Le rapatriement global

Россия Казаки

Deux mille familles des cosaques du Semiretchie habitant actuellement au Kazakhstan et en Kirghizie ont décidé de regagner leur Patrie historique : la Russie et s’installeront dans la région de Stavropol, au Caucase du Nord où les terrains et les locaux d’habitation provisoire sont réservés à ces fins.

Le Semiretchie se trouve dans le Sud-Est du Kazakhstan et du Nord de la Kirghizie. Près de 25 familles cosaques sont déportées au milieu du 19ème siècle pour garder la frontière russo-mongole. Encore deux régiments de la Troupe des cosaques de Sibérie y sont envoyés plus tard. Ces gens, les ancêtres des cosaques du Semiretchie jouent un rôle important dans la gestation de la région et la protection des frontières russes.

Après la victoire du pouvoir des Soviets la troupe cosaque est dissoute en avril 1920. Les soldats, les officiers et leurs familles s’occupent de l’agriculture. Aujourd’hui un siècle et demi après les descendants des cosaques due Semiretchie décident de revenir à leur Patrie en aspirant à sauvegarder l’identité ce qui est en Russie beaucoup plus simple qu’à l’étranger. Au micro l’ataman de la troupe cosaque du Semiretchie le colonel Guennadi Bajenov qui habite à Bichkek, capitale kirghize :

Il est décidé de s’installer en compact dans la région au climat pareil à la celui de la Kirghizie Cela est concerté avec le métropolite Cyrille de Stavropol et de Nevinnomyssk, avec le gouverneur. Les terrains sont déjà accordés à ces fins. Nous entendons vivre en perspective dans le Sud-Est de la région de Stavropol. Nous avons nos business-plans et des projets intéressants pour nous et pour la Russie.

L’Eglise orthodoxe russe aide la première les cosaques. C’est notre devoir, dit le prêtre Dmitri Movtchanov :

Les cosaques sont le peuple orthodoxe qui a participé activement à la vie ecclésiastique. C’est la famille orthodoxe qui pourrait servir d’exemple. Le rapatriement est entrepris à l’initiative du métropolite Cyrille qu’est adressé personnellement aux chefs d’administration régionale et au gouvernement pour régler ce problème.

Or, tous les cosaques qui veulent s’installer au Semiretchie sont citoyens des pays étrangers et, par conséquent, il leur faut obtenir la citoyenneté russe. Le Service fédéral des migrations se montre, à son tour, disposé à leur prêter concours.

Aujourd’hui 12 mille famille forment la Troupe des cosaques du Semiretchie. Quelque deux mille familles sont prêtes à déménager en Russie du Kazakhstan et de Kirghizie dans les deux ans à venir.

 

Lien : http://french.ruvr.ru/2012_11_13/94486455/

 

 

 

Sur le même sujet
13 novembre 2012 2 13 /11 /novembre /2012 21:43

 

 

 

 

Bonsoir !

 

 

L’AMERIQUE « DEMOCRATIQUE » A SURPASSÉ L’ALLEMAGNE FASCISTE
Comaguer

dimanche 11 novembre 2012, par Comité Valmy

 

10.11.2012

Cet article publié récemment par le journal ukrainieL’AMERIQUE « DEMOCRATIQUE » A SURPASSÉ L’ALLEMAGNE FASCISTEn « Rabotché–Krestyyanskaya Pravda (n° 8-2012) a été traduit et diffusé par le mensuel « Nouvelles d’URSS » * (N° 118 Novembre-décembre 2012)

*(pour commandes et abonnements écrire à ASSAMUNSOV - 30 rue des Trois Frères 75018 Paris)

La comparaison Etats-Unis/Allemagne nazie pourra a priori choquer certains mais le lecteur occidental a souvent tendance à considérer que son pays a été libéré par les seules armées alliées, l’armée des Etats-Unis en tête alors que le fardeau de la guerre contre le nazisme a été très largement porté par l’URSS (25 millions de morts, un pays dévasté dans toute sa partie occidentale) ce qu’aucun habitant de l’ex-URSS ne peut oublier et que la liquidation définitive du régime nazi à Berlin a été l’œuvre de la seule Armée Rouge.

N’oublions pas non plus qu’avant de défaire le III° Reich dans la grande guerre patriotique l’URSS avait, dés 1939, infligé une défaite cuisante au régime fasciste japonais (voir à ce sujet l’ouvrage de l’historien étasunien Alvin D. CooX : NOMONHAN - Japan against Russia 1939) et s’était ainsi débarrassé du second des signataires du pacte anti-Kominterm destiné comme le rappelle indirectement l’auteur à l’attaquer sur deux fronts : à l’Ouest et à l’Est.

L’article souligne à juste titre que l’Allemagne nazie a été laissée libre de ses premières actions guerrières par ses voisins français et britanniques et que pour les gouvernements occidentaux elle ne constituait pas un adversaire pouvant être rangée selon l’expression de l’auteur comme un « régime socio-économique différent ». Le Grand Capital étasunien : Ford, Esso, IBM, Coca-Cola … était présent en Allemagne avant 1933 et y est demeuré sans être dérangé par le pouvoir nazi. Pour ce qui concerne la France les deux ouvrages d’Annie Lacroix-Riz (Le choix de la défaite – De Munich à Vichy) ont apporté la démonstration sans appel des sympathies et affinités de la bourgeoisie française pour le régime hitlérien.

Enfin même s’ils ne sont pas invités dans les grands médias il existe aux Etats-Unis même des intellectuels comme, parmi d’autres William Blum et Michael Parenti* qui dénoncent le caractère fasciste et impérialiste du régime en place mais sont peu ou pas traduits en France.

*Les lecteurs anglophones apprécieront son dernier article sur le prix Nobel de la paix attribué à l’Union Européenne

http://michaelparenti.org/nobel_peace_prize_for_war.html

 

Lire la suite : http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2965

 

 

  Source :

 

http://r-sistons.over-blog.com/article-diplomatie-de-l-independance-gaullienne-a-la-vassalisation-fabusienne-112414673.html

 

 

 

Chiron

 

 

 

 

13 novembre 2012 2 13 /11 /novembre /2012 14:32

 

 

 

 

Lapsus de hollande "comploter au lieu de dire complété... "

 

 

F. Hollande : le + gros lapsus du XXIème siècle !
Bonzou Par Bonzou
    Par Bonzou
    François Hollande le 10 oct. 2012 fait le plus gros lapsus de l'Histoire contemporaine lors d'une conférence de presse avec le Premier Ministre espagnol Mariano Rajoy : "La Banque Centrale a organisé un mode d'intervention permettant de comploter… de compléter le dispositif ; à partir de là, il n'y a pas d'autres conditions à poser, pas d'autres mécanismes à imaginer…" En + de ce lapsus énormissime, ce président nous invite donc à ne rien imaginer d'autre que l'Europe fabriquée à Bruxelles, cette belle Europe qui nous rend si heureux. Donc arrêtez d'imaginer un monde meilleur, il n'y en a pas ! On remarquera à 00,17 M. Rajoy qui baisse la tête et crispe le poing, doucement. Je remercie Joss (?) pour sa perspicacité +++ !
    Lien de la video : http://www.dailymotion.com/video/xuc8d6_f-hollande-le-gros-lapsus-du-xxieme-siecle_news
    ...
    Chiron
    13 novembre 2012 2 13 /11 /novembre /2012 13:58

     

     

     

     

     

    La ministre de la Santé, Marisol Touraine, a affirmé lundi qu'elle était prête à «regarder» la question du prix des assurances professionnelles des médecins, alors que les chirurgiens des cliniques privées et les internes des hôpitaux publics démarrent un mouvement de grève.

    http://www.leparisien.fr/economie/medecins-en-colere-touraine-veut-bien-regarder-la-question-des-assurances-12-11-2012-2314199.php

     

     

    La suppression des dépassements d’honoraires n’est toujours pas d’actualité...

    L’appât du gain plutôt que le sens d’une mission au service d’autrui ?

    Par Pascal Marichalar, sociologue au Groupe de sociologie politique européenne.


    Les négociations sur l’encadrement des dépassements d’honoraires des médecins viennent de se terminer... mal.Actuellement, la loi précise seulement que le médecin « doit fixer ses honoraires avec tact et mesure », une formulation particulièrement creuse. Des études récentes montrent que les dépassements d’honoraires fournissent plus du tiers des revenus des médecins les plus riches. Les 1 % des médecins libéraux aux plus hauts revenus touchent 32 000 euros par mois au seul titre des dépassements, en plus de leurs 42 000 euros par mois au titre des honoraires tarif Sécu... On sait également que certains praticiens hospitaliers touchent jusqu’à 50 000 euros par mois grâce à leurs consultations privées données au sein de l’hôpital public, aux files d’attente bien plus courtes que les consultations publiques données par les mêmes.

    Pourtant, la Confédération syndicale des médecins français s’oppose à un encadrement de ces dépassements par la loi, avançant ­plutôt l’idée d’une revalorisation du tarif Sécu standard afin d’inciter les médecins à ne pas pratiquer de dépassements. De la discussion sur les revenus très élevés de certains ­médecins, on a ainsi glissé de manière habile à une discussion sur la revalorisation nécessaire des honoraires d’une majorité de médecins insuffisamment reconnus, voire en voie de paupérisation.

    Pour clarifier ce débat, quelques données statistiques s’imposent.

    97 % des Français sont payés moins que les médecins libéraux. En 2008, les médecins spécialistes libéraux ont déclaré en moyenne environ 10 100 euros par mois de revenus à l’administration fiscale ; les médecins généralistes libéraux, environ 6 400 euros par mois.

    Comparons. Dans la population active française, le revenu fiscal médian des ­ménages s’élevait au même moment à environ 1 700 euros par mois (50 % des personnes déclaraient moins que ce niveau, 50 % des personnes déclaraient plus). Au final, le niveau moyen de revenus des généralistes libéraux les situe parmi les 3 % les plus riches de nos concitoyens ; celui des spécialistes libéraux les situe parmi les 2 % les plus riches.

    On peut remarquer également que ­l’attractivité des rémunérations est devenue un argument explicite dans le choix des ­spécialités d’internat ou des modes d’exercice. Sur les forums Internet de carabins, on n’a plus honte à dire qu’on cherche à gagner beaucoup d’argent.

    Un futur médecin se demande par exemple : « D’un point vue purement financier, est-il préférable, donc plus lucratif, de faire un temps-plein à l’hôpital ou travailler en clinique ? » Un autre avoue : « Chirurgie plastique, ça me botte bien. Même si je suis dans un groupe de cliniques, tu peux faire des dépassements monstrueux. » Un troisième : « Je voulais faire chirurgie mais il n’y a pas de salut en dehors de la chirurgie plastique, de l’orthopédie, de l’ophtalmo ou de l’ORL, sinon tu ne gagnes pas bien ta vie. » Un étudiant hésite : « A priori si je gagne 5 000 euros par mois, je suis un médecin pauvre... mais ça dépend des aspirations de chacun. » Alors qu’un de ses camarades estime au contraire que c’est « catastrophique en médecine générale : 5 000 par mois de trente à soixante-cinq ans (donc sans évolution) ».

    Quelques années plus tard, ces mêmes ­étudiants livreront un serment solennel lors de la soutenance de leur thèse de doctorat : « Je donnerai mes soins à l’indigent et à quiconque me les demandera. Je ne me laisserai pas influencer par la soif du gain ou la ­recherche de la gloire... »

    Le problème des revenus des médecins est lié en grande partie à la composition sociale du groupe des aspirants médecins. Environ 45 % des médecins sont issus d’une famille de cadres supérieurs (contre 8 % de l’ensemble de la population active) ; seuls 8 % sont issus d’une famille ouvrière (contre 39 % de la population active).

    La plupart des futurs médecins grandissent ainsi dans un milieu dans lequel il est courant de recevoir des rémunérations de 4 000, 5 000 euros par mois et plus, parfois bien plus. Leurs camarades d’école, également issus des classes supérieures pour la plupart, vont eux-mêmes devenir cadres supérieurs dans de grands groupes, courtiers dans la finance, avocats. C’est à ces modèles que les médecins comparent leurs perspectives de ­revenus, plutôt par exemple qu’aux enseignants, bien moins payés, et pourtant également une profession à mission d’intérêt général et à longues études.

    Le jour où un gouvernement aura le ­courage d’encadrer strictement les honoraires des médecins, au nom de la santé publique et de la maîtrise des comptes de l’assurance maladie, certains de ces étudiants qui ­raisonnent en « kilo-euros » donneront peut-être finalement leur préférence aux ­métiers de la finance ou du pétrole.

    Cela créera un appel d’air pour des ­candidats issus de milieux moins favorisés pour lesquels un revenu « normal » se situera à un niveau plus proche du revenu médian de la population générale ; et plus généralement, à des candidats motivés non tant par l’appât du gain que par le sens d’une mission au service d’autrui.

    Rien ne permet de dire que ces médecins seraient moins bons que leurs prédécesseurs qui cumulaient les consultations et les dépassements et étaient prêts à signifier à un patient que « non, monsieur, si vous n’êtes pas prêt à payer le tarif fort, alors il faudra attendre six mois supplémentaires ».

     

    Pascal Marichalar

     

    http://www.humanite.fr/societe/l-appat-du-gain-plutot-que-le-sens-d-une-mission-au-service-d-autrui-507133

     

    Source : http://sos-crise.over-blog.com/article-l-appat-du-gain-plutot-que-le-sens-d-une-mission-au-service-d-autrui-112393857.html

     

     

     

     

     

     

    Chiron

     

     

     

    13 novembre 2012 2 13 /11 /novembre /2012 13:45

     

     

     

     

    Le droit des enfants voilà "Fils de Pédés !" ...

     

     

     

    Do-Zone Parody
    Jeudi 8 Novembre 2012

    Fils de Pédés !
    Fils de Pédés !
    Lire la suite sur : Do-Zone Parody
    La tolérance pour certaines meurses oui mais NON A LA DESTRUCTION DE LA CIVILISATION!!!
    ...
    Chiron
    13 novembre 2012 2 13 /11 /novembre /2012 13:08

     

     

     

     

    L'Espagne en train de se transformer en un pays du Tiers monde (médias)

    испания протест испания грусть испания кризис испания народ люди

    Le fait que les Espagnols aient vécu dans la prospérité au cours des 40-50 dernières années – est une exception à la règle, écrit dans les pages du quotidien El Pais le journaliste Ramon Munoz. Cet extrait fait partie de son livre España, destino tercer mundo (Espagne : destination - Tiers-monde). C’est une opinion pessimiste, mais assez lucide sur l’état des choses, estime la rédaction du journal.

    En analysant la crise, la plupart des experts commettent une double erreur, précise Munoz. Ils croient en l'irréversibilité du progrès et considèrent que la nouvelle crise se terminera par une période de croissance. C’est une erreur car la crise en Espagne est liée à l’absence d’unités de production dans le pays. Tout ce que consomment les Espagnols vient de Chine, d'Inde, ou d'Egypte.

    S'appuyant sur la force de l’euro, les Espagnols voyagent à l’étranger, achètent des smartphones, et des voitures 4x4. Et il s’est avéré que l'Espagne s’est transformée en un pays de chômeurs avec des revenus misérables, un système de santé appauvri et un système éducatif déficient. Les générations suivantes vont émigrer, et non pas voyager, conclut l’auteur. /L

     

    Lien : http://french.ruvr.ru/2012_11_12/94379941/

     

     

      Sur le sujet : http://www.alterinfo.net/notes/L-Espagne-en-train-de-se-transformer-en-un-pays-du-Tiers-monde_b4916759.html

     

     

     

     

    Chiron

     
    12.11.2012, 22:32
    Imprimer l'article Recommander à un ami Ajouter au blog
    Photo : EPA
    13 novembre 2012 2 13 /11 /novembre /2012 13:01

     

     

     

     

    Les voyages vont se transformer en émigrations...

     

     

    L'Espagne en train de se transformer en un pays du Tiers monde (médias)

    испания протест испания грусть испания кризис испания народ люди

    Le fait que les Espagnols aient vécu dans la prospérité au cours des 40-50 dernières années – est une exception à la règle, écrit dans les pages du quotidien El Pais le journaliste Ramon Munoz. Cet extrait fait partie de son livre España, destino tercer mundo (Espagne : destination - Tiers-monde). C’est une opinion pessimiste, mais assez lucide sur l’état des choses, estime la rédaction du journal.

    En analysant la crise, la plupart des experts commettent une double erreur, précise Munoz. Ils croient en l'irréversibilité du progrès et considèrent que la nouvelle crise se terminera par une période de croissance. C’est une erreur car la crise en Espagne est liée à l’absence d’unités de production dans le pays. Tout ce que consomment les Espagnols vient de Chine, d'Inde, ou d'Egypte.

    S'appuyant sur la force de l’euro, les Espagnols voyagent à l’étranger, achètent des smartphones, et des voitures 4x4. Et il s’est avéré que l'Espagne s’est transformée en un pays de chômeurs avec des revenus misérables, un système de santé appauvri et un système éducatif déficient. Les générations suivantes vont émigrer, et non pas voyager, conclut l’auteur. /L

     

     

    Lien : http://french.ruvr.ru/2012_11_12/94379941/

     

     

      Sur le sujet : http://www.alterinfo.net/notes/L-Espagne-en-train-de-se-transformer-en-un-pays-du-Tiers-monde_b4916759.html

     

      Ou en rapatriements 

     

     

     

    ...

     

     

     

     

     

    Chiron

     
    12.11.2012, 22:32
    Imprimer l'article Recommander à un ami Ajouter au blog
    Photo : EPA