Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les 4 accord tolteques

14 décembre 2012 5 14 /12 /décembre /2012 19:03

 

 

 

 

 

Bonsoir !

 

 

 

Bon voyage en Russie !

Bon voyage en Russie !

Entretien avec Benoit Lardy, directeur de l’agence Tsar Voyages que nous avons souhaité rencontrer pour qu’il nous éclaire sur les voyages en Russie. Car si ce pays fascine, si les Français sont attirés vers la Russie, beaucoup hésitent à faire le pas, il s’agit pourtant d’un fantastique et mémorable voyage. Rencontre avec un professionnel, pour faire un petit tour du propriétaire !

Laurent Brayard, La Voix de la Russie : Bonjour Benoit Lardy, vous êtes le fondateur de Tsar Voyages, une agence qui se trouve basée à Moscou et qui propose un certain nombre de voyages dans la Russie que vous et moi nous aimons. J'aimerais beaucoup avant que nous commencions que vous vous présentiez :

Benoit Lardy : En quelques mots, mon histoire est celle d’un jeune homme qui, après des études à Science-Po puis diverses expériences dans des cabinets de conseils et dans la grande distribution, a vu son destin changer avec la rencontre en France d’une charmante jeune femme russe venue y faire ses études. Nous aurions pu rester en France mais la Russie demeurait pour moi un mystère attirant et nous avons décidé d’y tenter notre chance. Après avoir étudié les possibilités qui s’offraient à nous, nous avons décidé d’explorer un créneau qui nous semblait délaissé alors, celui du voyage touristique, individuel ou familial. Nous avons donc créé Tsar Voyages, toute petite structure au départ mais qui a eu la chance de trouver rapidement sa clientèle et de grandir doucement. Nous sommes maintenant une agence d’une taille respectable pour le secteur, soit une trentaine de personnes en incluant nos bureaux de Paris et de Saint-Pétersbourg. Notre activité s’est également déployée sur d’autres secteurs puisque nous gérons désormais des dossiers concernant des séminaires, salons, groupes professionnels ou touristiques, etc. En quelques 8 ans, nous sommes devenus l’agence française de référence sur la Russie et CEI, et c’est une grande fierté mais aussi une responsabilité dont nous essayons d’être dignes.

La Voix de la Russie : Monsieur Lardy, la Russie s'ouvre, elle reste toutefois pour beaucoup une destination encore méconnue, du moins exotique, en tout cas un tantinet inattendue, notamment eu égard aux stéréotypes qui s'attachent à la Russie, dites-nous pour vous, quelles sont les raisons pour venir se promener en Russie ?

Benoit Lardy : C’est précisément le caractère inattendu de la destination que je souhaiterais mettre en avant ! Malgré les articles ou reportages des médias, un peu moins défavorables, les gens arrivent ici avec une vision très déformée de la Russie et de Moscou en particulier. L’image d’un pays « socialiste », gris, triste, terne, dangereux, pauvre, déliquescent reste prégnante et les visiteurs sont souvent littéralement estomaqués par la réalité qu’ils découvrent, celle d’une ville incroyablement vivante et dynamique, pleine de couleurs, d’illuminations, d’immenses centres commerciaux particulièrement bien achalandés, d’un parc automobile récent et souvent très luxueux, d’excellents restaurants et hôtels, des discothèques hallucinantes... La vie culturelle est également un ravissement et les amateurs d’opéras et de ballets auront du mal à trouver d’autres villes dans le monde avec un tel choix d’une telle qualité. La médaille a son revers bien sûr, avec notamment des embouteillages monstrueux et des prix d’hôtel qui peuvent être excessifs à certaines périodes de l’année. Outre Moscou et Saint-Pétersbourg, les deux capitales aux innombrables musées et richesses architecturales, on pourra profiter des ambiances plus calmes et bucoliques de la Russie ancienne en découvrant les villes saintes de l’Anneau d’Or, autour de Moscou, de Novgorod ou de Pskov plus au nord, ou bien encore la Carélie avec les bijoux que sont Kiji et le lac Onéga.

La Voix de la Russie :Benoit Lardy, vous qui connaissez bien la Russie et qui êtes un professionnel du tourisme, vous n'êtes pas sans savoir que la Russie est, comme d'ailleurs l'Union Européenne, sujette à l'obtention d'un visa. La situation est jugée parfois difficile, voire décourageante malgré la création à Paris d'un centre de Visa russe. Comment voyez-vous cette situation ?

Benoit Lardy : Les visas… Vieux serpent de mer des relations franco-russes… Ils finiront bien par être supprimés un jour ou l’autre, mais en attendant il faut faire avec et c’est du reste une force de notre agence de pouvoir, sous certaines conditions, gérer cet aspect du voyage. Cela reste bien entendu un frein au développement des relations entre nos deux pays mais pour être tout-à-fait objectif, je dois dire que les choses se sont tout de même beaucoup arrangées ces dernières années, notamment en ce qui concerne les conditions d’accueil des demandeurs de visas, aussi bien à Moscou qu’à Paris où les autorités des deux pays ont mis en place des structures permettant un traitement plus digne des demandeurs qui ne sont plus désormais obligés d’attendre dehors dans le froid et la neige !

La Voix de la Russie : Pensez-vous que la Russie et l'Europe ont intérêt à ouvrir les frontières, notamment et surtout au tourisme ? Qu'aurait à gagner la Russie à votre avis ?

Benoit Lardy : Bien entendu ! Les frontières n’ont plus beaucoup de sens dans notre Europe moderne mais il faut tenir compte du poids de l’histoire, des réticences de certains de nos partenaires de l’Espace Schengen, de celles de certains milieux russes qui trouvent l’influence occidentale pernicieuse, etc. Mais il est évident que les civilisations, surtout deux civilisations aussi proches et anciennes que la française et la russe, n’ont que des avantages à tirer de l’augmentation des échanges culturels, touristiques et économiques. Nous avons la chance d’avoir ces dernières années des relations franco-russes particulièrement bonnes, étroites et confiantes, espérons donc que cela va continuer dans ce sens.

La Voix de la Russie : Sur votre site vous proposez différentes options et destinations, j'imagine que vous avez parcouru ce pays plus que la plupart des Français mêmes expatriés en Russie, selon vous, quel endroit de la Russie reste un endroit particulièrement attachant ou mythique et à voir absolument, le dicton dit « Voir Paris et mourir » mais ne serait-il pas applicable à cet immense pays ?

Benoit Lardy : Voilà une question bien difficile… J’aime Moscou, profondément, et j’ai toujours un petit frisson quand je passe devant le Kremlin, surtout à certaines heures et avec certains éclairages et j’aime me dire « quelle chance j’ai de pouvoir contempler cette beauté au quotidien alors que tant de voyageurs doivent faire des milliers de kilomètres pour ça… » ! Mais aussi, quand j’accompagne les raids en motoneige que nous organisons en Carélie, après avoir traversé les immensités blanches et gelées du lac, l’émotion reste intacte de voir surgir la silhouette unique de la cathédrale en bois de Kiji… Et que dire des ballades quasi oniriques dans les avenues endormies du Saint-Pétersbourg des Nuits blanches… Non, il y a trop de choses que j’aime pour n’en choisir qu’une !

La Voix de la Russie : J'imagine que vous avez vu défiler beaucoup de Français par le biais de votre agence, et que vous avez probablement des retours, comment les visiteurs que vous guidez en Russie repartent-ils en France, je veux dire avec quelles images, ou quelles impressions ?

Benoit Lardy :Encore une fois, je pense que ce qui marque profondément les Français qui viennent ici, c’est l’énorme différence entre l’image qu’ils en avaient en Occident et la réalité qu’ils découvrent. Peu d’entre eux pensaient trouver un pays aussi moderne, dynamique, développé. Ils approchent aussi en général cette fameuse « âme russe » que certains sont venus chercher et les affinités franco-russes ne se limitent pas à la littérature… Les Français ont un peu de mal au début à se faire à l’irrégularité des horaires des repas russes (autant que les Russes en France qui jugent souvent intolérable la « tyrannie » des repas implacablement réguliers !) mais ils aiment en général ce qui fait le meilleur de la cuisine russe, à commencer par l’incroyable variété des soupes traditionnelles !

La Voix de la Russie : Sont-ils plus nombreux d'ailleurs d'année en année, ces Français candidats à un petit tour, ou même un grand tour en Russie ?

Benoit Lardy : Du fait des difficultés déjà évoquées (visa, coût de l’hôtellerie, etc.) la Russie ne reçoit certainement pas le nombre de visiteurs français auquel elle pourrait prétendre. Le flot est néanmoins régulier et la présence d’une communauté d’affaires française en développement amène aussi de nombreux amis et membres de la famille des résidents à s’intéresser à la Russie. Enfin, auprès des jeunes générations, l’image encore « soviétique » du pays a tendance à s’estomper même si les stéréotypes ont la vie dure…

La Voix de la Russie : Benoit Lardy, avant de terminer je voudrais vous poser une dernière question : qu’auriez-vous auriez à dire à des compatriotes qui souhaiteraient faire le voyage ?

Benoit Lardy :Je voudrais leur dire de venir découvrir ce vaste, vieux et beau pays ! D’autant plus que chacun peut y trouver son compte : les amateurs de culture, une culture européenne majeure ; les amateurs de vie nocturne, des discothèques parmi les plus trendy du monde ; les amateurs de shopping, un choix inégalé de marques mondiales ; les sportifs et aventuriers, des espaces infinis et presque vierges… Et surtout, c’est un pays qui reste différent, qui a autre chose à offrir qu’une certaine standardisation qui a tendance, ailleurs en Europe, à gommer des différences pourtant très enrichissantes !

Laurent Brayard, La Voix de la Russie : Monsieur Lardy, je vous remercie chaleureusement pour vos réponses et cet entretien, merci donc à vous j'espère que vos commentaires pourront éclairer un peu, et peut être inciter quelques-uns à venir ici en Russie avant de découvrir un pays qui mérite mieux que la vision que nous en avons en France.
Lien : http://french.ruvr.ru/2012_12_14/Bon-voyage-en-Russie/
Chiron
14.12.2012, 16:06, heure de Moscou
Imprimer l'article Recommander à un ami Ajouter au blog
Photo: Laurent Brayard

commentaires