Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les 4 accord tolteques

14 août 2012 2 14 /08 /août /2012 08:09

 

 

 

 

Bonjour !

 

 

 

Les Français victimes de leurs opérateurs de téléphonie

 

 

 

Laurent Brayard, Rédaction en ligne
Lundi 13 Août 2012

Les Français victimes de leurs opérateurs de téléphonie

 

 

Alors que dans d’autres pays du Monde et de l’Europe la concurrence offre aux consommateurs un grand choix de prix et de libertés, la France est prise en otage par quelques opérateurs peu scrupuleux avec l’aval des gouvernements qui se succèdent.

Lorsque la France vient donner des leçons de Démocratie à quelques autres pays du Monde, elle oublie ou ne sait pas, qu’en matière de téléphonie, elle est un des pays où la liberté de choix et de fait le coût de la téléphonie mobile, est l’une des plus chères au Monde. Les Français sont depuis quelques années littéralement kidnappés par trois ou quatre opérateurs bandits qui n’hésitent pas dès lors, fort de l’appui des pouvoirs publics et de la passivité des citoyens, à mettre ce marché en coupe réglée. La situation est arrivée à un point tout à fait catastrophique, un déni des lois économiques et j’ose le dire des libertés individuelles essentielles.

C’est ainsi que l’abonné, le Français lambda est dans l’obligation d’avoir recourt au système honteux des forfaits. Les Français sont alors prisonniers d’un opérateur pour une période de 1 à 2 ans, et ne soupçonnent pas derrière le système les arnaques les plus diverses et les plus cruelles aussi. Et les témoignages se multiplient ! C’est au détour des accidents de vie, que les pirates du téléphone rackettent sans vergogne les Français. Et les cas malheureusement sont légions. Tel client, fidèle d’un opérateur du marché français se voit proposer par téléphone, parfois selon des méthodes frisant le harcèlement, une modification de son contrat… Modification qui de fait, alors qu’il lui reste 6 ou 3 mois de contrats, le reconduisent pour deux autres années, avec un petit hochet à la clef, un nouveau téléphone par exemple…

Et le tour est joué ! Mais parfois, pour des raisons de divorces, et ils sont nombreux, des ménages sont dans l’urgence de fermer des contrats, et dans bien des cas, le jugement qui permettrait d’entrer dans les cas exceptionnels ne sera rendu que 1, 2 ou 3 ans plus tard ! Vous voilà prisonnier, soit de continuer à régler un abonnement que vous ne voulez plus, soit de payer l’année en cours dans sa totalité, et c’est ainsi qu’en toute légalité, alors que vous n’avez pas « consommé » ce temps d’abonnement, les opérateurs de Téléphonie ou d’Internet volent chaque année des millions d’Euros à des clients qui tombent des nues, mais qui demeurent impuissants. Le pire est l’incroyable aplomb des opérateurs commerciaux à vous promettre que vous resterez le maître et libre, mais qui vous ont raconté une ribambelle de fadaises que démentiront bientôt d’autres opérateurs, « gardiens de la chiourme ».

Le piège est bien ficelé, les rouages juridiques sont huilés et si vous vous apprêtez à entrer en conflit avec ces opérateurs gare à vous ! Les Français toutefois sont bons payeurs, les opérateurs sont d’ailleurs bien liés entre eux établissant illégalement des listes de mauvais payeurs ou de « résistants » qui de fait vont vous poursuivre dans la plus grande impunité, vous interdisant en cas de résistance suite à un litige d’espérer passer chez un concurrent. Les fameux forfaits miracles ne sont en réalités que des leurres pitoyables où le Français moyen est croqué, ou plutôt son bas de laine, pour le plus grand profit de ces nouveaux pirates modernes. Le plus incroyable c’est que tout cela se passe sous le couvert des gouvernements qui se succèdent. Mais pourquoi ? En partie parce que les Français ignorent la situation dans d’autres pays, je vais donc pour vous éclairer vous parler de celle de la Russie, et vous serez bien étonné…

Car ici la concurrence, si elle est féroce, met aux prises une quantité incroyable d’opérateurs différents, même si quelques-uns dominent le paysage. La loi n’autorise pas le système d’abonnement à la française, les gens sont toutefois dans l’obligation de se procurer des téléphones à leur frais qui sont souvent plus chers qu’en Europe Occidentale. Toutefois, une fois les papiers de l’abonnement mis en place, vous ne payez pas automatiquement par carte bancaire et vous n’êtes JAMAIS sujet à une obligation de durée. Votre seule obligation est de payer à une borne automatique ce que vous consommez, car il n’y a pas de coût pour l’abonnement lui-même. Quand il n’y a plus d’argent, votre téléphone est utile, jusqu’à que vous vous déplaciez pour réapprovisionner votre compte. Et c’est tout ! Les Russes à tout moment peuvent changer d’opérateur, cesser d’approvisionner leur téléphone, prendre un, deux, trois, dix abonnements différents et jouer avec les prix qui se prélassent au plus bas… et non dans les sphères de prix hallucinants de notre chère France.

Dès lors, finit les arnaques, finit les vols pour ainsi dire presque à la tire, les harcèlements téléphoniques de conseillers fielleux ou hystériques qui vous débiteront 40 mots à la seconde et ne vous laisseront pas le temps d’imaginer que vous avez été ferré comme une vulgaire carpe. Et je ne parle pas du prix en lui-même des communications dans un pays aussi immense que la Russie, coût tout à fait dérisoire, notamment bien sûr avec le fixe. C’est pourquoi en Russie, vous ne verrez jamais un opérateur tenter de vous vendre, du téléphone, de la télévision câblée et de l’Internet… car ce sont des choses bien différentes. Surtout, le nombre d’opérateurs est tout à fait incroyable, les 4 opérateurs français vraiment sont tout puissant en France se partageant d’une manière éhontée un gâteau bien juteux.

Jusqu’à présent absolument rien n’a été fait par les politiques et nous le comprenons bien, le lobbying du téléphone en France étant surpuissant. Cependant condamnés à une amende record suite à un procès en 2008, les opérateurs avaient déjà été pris la main dans le sac en s’étant entendu illégalement sur les prix, mais cette victoire judiciaire ne semble qu’à peine avoir dérangé ce nid de truands, comment d’ailleurs appeler autrement ces gens-là ? N’est-ce pas là une association de malfaiteurs ? Comment les Français peuvent-ils se laisser faire à ce point, c’est une chose qui me dépasse de longue date, et j’aimerais bien savoir comment le gouvernement français depuis bientôt 15 années n’a presque rien fait pour casser les reins à ce lobbying vampirique.

Alors oui vous me direz, que l’arrivée d’un 4ème opérateur en janvier dernier dans la fourmilière a certes changé un peu les cartes, mais 4 opérateurs utilisant de toute façon les mêmes méthodes de racketeurs ne changeront que peu de choses au problème. Les prix se sont effondrés mais les forfaits restent, vous pouvez ainsi vous entendre déclarer par votre opérateur que « vous êtes un nouveau client » malgré votre exceptionnelle fidélité de 8 ou 9 ans chez lui… parce que vous aviez signé de nouvelles conditions, la mauvaise foi cyniquement est utilisée à des fins commerciales et cela rapporte gros, très gros.
Car plus vous serez fidèles, moins vous en serez récompensé par ces manieurs de chiffres, le Gouvernement probablement préfére endosser les bénéfices par le biais de la TVA, et laisser des mercantis faire la pluie et le beau temps à l’encontre même des intérêts de l’immense majorité. Les Français décidément sont trop amoureux de leur téléphone, les générations présentes et suivantes déjà bien « formées » et prêtes à passer à la caisse, parmi les plus jeunes certains dorment avec leur téléphone comme nous dormions avec nos ours en peluche et les opérateurs français ont un grand avenir devant eux, le gouvernement qui mettra fin à ce scandale est loin d’être formé.


 

Lundi 13 Août 2012

 

Lien : http://www.alterinfo.net/Les-Francais-victimes-de-leurs-operateurs-de-telephonie_a80139.html

 

 

 http://french.ruvr.ru/2012_08_13/telephonie-mobile-France/

 

 

 

 

Chiron

 

13 août 2012 1 13 /08 /août /2012 10:40

 

 

 

 

Bonjour !

 

 

Chant des baleines

 

 

 

 

Écouter ici :

 

 

http://www.youtube.com/watch?v=Pq1jBX0RW2k&feature=fvwrel

 

 

 http://www.youtube.com/watch?v=MH4WpiMdgOc&feature=related

 

 

 

Chiron

 

 

 

 

12 août 2012 7 12 /08 /août /2012 14:56

 

 

 

 

La Vérité sur la Chimiothérapie

 

Samedi 11 Septembre 2010

La Vérité sur la Chimiothérapie
La Santé, parlons-en, saviez-vous que des enquêtes et des questionnaires
montrent que trois docteurs sur quatre (donc 75%) refusent toute chimiothérapie
sur eux-mêmes, en cas de cancer en raison de son inefficacité sur la maladie
et de ses effets dévastateurs sur la totalité de l’organisme humain.

Voici ce que de nombreux docteurs et scientifiques ont à dire à propos de la
chimiothérapie :

“La majorité des patients atteints de cancer dans ce pays meurent à cause
de la chimiothérapie, qui ne soigne ni les cancers du sein, ni ceux du côlon
ou des poumons. Cela été consigné depuis plus de dix ans. Néanmoins les
docteurs continuent à utiliser la chimiothérapie pour combattre ces
tumeurs.”  
(Allen Lewin, MD, UCSF, “The Healing of Cancer”, Marcus Books, 1990)  

“Si je devais contracter le cancer, je ne recourrais jamais à un certain
modèle thérapeutique pour soigner cette maladie. Les patients du cancer qui se
tiennent éloignés de ces centres ont une certaine chance de s’en sortir.”

(Prof. Georges Mathé “Scientific Medecine Stymied”, Médecines Nouvelles,
Paris, 1989)

“Le Dr Hardin Jones, conférencier à l’université de Californie, après
avoir analysé pendant de nombreuses décennies les statistiques de survie au
cancer, est parvenu à cette conclusion : “ ... Quand ils ne sont pas
traités, les patients ne vont pas plus mal, ils vont même mieux.” Les
conclusions déstabilisantes du Dr Jones n’ont jamais été réfutées”.
(Walter Last, “The Ecologist”, vol. 28, n°2, Mars-avril 1998.)  

“De nombreux oncologues recommandent la chimiothérapie pour presque tous
les types de cancer, avec une foi qui n’est même pas ébranlée par des
échecs presque constants.”  
(Albert Braverman, MD, “Medical Oncology in the 90s”, Lancet, 1991, vol.
337, p. 901)

“Nos prescriptions les plus efficaces sont très risquées, ont des effets
secondaires et comportent des problèmes pratiques, et après que tous les
patients que nous avons traités ont payé leur dîme, seul un minuscule
pourcentage d’entre eux est remboursé par une période éphémère de
régression tumorale et généralement partielle.” (Edward G. Griffin,
“World Without Cancer”, American Media Publications, 1996)  

“Après tout, et pour une majorité bouleversante de cas, il n’y a aucune
preuve que la chimiothérapie prolonge les attentes de survie. Et c’est le
grand mensonge de cette thérapie, qu’il y a une corrélation entre la
réduction des tumeurs et le prolongement de la vie du patient.”  
(Philip Day, “Cancer : Why we’re still dying to know the truth”,
Credence Publications, 2000)

“Plusieurs scientifiques à plein temps au Centre du Cancer Mac Gill ont
envoyé à 118 docteurs, tous experts du cancer du poumon, un questionnaire pour
déterminer le niveau de confiance qu’ils avaient dans les thérapies qu’ils
appliquaient; on leur a demandé d’imaginer qu’ils avaient eux-mêmes
contracté la maladie et laquelle des six thérapies expérimentales actuelles
ils choisiraient. 79 docteurs ont répondu, 64 d’entre eux ont dit qu’ils ne
consentiraient pas à subir un traitement contenant du cis-platine - un des
médicaments chimiothérapeutiques communs, tandis que 58 sur 79 croient que
toutes les thérapies expérimentales ci-dessus ne sont pas acceptables en
raison de leur inefficacité et du niveau élevé de toxicité de la
chimiothérapie.”  
(Philip Day, “Cancer : Why we’re still dying to know the truth”,
Credence Publications, 2000)

“Le docteur Ulrich Abel, un épidémiologiste allemand de la Clinique des
tumeurs de Heidelberg-Mannheim, a étudié et analysé de manière exhaustive
les principales études et expérimentations cliniques effectuées sur la
chimiothérapie: “ ... Abel a découvert que le taux global mondial de
résultats positifs résultant de la chimiothérapie était effrayant, parce
que, simplement, nulle part nous n’avons de preuve scientifique à notre
disposition démontrant que la chimiothérapie est capable de “prolonger
d’une manière appréciable la vie des patients affectés par les types les
plus communs de cancer des organes.” Able met en lumière le fait que rarement
la chimiothérapie améliore la qualité de vie, il la décrit comme désolante
du point de vue scientifique et maintient qu’au moins 80% des chimiothérapies
administrées dans le monde sont sans valeur. Mais, même s’il n’y a pas de
preuve scientifique, quelle qu’elle soit, que la chimiothérapie marche, ni
les docteurs ni les patients ne sont préparés à l’abandonner.”  
(Lancet, Aug. 10, 1991)

“Aucun des principaux media n’a jamais mentionné cette étude exhaustive;
elle a été complètement enterrée.”  
(Tim O’ Shea, “Chemotherapy - An Unproven Procedure”) “Selon les
associations médicales, les effets secondaires notoires et dangereux des
médicaments sont devenus la quatrième cause principale de mortalité après
l’infarctus, le cancer et l’apoplexie.”  
(Journal of The American Medical Association, april 15, 1998)

DJAMELITO
Chiron
12 août 2012 7 12 /08 /août /2012 09:08

 

 

 

 

Bonjour !

 

 

Une tortue, vétéran de la Première Guerre mondiale, cherche un maître

галапагос черепаха галапагос эквадор

La tortue méditerranéenne qui s’appelle Blake, est à la recherche d'un nouveau propriétaire, rapporte The Sun.

Blake a été pris d’un champ de bataille sur la péninsule de Gallipoli en Turquie par un soldat britannique qui s’appelle Marris au cours de la Première Guerre mondiale de 1915. En 1916, le soldat a rapporté la tortue en Grande-Bretagne, écrit le Daily Mail.

Le premier propriétaire de Blake est mort il y a 30 ans. En 1983, Blake a été repris par une militante pour la protection des animaux Marion Skinner, actuellement âgée de 67 ans, et qui n’a plus la santé de s’occuper de la tortue.

Skinner a dit qu'avec l'âge, la vue de Blake s’est détériorée, mais il continue à s’accoupler activement avec des femelles. En attendant son nouveau maître, Blake vit dans un service d’accueil pour les animaux Norfolk Tortoise Club.

 

 

Lien : http://french.ruvr.ru/2012_08_12/tortue-veteran-Blake/

 

 

 

 

 

Chiron

11 août 2012 6 11 /08 /août /2012 19:44

 

 

 

Des Espagnols dévalisent des supermarchés pour distribuer de la nourriture

Les temps changent, les braquages du banques laissent place aux braquages de supermarchés avec un seul but: nourrir ceux qui n’ont plus de quoi manger. Robin des bois est donc aujourd’hui espagnol, et dites-vous bien que cela était prévu et inévitable, cela fait déjà longtemps que des articles ont été rapportés sur ce blog pour mettre en évidence certaines sécurités de prises dans les supermarchés comme des systèmes anti-vol sur la viande par exemple.

Que se serait-il passé si Robin des bois avait fait ses courses au supermarché ? Les étals bien garnis de ces temples de la consommation ont en tout cas donné des idées à une centaine de membres du Syndicat andalou des travailleurs (SAT). Les militants sont allés mardi 8 août se servir dans les rayons de deux supermarchés sans passer par la caisse. L’objectif : redistribuer leur vingtaine de chariots remplis de produits alimentaires à des ONG locales. Un moyen de protester contre la vie chère et les inégalités sociales, alors que l’Andalousie est une des régions d’Espagne les plus touchée par la crise, avec 33,92 % de sa population au chômage.  « Est-ce du vol ? Un acte symbolique ? Une atrocité ? Un fait violent ? » s’interrogeait mardi 8 août El Pais, en relatant la scène.

« Le moment est arrivé de mener des actions qui frisent l’illégalité, parce qu’il y a des gens pour qui tout va mal, et nous ne pouvons pas rester les bras croisés », a commenté un syndicaliste. Mais pas question pour autant de faire les choses dans le désordre. « La consigne était claire. L’objectif était de ne pas saccager. Prendre seulement des produits de première nécessité. Ni chocolats, ni yaourts,  ni desserts, mais du sucre, de l’huile, des légumes, du lait » explique ainsi le sécrétaire général du SAT, Diego Cañamero. 

Et le scénario ne s’est pas déroulé de la même manière dans les deux supermarchés visés. Dans le premier, des affrontements entre les militants et la police ont eu lieu, tandis que le second supermarché a finalement accepté de lui-même d’offrir une dizaine de chariots remplis de provisions, pour une valeur de 1 000 euros.

Mais ce qui provoque le plus de débats dans les médias espagnols, c’est la présence d’élus parmi les militants. José Manuel Sanchez Gordillo, député régional du parti de gauche Izquierda Unida, a en effet dirigé les opérations armé d’un mégaphone. Un journaliste de la radio ABC a ainsi fait la morale à l’élu :  « J’espère que c’est la dernière fois que j’interroge un élu qui vole dans les supermarchés ». « C’est un acte répréhensible à 100 % ! » a-t-il insisté. José Manuel Sanchez Gordillo n’a pas manqué de répartie.« C’est cette crise qui est un vaste vol ! » a-t-il lancé, à grand renfort de chiffres et de statistiques.

Un acte « intolérable » pour le ministre de l’intérieur, Jorge Fernandez Diaz, qui a lancé un mandat d’arrêt contre les militants. « Nous sommes tous conscients que ça va mal pour les gens, mais la fin ne justifie pas les moyens. Ce serait la loi de la jungle » a-t-il justifié. Un constat partagé par le président socialiste de la Junte d’Andalousie, José Antonio Grinan, « C’est une atrocité d’attaquer un supermarché quand on est député. »

« Prendre de la nourriture et la donner aux familles en grande difficulté, si cela c’est du vol, alors oui je suis coupable » a répliqué le militant Francisco Molero, 23 ans. Après avoir passé une nuit au commissariat de Séville avec un autre militant, il a été remis en liberté hier mais sera poursuivi pour vol et action sous la contrainte. L’élu José Manuel Sanchez pourrait aussi être entendu par un juge. « Si je finis en prison parce que j’ai pointé du doigt les effets de la crise, ce sera un honneur pour moi » a-t-il réagi.

D’après El Mundo, la police a également été dépêchée dans une exploitation agricole du ministère de la défense occupée depuis plus de deux semaines par ces mêmes militants pour réclamer une meilleure répartition des terres dans cette région où se perpétue la tradition des grands propriétaires. L’évacuation s’est faite « sans le moindre incident » note le quotidien.

Source: bigbrowser.blog.lemonde.fr

 

 

 

 

Et sur le sujet une petite chanson d'Edith Piaf- Le ça ira-1953

 

 

 

 

 

http://www.youtube.com/watch?v=bzu01gO3pi4

 

 

 

 

 

 

Chiron

 

 

 

11 août 2012 6 11 /08 /août /2012 19:22

 

 

 

 

Bonsoir !

 

 

La force aérienne de Russie célèbre un siècle d’existence

 ввс жуковский ввс

Une fête aérienne consacrée au 100e anniversaire de l’Armée de l’air de Russie se déroule ce samedi à Joukovski (banlieue de Moscou). Pour les visiteurs (parmi lesquels le président russe Vladimir Poutine), les militaires ont préparé un spectacle unique, auquel participent les aéronefs les plus modernes, mais aussi des appareils rares datant du début du 20e siècle.

Le spectacle de trois jours à l’aérodrome de Joukovski, que les experts étrangers connaissent comme le lieu de déroulement du Salon de l’aéronautique MAKS, devrait être l'un des plus grands shows aériens mondiaux de cette année. Cette fête se déroule à l’occasion du centenaire d’existence de la Force aérienne de Russie. Les meilleures équipes de voltige de Grande-Bretagne, France, Turquie, Pologne, Lettonie, Italie et Finlande sont arrivés à Joukovski pour féliciter leurs collègues russes. Grâce à ce show aérien, les spectateurs pourront voir les différentes étapes de création de la Force aérienne – des planeurs datant du début du siècle dernier, jusqu’aux aéronefs ultramodernes fabriqués actuellement.

Le président de Russie Vladimir Poutine, qui est venu assister à la fête, a vu voler l’avion de cinquième génération T-50 avec le niveau MiG-29M2. Prononçant un discours devant les anciens combattants et les employés actuels de la Force aérienne, Vladimir Poutine s’est rappelé de l’«l'histoire glorieuse de l’Armée de l’air russe », affirmant que les citoyens russes ne vont jamais oublier le courage des aviateurs pendant la Seconde Guerre mondiale, et les opérations qu’ils ont effectuées dans les différentes zones de conflit. Poutine a également évoqué les projets de modernisation de l'Armée de l'Air.

« L’histoire glorieuse de l’Armée de l’air russe intègre des exemples de ce courage et de sacrifice, du travail dur et ingénieux, avec des percées technologiques. Une attention particulière était toujours attachée à l’aviation de combat dans notre pays. Et aujourd'hui, lorsque nous réalisons des plans ambitieux de réarmement de l’Armée et de la Marine, l’une de nos priorités, c’est évidemment le développement et l'amélioration technique de la Force aérienne. Son importance ne fera que croître. Actuellement, des sessions de formation active se déroulent dans les unités de vol, nos « stratèges » ont recommencé à effectuer des vols réguliers et le travail demodernisation de l’infrastructure au sol des aérodromes, ainsi que la formation des nouvelles bases aériennes et du groupe d’aéronefs polyvalents est en cours. Il s’agit tout d'abord d'équiper les troupes avec des équipements modernes. Avant 2020, plus de 600 nouveaux avions et un millier d’hélicoptères seront mis à disposition de l’Armée russe ».

Le président russe a également déclaré que l'état continuera de se concentrer sur le renforcement des filets de la sécurité des pilotes militaires et améliorer la protection sociale des anciens combattants. En conclusion, le président a félicité à nouveau les membres de l’Armée de l'air avec leur fête et leur a souhaité de la santé et de la prospérité.

 

 

Lien : http://french.ruvr.ru/2012_08_11/armee-de-air-anniversaire/

 

Sur le même sujet
11 août 2012 6 11 /08 /août /2012 09:44

 

 

 

 

Bonjour !

 

 

 

100 ans de l'Armée de l'air russe: un spectacle aérien prévu le 11 août
20:24 10/08/2012
MOSCOU, 10 août - RIA Novosti

Un spectacle aérien se tiendra samedi à Joukovski (région de Moscou) en présence du président russe Vladimir Poutine, à l'occasion du 100e anniversaire de l'Armée de l'air russe, a annoncé vendredi le service de presse du Kremlin.

"Tous les groupes d'acrobatie aérienne russes, ainsi que des groupes de voltige aérienne de plusieurs pays (Grande-Bretagne, Lettonie, Turquie, France, Pologne, Finlande, Etats-Unis, Israël, Italie) prendront part au spectacle. Le programme des festivités prévoit en outre la tenue d'une exposition d'aéronefs exploités actuellement par l'Armée de l'air russe et de vols de démonstration d'avions anciens", lit-on dans le communiqué.

Le 12 août est la Journée de l'Armée de l'air russe. La Russie célèbre cette fête depuis 1997 en mémoire de la création, le 12 août 1912, du Département aérostatique au sein de l'Etat-major général des Forces armées de l'Empire russe. Cette décision a marqué la naissance de l'aviation militaire russe.

 

Lien : http://fr.rian.ru/russia/20120810/195640356.html

 

 

 

 

 

 

 

 

Chiron

 

 

9 août 2012 4 09 /08 /août /2012 19:10

 

 

 

 

Bonsoir !

 

 

200e anniversaire de la victoire de la Russie contre l’armée de Napoléon

 

 

 

Le 200e anniversaire de la victoire contre Napoléon fêté avec toute l’Europe

пленные французы отечественная война 1812

La Commission d'État pour la préparation et le déroulement des célébrations en l’honneur du 200e anniversaire de la victoire de la Russie contre l’armée de Napoléon a organisé le 8 août sa dernière réunion avant le début des événements.

Le vice-ministre de la Culture Andreï Boussyguine a dévoilé alors les principaux points de ce programme ambitieux des célébrations.

Depuis le début de cette année, la vie culturelle de la Russie se déroule sous l’influence des événements consacrés au 200e anniversaire de la victoire de la guerre de 1812. A cette occasion, de nombreux monuments ont été restaurés, des spectacles consacrés à la victoire des Russes contre l’armée de Napoléon ont été mis en scène, et des expositions sur la thématique de la guerre de 1812 ont ouvert leurs portes.

« Cet événement est extrêmement important, et il porte surtout un caractère éducatif », explique Andreï Boussyguine. « C’est une occasion de se rappeler les pages glorieuses de notre histoire. C’est un événement, qui devrait augmenter le prestige de la Russie ».

Les principales festivités sont prévues en automne de cette année. L'un des points forts du programme culturel, ce sera la reconstruction de la bataille de Borodino, la principale bataille, où se sont affrontées l’armée russe et napoléonienne. Il s’agit d’une bataille sanglante, qui s’est déroulée près de Moscou, et lors de laquelle il n’y a pas eu de vainqueur, mais sur la décision du commandement de l’armée russe, la capitale de la Russie a été rendue à Napoléon. Le triomphe de l'Empereur fraçais a été ébranlé, car c’est à partir de Moscou qu’a commencé le retrait et la fuite des troupes françaises de Russie. La théâtralisation de la bataille de Borodino est devenue une tradition dans les célèbrations. On l’organise en septembre de chaque année. Mais cette fois, environ 700 « soldats étrangers », des participants des clubs de reconstitution historique se joindront aux célébrarations. Car il y a 200 ans, sur le champs de Borodino, presque toute l’Europe se battait aux côtés des Français contre les Russes. L’orchestre militaire de France aura l’honneur de jouer l’ouverture solennelle 1812 de Tchaïkovski. Pour Boussyguine, l’attention que les historiens attachent à Borodino est tout à fait naturelle.

« C'est l'un des premiers musées sur le champ de bataille, qui a été créé par l’ordre de l'empereur Nicolas Ier », explique-t-il. « Cette année s'est terminée la reconstruction de la résidence de repos de Nicolas Ier sur le champ de Borodino, et le buste de l'empereur Alexandre II, qui a visité ce lieu à deux reprises, a été inauguré ».

Un autre événement important des célébrations de l'anniversaire de la guerre franco-russe sera l'ouverture du Musée de la guerre de 1812 dans le centre de Moscou. « Sur un espace de 1500 mètres carrés sera ouverte une exposition permanente et des salles pour des expositions temporaires », explique Andreï Boussyguine.

« Les objets qui seront exposés dans ce musée sont conservés dans le Musée historique de Moscou depuis plus d’un siècle », poursuit le vice-ministre. « On a commencé à les rassembler immédiatement après la célébration du 100e anniversaire de la bataille en 1912. Et c’est alors que la décision sur l’ouverture du musée a été prise. Mais la Première guerre mondiale et la Grande Révolution bolchevique de 1917 ont empêché la réalisation de ces plans. Et voilà qu’enfin ce projet sera réalisé. Des experts français seront là à l’ouverture. Nous invitons le personnel du Musée de l'Ordre de la Légion d'Honneur et du musée du Louvre, qui, était d’ailleurs créé directement sous la supervision de Napoléon Bonaparte. Un certain nombre d’événements aura également lieu dans les pays européens qui ont été impliqués dans les événements de la période 1812 -1814 ».

Le plus important des événements, consacrés au 200 anniversaire de la guerre de 1812, c’est sans doute le voyage à cheval Moscou-Paris, qui commence à la fin d’août et va traverser les lieux mémoirables de la guerre de 1812. Les cosaques russes, des descendants historiques de l’ataman légendaire Matveï Platov participeront à ce voyage passionnant. L’ataman s’est distingué dans toutes les guerres de son époque, mais surtout dans celle de 1812. Les cosaques consacrent leur voyage à la mémoire de tous les soldats qui ont péri pendant ces affrontements contre l’armée napoléonienne.

Selon Andreï Boussyguine, Commission d'État pour la préparation et le déroulement des célébrations attache une grande importance à la participation des spécialistes étrangers aux célébrations, en particulier des historiens. Récemment, une conférence pour les historiens spécialisés dans la période des guerres napoléoniennes a été organisée en Autriche. Les spécialistes allemands, polonais et français participeront aux célébrations en Russie en septembre. La liste des invités compte notamment les descendants de la dynastie des Romanov.

 

 

Lien : http://french.ruvr.ru/2012_08_09/1812-Guerre-Napoleon-Bonaparte-Histoire-Fete/

 

 

 

 

 

 

 

 

Chiron

Elena Androussenko, Rédaction en ligne
9.08.2012, 18:15
Imprimer l'article Recommander à un ami Ajouter au blog
© Photo : ru.wikipedia.org
8 août 2012 3 08 /08 /août /2012 10:41

 

 

 

 

Dossier: Affaire Pussy Riot
Alexandre Latsa
10:36 08/08/2012
"Un autre regard sur la Russie" par Alexandre Latsa

La presse étrangère s’est passionnée pour un fait divers pourtant relativement sans importance : le dit procès des Pussy Riot. Reprenons les faits. Le 21 février 2012, 3 jeunes femmes encagoulées et déguisées envahissent la cathédrale du Christ-Sauveur de Moscou avec guitares et matériel sonores, et y entament une sorte de prière sous forme de chanson, blasphématoire et grossière (Avec des paroles telles que "Sainte Marie mère de Dieu, deviens féministe" ou encore "merde, merde, merde du Seigneur"), politiquement dirigée contre le candidat a l’élection présidentielle Vladimir Poutine, mais également contre le patriarche orthodoxe accusé de "croire en Poutine plus qu’en dieu". Les jeunes femmes sont rapidement interpellées, arrêtées et déférées devant un tribunal qui ordonne leur mise en détention préventive en attendant leur procès, qui a lieu actuellement. L’église orthodoxe a de son côté  réagi en organisant une grande manifestation autour de cette même cathédrale en avril dernier, manifestation dédiée à "a correction de ceux qui souillent les lieux sacrés et la réputation de l’Eglise" et a laquelle ont pris part des dizaines de milliers de fideles pour afficher leur soutien à l’église et au patriarche.

Le main Stream médiatique a largement surmédiatisé cette affaire. Pour certains la Russie "retournerait au moyen âge", quand d’autres estiment que le pouvoir "durcit sa répression" qui serait dirigée contre la « société civile qui se mobilise». Enfin la majorité des commentateurs ont estimé que les 3 jeunes femmes seraient en prison à cause de leur "prière anti-Poutine". Le groupe Pussy Riot s’est créé en 2011 quand il a semblé clair à ces jeunes femmes que la Russie manquait cruellement d’émancipation politique et sexuelle. L’une des trois jeunes femmes arrêtée, Nadezhda Tolokonnikova, est par ailleurs une militante active LGBT (Lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres). Les chansons du groupe traitent principalement des ravages de la routine dans la vie quotidienne, des conditions de travail difficiles pour les femmes et de la bonne façon de réprimer les hommes.

Si beaucoup de journalistes français présentent les jeunes filles comme les victimes d’une Russie quasi-totalitaire, il faut néanmoins  rappeler que les Pussy Riot ont plusieurs fois durant les derniers mois organisé des actions "coup de poing" portant atteinte à l’ordre public (voir par exemple ici ou la). Pussy Riot n’est en outre pas seulement un groupe de rock, mais le volet musical d’un groupe anarchiste du nom de Voina (la guerre) et qui ces derniers mois a revendiqué de nombreuses actions que l’on peut ne pas trouver ni "drôles" ni "subversives". Parmi elles l’organisation d’une orgie sexuelle avec des femmes enceintes dans un musée (le nom de l’action étant une insulte violente adressée au président Medvedev), se montrer en public nul et couvert de cafards, se masturber avec une carcasse de poulet dans une épicerie et en sortir en marchant avec la carcasse enfoncée dans les parties génitales, l’attaque à l’urine sur des policiers ou encore de tenter d’embrasser sur la bouche des représentants de l’or
dre du même sexe. Ajoutez à cela de dessiner à la peinture des penis géants sur les routes ou encore la destruction de véhicules de police.

Bien sur donc, celles-ci ne sont pas en détention provisoire et jugée pour des délits d’opinion, contrairement a ce que l’on peut être amené à croire en lisant la presse internationale, mais parce qu’elles font face à une accusation de hooliganisme, punie de jusqu’à 7 ans de prison en Russie. Les commentateurs français qui lèvent les yeux au ciel lorsqu’ils prononcent cette durée de peine feraient bien de relire le code pénal français, et surtout l’article 322-3-1 qui punit de sept ans de prison et 100.000 € d’amende la dégradation d’un bien culturel exposé dans un lieu de culte. A ce jour, si aucune dégradation n’a cependant été (à ce qu’il semble) constatée lors de leur intervention, il est plausible que les Pussy Riot soient condamnées pour dédommager "les profondes blessures morales infligées à des chrétiens orthodoxes" et ce malgré l’intervention en leur faveur de Vladimir Poutine. Mais surtout et probablement à titre d’exemple pour créer un précédent destine à ne pas déstabiliser la société russe. La Russie est un pays multiconfessionnel, pluriculturel, et qui sort de relatives tensions interreligieuses et intercommunautaires à la dislocation de l’Union-Soviétique. C’est un pays encore aujourd’hui victime du terrorisme fondamentaliste et qui maintient assez habilement et une cohabitation entre des groupes religieux et ethniques très variés, sur un territoire gigantesque. Plus que cela, au sortir de presqu’un siècle de dictature athéiste, le renouveau de la foi est quelque chose de particulièrement sensible.

Leur procès qui a débuté le 30 juillet 2012, passionne sans doute plus les commentateurs étrangers que russes. De nombreuses figures de la société civile et de l’intelligentsia libérale russe ont manifesté leur soutien aux Pussy Riot, tout comme l’internationale du Show-bizness, allant des stars de musique internationalement connues comme Madonna, Sting, Patty Smith ou encore des acteurs américains comme Danny de Vito. En face, l’église orthodoxe fait relativement front unique, le porte-parole du patriarcat (le très conservateur Vsevolod Tchapline) affirmant même que les jeunes femmes avaient commis un "crime pire qu’un meurtre" et devaient être "punies". Le département d’état américain, via le porte-parole de la diplomatie américaine Patrick Ventrell, a enfin lui déclaré que du point de vue des États-Unis, l'affaire Pussy Riot était politiquement motivée et que Washington la considérait comme un harcèlement de l'opposition. Récemment c’est donc le président russe Vladimir Poutine lui-même est lui-même interv
enu, appelant à la clémence et jugeant que les Pussy Riot avaient obtenu ce qu’elles souhaitaient, à savoir un battage médiatique fort. Ce faisant, il coupe l’herbe sous le pied à ceux qui ont affirmé que les Pussy Riot étaient enfermées pour des raisons politiques, car elles s’en seraient prises à lui via les paroles de leurs chansons. Mais malgré l’énorme battage médiatique qui est consacré à ce procès, seuls 15% des Russes sondés à ce sujet souhaitent que ces dernières soient amnistiées.

Je reste donc perplexe face a cette affaire et doute par ailleurs très sincèrement que nombre de commentateurs puissent trouver "drôle et subversive" une action similaire dans une mosquée, une synagogue ou un temple bouddhiste, notamment en France. On peut du reste se demander ce qui pousse des gens quels qu’ils soient à aller importuner des croyants quels qu’ils soient et porter atteinte à l’intégrité de lieux de cultes quels qu’ils soient.

Preuve de l’utilité certainement unique de leur action, un journaliste au pseudo de Dick Riot accompagne désormais chaque événement politique de l’opposition en tentant de discuter et de poser des questions, le visage vêtu d’une cagoule noire, tout comme les Pussy Riot. Visiblement, les leaders de l’opposition interrogés, qui soutiennent pourtant tous très activement les Pussy Riot, n’apprécient guère la plaisanterie (voir ici).

Deux poids deux mesures ?

L’opinion de l’auteur ne coïncide pas forcément avec la position de la rédaction.

* Alexandre Latsa est un journaliste français qui vit en Russie et anime le site DISSONANCE, destiné à donner un "autre regard sur la Russie". Il collabore également avec l'Institut de Relations Internationales et Stratégique (IRIS), l'institut Eurasia-Riviesta, et participe à diverses autres publications.

 

 

Lien : http://fr.rian.ru/tribune/20120808/195607508.html

 

 

Pertinence de cettte info :

 

 

Si beaucoup de journalistes français présentent les jeunes filles comme les victimes d’une Russie quasi-totalitaire, il faut néanmoins  rappeler que les Pussy Riot ont plusieurs fois durant les derniers mois organisé des actions "coup de poing" portant atteinte à l’ordre public (voir par exemple ici ou la). Pussy Riot n’est en outre pas seulement un groupe de rock, mais le volet musical d’un groupe anarchiste du nom de Voina (la guerre) et qui ces derniers mois a revendiqué de nombreuses actions que l’on peut ne pas trouver ni "drôles" ni "subversives". Parmi elles l’organisation d’une orgie sexuelle avec des femmes enceintes dans un musée (le nom de l’action étant une insulte violente adressée au président Medvedev), se montrer en public nul et couvert de cafards, se masturber avec une carcasse de poulet dans une épicerie et en sortir en marchant avec la carcasse enfoncée dans les parties génitales, l’attaque à l’urine sur des policiers ou encore de tenter d’embrasser sur la bouche des représentants de l’or
dre du même sexe. Ajoutez à cela de dessiner à la peinture des penis géants sur les routes ou encore la destruction de véhicules de police.

 

 

...

 

 

 

 

 

Chiron

8 août 2012 3 08 /08 /août /2012 10:30

 

 

 

 

Bonjour !

 

 

Russie : des départements spéciaux de la police lutteront contre la pédophilie

19.07.2012 полиция милиция Казань убийство

Le ministère russe de l'Intérieur forme des départements spéciaux pour lutter contre la pédophilie dans les villes millionnaires du pays, a appris mardi RIA Novosti auprès du service de presse du ministère.

« Le ministre russe de l'Intérieur Vladimir Kolokoltsev a ordonné de former (…) des départements spéciaux pour lutter contre les atteintes à l'intégrité sexuelle des mineurs », a indiqué la source.

Les départements en question seront créés au sein des antennes régionales d'enquête pénale des villes russes dont la population dépasse un million d'habitants.

Le représentant du service de presse a ajouté que des groupes spécialisés seraient créés dans les villes ayant une densité de population moins importante.

« Les nouveaux départements sont destinés à intensifier la lutte contre ce genre de crimes qui sont souvent accompagnés de l'assassinat de mineurs », a conclu la source.  /L

RIA Novosti

 

 

Lien : http://french.ruvr.ru/2012_08_08/russie-police-contre-pedophilie/

 

 

 

 

 

 

 

Chiron

 
8.08.2012, 08:59
Imprimer l'article Recommander à un ami Ajouter au blog
Photo: RIA Novosti