Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mai 2014 3 07 /05 /mai /2014 13:16

~ Normandie-Niemen: des gerbes de fleurs déposées au pied du monument Normandie-Niemen: des gerbes de fleurs déposées au pied du monument © Collage : la Voix de la Russie PARIS, 7 mai - RIA Novosti / La Voix de la Russie Des gerbes de fleurs ont été déposées le 6 mai au pied du monument dédié aux pilotes du régiment légendaire Normandie-Niemen, dans la banlieue parisienne Le Bourget, annoncent les médias locaux. Des anciens combattants de la Seconde guerre mondiale, l'ambassadeur russe à Paris Alexandre Orlov et des diplomates des autres pays de la CEI ont pris part à la cérémonie. L'accord prévoyant la formation d'un « groupe de chasse » français sur le territoire de l'URSS a été signé le 25 novembre 1942. Le 21 juillet 1944, l'unité a reçu le titre de Régiment Normandie-Niemen. Les pilotes français et leurs mécaniciens russes ont participé à la Bataille de Koursk en 1943, à la célèbre opération Bagration (libération de la Biélorussie en 1944) et à la défaite des troupes nazies en Prusse orientale en 1945. Le régiment a effectué plus de 5.000 missions, livré près de 900 combats et abattu plus de 270 avions de la Luftwaffe. Mercredi 7 mai, une cérémonie de commémoration se déroulera au cimetière militaire de Noyers-Saint-Martin (département de l'Oise, dans le nord de la France). Sur le territoire du cimetière se trouvent plus de 4.500 tombes de soldats soviétiques qui ont perdu la vie dans la lutte pour la libération de l'Europe du fléau nazi. RIA Novosti Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_05_07/Normandie-Niemen-des-gerbes-de-fleurs-deposees-au-pied-du-monument-4048/

~ ~ Démission collective au quotidien Le Monde (médias) Démission collective au quotidien Le Monde (médias) Photo : SXC PARIS, 7 mai - RIA Novosti / La Voix de la Russie Un sérieux conflit a éclaté dans la rédaction de l'une des plus anciennes éditions de France – Le Monde, ont annoncé mardi les médias français. Suite à des désaccords avec la politique de la direction, sept rédacteurs en chef et leurs adjoints ont démissionné de leur fonction. « L'absence de confiance et de communication avec la direction nous empêche de remplir nos rôles à la rédaction en chef », annonce un communiqué collectif adressé à la rédactrice en chef Natalie Nougayrède et au président du directoire Louis Dreyfus. Selon les sources informées, des désaccords se sont accumulés ces derniers mois avec la direction du journal concernant notamment la nouvelle formule du quotidien ou le projet de mobilité interne. La crise au sein du Monde a éclaté fin 2013 – seulement six mois après la nomination de la journaliste Natalie Nougayrède, qui avait dirigeait le bureau moscovite du quotidien. RIA Novosti Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_05_07/Demission-collective-au-quotidien-Le-Monde-medias-2448/ Un retour du droit est de la vérité ? sur les informations en France (...) Les rats collabos quittent le navire (...) http://www.leap2020.eu/notes/La-quasi-totalite-de-la-redaction-en-chef-du-Monde-demissionne_b6600378.html ~~Ukraine: la tragédie d'Odessa est du nazisme pur et dur (Lavrov) ~Ukraine: la tragédie d'Odessa est du nazisme pur et dur (Lavrov) 11:31 07/05/2014 MOSCOU, 7 mai - RIA Novosti Depuis plusieurs années l'Europe ferme les yeux sur la renaissance de l'idéologie du nazisme, la tragédie d'Odessa étant devenue une manifestation réelle de ce fléau, a déclaré mercredi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov. "Depuis plusieurs années déjà l'Europe ferme les yeux sur le fait que cette idéologie (nazisme - ndlr) acquiert de nouveaux adeptes, que l'on organise des marches en l'honneur des anciens SS, reconnus comme criminels par le tribunal de Nuremberg. Mais ce qui se passe actuellement, ce n'est déjà plus les marches accompagnées par des slogans glorifiant les criminels nazis. Aujourd'hui, il s'agit de manifestations réelles du nazisme. Ce qui s'est passé le 2 mai à Odessa est du nazisme pur et dur", a indiqué le chef de la diplomatie russe intervenant à la cérémonie de la déposition de fleurs à l'occasion du Jour de la Victoire. Plus de 40 militants pro-russes ont brûlé vifs vendredi 2 mai à Odessa après s'être réfugiés dans la Maison des syndicats incendiée à coups de cocktails Molotov par des activistes armés du parti néonazi Pravy Sektor (Secteur droit). Selon le ministère de l'Intérieur et le parquet d'Ukraine, il s'agit de 46 morts et de 214 blessés. Quoi qu'il en soit, le député du conseil régional d'Odessa Vadim Savenko affirme que les autorités de Kiev cachent le vrai bilan qui se monte à 116 morts. Encore 48 personnes sont toujours portées disparues (Diaporama>>). Lien : http://fr.ria.ru/world/20140507/201149751.html ~« Ce qui s'est passé à Odessa est un pur produit du nazisme » (Lavrov) Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_05_07/Ce-qui-sest-produit-a-Odessa-le-2-mai-est-un-acte-de-nazisme-pur-Lavrov-2902/ ~ Russie: une chorale de 9.500 voix interprète une chanson patriotique © Photo: RIA Novosti/Aleksandr Pogotov ROSTOV-SUR-LE-DON, 6 mai - RIA Novosti / La Voix de la Russie Plus de 9.500 habitants de la ville russe de Rostov-sur-le-Don (sud) ont interprété Le Jour de la Victoire, chanson dédiée à la Seconde Guerre mondiale, battant le record en termes du nombre de personnes interprétant de concert un chant patriotique, a fait savoir Alexeï Svistounov, rédacteur en chef du Livre des records de Russie. Le flash-mob a réuni 9.584 personnes, dont des étudiants et des professeurs de l'Université technique d'Etat du Don, a informé M.Svistounov, expliquant que le record précèdent avait été établi il y a quelques années à Samara. A l'époque ce célèbre chant avait été interprété par 5.500 personnes. Selon le gouverneur de la ville Vassili Goloubev, l'interprétation a été magnifique. Elle a rappelé la victoire sur« la peste nazie » qui a entraîné dans la guerre 61 pays et a couté la vie à 50 millions de personnes. Lors de la Seconde guerre mondiale, la région de Rostov a envoyé au front 667.000 soldats, dont la moitié n'est jamais revenue. A ce jour, quelque 8.000 anciens combattants vivent dans cette région. Composée par David Toukhmanov en 1975, la chanson Le Jour de la Victoire est devenue un attribut indissociable des festivités organisées à l'occasion de la célébration de la Victoire sur l'Allemagne nazie, dont le monde célébrera cette année le 69ème anniversaire. En Russie, ce Jour de gloire militaire est fêté le 9 mai. Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_05_06/Russie-une-chorale-de-9-500-voix-interprete-une-chanson-patriotique-7238/ Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_05_06/Russie-une-chorale-de-9-500-voix-interprete-une-chanson-patriotique-7238/ Berlin recommande aux Allemands de quitter l'Ukraine © Photo : RIA Novosti. Tatyana Firsowa MOSCOU, 6 mai - RIA Novosti/La Voix de la Russie Berlin recommandent à ses ressortissants de quitter l'Ukraine vu l'escalade du conflit armé dans les régions sud-est, annonce mardi la diplomatie allemande dans un communiqué. « Nous recommandons fortement de s'abstenir de tout voyage dans les régions est et sud de l'Ukraine. Les citoyens de l'Allemagne qui séjournent dans ces régions devraient les quitter », indique le communiqué. Cette mise en garde est liée au regain de tension dans les régions de Donetsk et de Lougansk, ainsi qu'aux récents événements tragiques d'Odessa qui ont fait plus de 40 morts et plusieurs centaines de blessés. Des dizaines de personnes opposées aux nouvelles autorités ukrainiennes arrivées au pouvoir suite au coup d'Etat du 22 février ont trouvé la mort vendredi dernier dans l'incendie criminel de la Maison des syndicats d'Odessa, dans le sud de l'Ukraine. L'incendie a été déclenché par des nationalistes radicaux du groupe Praviy sektor (Secteur droit). Selon un bilan révisé le drame a fait plus de 40 morts et de 200 blessés. Selon les témoins oculaires, la police n'a même pas tenté de prévenir le drame. T RIA Novosti Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_05_06/Berlin-recommande-aux-Allemands-de-quitter-lUkraine-9154/ Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_05_06/Berlin-recommande-aux-Allemands-de-quitter-lUkraine-9154/ © Photo: REUTERS/GLEB GARANICH MOSCOU, 5 mai - RIA Novosti / La Voix de la Russie La communauté juive d'Odessa est prête à quitter la ville en cas d'escalade de la tension en Ukraine, a annoncé lundi le quotidien israélien Jerusalem Post. Plus de 40 militants pro-russes ont brûlé vifs vendredi dernier lors de l'incendie perpétré dans la Maison des syndicats d'Odessa par des nationalistes radicaux ukrainiens, y compris par des membres du parti néonazi Pravy Sektor (Secteur droit). "Ce week-end, nous avons fermé la Grande synagogue chorale après avoir demandé à tous les membres de notre communauté de rester chez eux", a déclaré le rabbin Raphaël Krouskal, cité par le journal. Le rabbin a également fait savoir que des Juifs figuraient parmi les victimes des affrontements de vendredi et que la communauté était prête à transporter les enfants hors de la ville et, si nécessaire, à l'étranger. La communauté juive d'Odessa et le Conseil international des Chrétiens et des Juifs ont affrété 70 bus pour évacuer les enfants et les adultes qui voudront quitter Odessa pour se rendre dans les villes voisines ou dans la capitale moldave, Chisinau, située à 2,5 heures de voiture. RIA Novosti Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_05_05/Tensions-en-Ukraine-les-Juifs-sappretent-a-quitter-Odessa-2113/ © Photo: REUTERS/STRINGER Par La Voix de la Russie | La crise ukrainienne a, paraît-il, franchi le point de non-retour. Même dans les médias européens qui répartissaient avant le 2 mai la population de l’Ukraine en deux catégories – « des vrais patriotes » et « des séparatistes », on reconnait que le pays ne sera plus jamais comme il était avant, lorsque les néonazis du Secteur Droit ont brûlé vivants près de 50 personnes dans la Maison des syndicats à Odessa. La presse européenne ne nie pas que l’opposition en Ukraine a atteint « une masse critique ». Selon le journal The Independent et la chaine de télévision autrichienne ORF, si Kiev et ses protecteurs occidentaux continuent leur cours, plus d’habitants de l’est de l’Ukraine rechercheront l’aide de la Russie. La corporation britannique BBC, à son tour, reconnaît que les rapports victorieux des pouvoirs de Kiev sur les prétendus succès dans l’est du pays, c’est du bluff. A Slaviansk, Kramatorsk, Donetsk, Lougansk, les miliciens populaires retiennent leurs positions. Non seulement les pouvoirs de Kiev assument la responsabilité pour les crimes sanglants à Odessa, mais ils sont des complices, a déclaré l’attaché de presse du président russe Dmitri Peskov. « Nous comprenons maintenant à quel point les actions du président Vladimir Poutine et de la population de la Crimée, ayant exprimé le désir de se joindre à la Russie, étaient correctes. Si le président Poutine n’avait pas pris une position intransigeante, et la population de la Crimée n’avait pas voté au référendum en faveur de l’adjonction, le sang aurait pu être versé dans la péninsule, des crimes pareils à celui d’Odessa auraient été commis. Après ce qui s’est passé là, nous ne comprenons pas de quelles élections les pouvoirs de Kiev peuvent-ils parler ? Les Européens et les Américains, comment peuvent-ils les juger opportunes ? » En fait, après le lancement de l’opération punitive contre la population de l’Ukraine dans l’est, après la tragédie à Odessa, la plupart d’Européens l’ont déjà compris : les gens venus au pouvoir à Kiev, ce n’est pas un gouvernement, c’est une junte ayant pris le pouvoir à la suite d’un coup d’Etat, dit l’historien finlandais connu Johan Beckman. Le problème, c’est que les gouvernements des pays occidentaux ne comprennent pas pour le moment que faire avec les pouvoirs de Kiev, croit-il. « Chez nous, les journalistes, au lieu d’écrire « le gouvernement de l’Ukraine », mettent déjà « le gouvernement intérimaire de Kiev ». Même les collègues occidentaux ont compris que c’est une formation provisoire. Il faudra changer de position, renforcer le dialogue avec la Russie. La Russie invitera probablement l’Occident à participer à une nouvelle conférence sur l’Ukraine et elle aidera à trouver une solution ». A Odessa, on enterre les victimes de la tragédie, survenue vendredi : ceux qui ont péri dans les flammes, dans la fumée, ont été tués par des balles, se sont écrasés en sautant des fenêtres de la Maison des syndicats incendiée. On a annoncé le nombre de victimes : 46 personnes. Entre-temps, un bataillon spécial du Ministère de l’Intérieur, composé à la hâte des partisans de la junte de Kiev, est arrivé à Odessa. Les pouvoirs de Kiev ne font plus confiance à la police locale, ils envoient dans la ville des unités des ressortissants loyaux des régions occidentales. Pendant la Seconde guerre mondiale, les pouvoirs nazis faisaient la même chose lorsqu’ils réalisaient des opérations punitives. Lire la suite: http://french.ruvr.ru/2014_05_05/L-Ukraine-est-au-seuil-d-une-guerre-civile-9235/ Troubles à Odessa 14:24 05/05/2014 Ukraine/droits de l'Homme: un Livre blanc sur les violations remis à Poutine Ukraine: la Douma appelle l'Europe à condamner le génocide Russie: faire la différence entre opposition légale et extrémisme (Poutine) Ukraine: l'OTSC appelle à mettre fin à l'extrémisme (Moscou) L'opération punitive entraîne l'Ukraine dans un conflit fratricide (Lavrov) La situation dans le sud-est de l'Ukraine Le ministère russe des Affaires étrangères considère que l'anarchie qui règne en maître en Ukraine risque de provoquer une escalade des conflits interethniques partout en Europe, dit la conclusion du Livre blanc de la diplomatie russe, dont le texte a été publié sur le site du Kremlin. "Nous sommes persuadés que toute poursuite de l'anarchie en Ukraine peut se transformer en une menace sérieuse à la paix et à la sécurité régionale et risque de mener à une augmentation du nombre de contradictions et de conflits interethniques en Ukraine et en Europe", dit le rapport. Il avait été précédemment annoncé que le Livre blanc regroupant les fait de violation des droits de l'homme en Ukraine sur la période comprise entre fin novembre 2013 et fin mars 2014 avait été soumis à l'examen du président Poutine. "Nous espérons que s'en rendent compte les organisations internationales compétentes qui dans le cadre de leurs mandats doivent contribuer à la tenue des enquêtes objectives et non politisées sur de nombreux cas de violation des droits de l'homme et du principe de primauté de la loi en Ukraine. Les coupables doivent en répondre, faute de quoi les extrémistes de tous bords recevront un dangereux signal encourageant", a conclu la diplomatie russe. Lien : http://fr.ria.ru/world/20140505/201131880.html Le 11 mai 2014 une confrérie (chrétienne ou plutôt fausse croyance d'évangélistes fachistes d'amérique)? organise une mise en scène de résistance sans le peuple (...) (...) (...) D'autres confréries de fausses croyance sont à découvert (...) (...) (...) Après barjo (...) Ce début de siècle est bien celui de la grande révélation (...) ... Photo : RIA Novosti Par La Voix de la Russie | Le président de Russie estime qu'il est du devoir commun de défendre la vérité sur la Seconde guerre mondiale et de lutter contre les tentatives pour réécrire l'histoire. Vladimir Poutine l'a déclaré dans son message de salutation aux participants et aux invités du IV forum historico-culturel international « La grande victoire remportée grâce à l'unité ». Le président a noté que le forum était organisé à l'occasion du 70e anniversaire de la libération de l'Ukraine et de la Biélorussie des envahisseurs fascistes. « Les représentants des nationalités différentes ont combattu coude à coude dans les batailles de Kiev et de Minsk. L'exploit de nos pères et grands-pères nous servira toujours d'un exemple éclatant de l'héroïsme, de la grandeur moral et de la fraternité d'armes », a-t-il déclaré. Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_04_28/Poutine-il-est-du-devoir-commun-de-defendre-la-verite-sur-la-Seconde-guerre-mondiale-0758/ NETANYA (Israël), 25 juin 2012 - RIA Novosti Il est inadmissible de refaire l'histoire, les générations futures devant connaître la vérité sur les héros de la Seconde Guerre mondiale, a indiqué lundi le président russe Vladimir Poutine, en visite en Israël. "Nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour que les doctrines nazies criminelles, quel que soit leur déguisement, restent dans le passé, pour que les conclusions du Procès de Nuremberg soient toujours inébranlables. Il est de notre devoir de garder et de défendre la vérité sur la guerre, de nous opposer à toute tentative d'innocenter les acolytes du nazisme", a déclaré M.Poutine lors de la cérémonie d'inauguration d'un mémorial dédié à la victoire de l'Armée Rouge sur l'Allemagne nazie. "Nous ne pouvons pas permettre et nous ne permettrons jamais de mettre sur un pied d'égalité bourreaux et victimes, nous ne permettrons pas de dénaturer la vérité ni de la remplacer par toute sorte de falsifications et d'inventions", a souligné le chef de l'Etat russe. Et d'ajouter qu'une telle révision de l'histoire serait criminelle face à la mémoire de millions de personnes ayant payé la Victoire de leur vie. "Elle serait criminelle devant les générations futures, qui doivent connaître les vrais héros de la Seconde Guerre mondiale et savoir distinguer la vérité du mensonge insolent et cynique", a-t-il conclu. RIA Novosti http://gaelle.hautetfort.com/archive/2014/05/04/seconde-guerre-mondiale-il-faut-defendre-la-verite-poutine-5362067.html « Les États-Unis sont le seul pays à être passé de la barbarie à la décadence sans connaître la civilisation. ».d'Oscar Wilde Photo : RIA Novosti Par La Voix de la Russie | La préparation au défilé militaire du 9 mai en Crimée a fait peur à Kiev. Dans l’espace aérien au-dessus de la Crimée, les Ukrainiens ont remarqué des chasseurs et des bombardiers russes mettant au point les figures compliquées du pilotage, pour se préparer à la fête à Sébastopol le Jour de la Victoire. Les habitants de la Crimée, eux, n’ont pas peur des escadrilles d’avions russes, mais en Ukraine, celles-ci ont semé la panique. Kiev, les militaires ukrainiens et les médias ont commencé à s’inquiéter, prétendant que les avions se préparaient aux attaques massives suivies de l’intervention russe. Ensuite, ils se sont rappelés que le 9 mai, à Sébastopol, il y aurait un défilé du matériel militaire russe, aérien compris. Pourtant, la panique était grande, note le rédacteur en chef de la revue Arsenal de la Patrie Victor Mourakhovski. « En fait, dans les réseaux sociaux en premier lieu, il y a eu une masse de commentaires de ce genre : il faut chercher un refuge pour se cacher des avions russes. Les Ukrainiens n’ont pas l’habitude des actions pareilles : leurs avions ne volent pratiquement pas. Pour eux, lorsqu’il y a une cinquantaine d’avions dans le ciel simultanément, c’est un événement hors-ligne qui ressemble à une tentative d’invasion. » L’hystérie des médias ukrainiens au sujet des avions qui volent (chose inhabituelle en Ukraine, parait-il), est tout à fait absurde, elle devrait faire sourire, ou, plutôt, rire aux éclats, mais en réalité, ces pseudo-menaces russes sont devenues un instrument de la guerre d’information entre les mains de Kiev, note M. Mourakhovski. « C’est courant pendant les guerres d’information. D’abord, cela est fait pour détourner l’attention des événements réels sur le territoire ukrainien, surtout dans le sud-est. Ensuite, pour attirer une fois de plus l’attention des sponsors étrangers vers la prétendue menace d’invasion russe. Nous voyons au cours des derniers événements en Ukraine un grand nombre de spéculations sur la prétendue présence des troupes russes, leurs préparatifs à attaquer l’Ukraine. C’est pour cela que les avions se préparant au défilé militaire du 9 mai y figurent. L’Occident a nommé la date-repère : le 25 mai. Si la situation dans le sud-est ne se stabilise pas vers ce moment, il y a peu de chances que les pays occidentaux et le FMI octroient de l’argent à l’Ukraine. Donc, les Ukrainiens entreprennent de gros efforts : ils font venir les troupes, tiennent des opérations punitives, sèment la panique pour justifier leurs actions. » « La peur a de grands yeux ». Connaissant cette maxime, Kiev fabrique des histoires terribles sur la Russie, grosse et méchante. D’abord, les Ukrainiens avaient peur du matériel militaire russe qui stationnait dans les bases russes, de l’autre côté de la frontière. Un nouvel épouvantail, ce sont les avions se préparant au défilé du 9 mai. Lire la suite: http://french.ruvr.ru/2014_05_04/Les-avions-dans-le-ciel-de-la-Crimee-Kiev-a-le-trac-5890/ Ukraine: des volontaires sud-ossètes prêts à venir en aide 19:07 04/05/2014 Ukraine: Moscou exige une évaluation objective de la part des Européens Slaviansk: pas de Russes parmi les insurgés (NYT) Odessa: Iatseniouk remet la responsabilité sur la police Ukraine: la Douma appelle l'Europe à condamner le génocide L'opération punitive entraîne l'Ukraine dans un conflit fratricide (Lavrov) Des volontaires sud-ossètes annoncent leur empressement à venir en aide au sud-est de l'Ukraine, où les troupes gouvernementales mènent des opérations armées contre les militants en faveur de la fédéralisation du pays, rapporte la correspondante de RIA Novosti à Tskhinvali. "Afin de protéger les civils dans le sud-est de l'Ukraine, l'Union des parachutistes sud-ossètes et le parti Ossétie Unie ont lancé un appel aux bénévoles parmi les anciens combattants de la guerre 1989-2008", a appris la correspondante auprès de l'état-major du parti. "C'est avec l'inquiétude que les habitants de l'Ossétie du Sud suivent ces derniers mois la situation en Ukraine où les nationalistes se sont emparés du pouvoir et violent les droits de millions de civils en s'appuyant sur les pays occidentaux", ont indiqué les membres d'Ossétie Unie. Les récents événements à Slaviansk, à Odessa et à Kramatorsk "ont confirmé nos pires craintes que le pays entier est livré aux mains de fascistes. Les patriotes et les anciens combattants ossètes ne peuvent pas rester inactifs face aux monstruosités commises par des nazis", ont-ils expliqué. Et d'ajouter que des nationalistes radicaux ukrainiens étaient bien connus en Ossétie du Sud. Ils ont soutenu les troupes géorgiennes lors de l'offensive lancée en 2008 contre Tskhinvali. Ces derniers jours, les troupes régulières ukrainiennes mènent de vastes opérations spéciales dans la dans la région de Donetsk. Le but de l'offensive est de réprimer les militants réclamant la fédéralisation de l'Ukraine, que Kiev qualifie de "terroristes". Lien : http://fr.ria.ru/world/20140504/201126906.html Situation en Louhansk 17:59 04/05/2014 Slaviansk: pas de Russes parmi les insurgés (NYT) Odessa: Iatseniouk remet la responsabilité sur la police Ukraine: Moscou et Berlin prêts à contribuer à un dialogue sous l'égide de l'OSCE Ukraine: la Douma appelle l'Europe à condamner le génocide L'opération punitive entraîne l'Ukraine dans un conflit fratricide (Lavrov) Moscou exige que l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) et le Conseil de l'Europe fassent une évaluation objective de la situation en Ukraine, a déclaré dimanche le ministère russe des Affaires étrangères. "Nous exigeons que les instituions appropriés de l'OSCE et du Conseil de l'Europe fassent immédiatement une évaluation objective de la situation en Ukraine", dit la diplomatie dans un communiqué. "Tandis que des opérations punitives sont menées en Ukraine de l'Est, où [des troupes régulières] procèdent à des nettoyages dans certaines agglomérations et en bloquent d'autres, en Occident il y a un véritable blocus des informations sur les événements tragiques en cours dans ce pays", souligne la source. "Même au sein de l'OSCE personne n'est au courant du fait que du sang est versé aujourd'hui en Ukraine et que des troupes y tirent sur des populations civiles", note le ministère. Lien : http://fr.ria.ru/world/20140504/201126562.html La Maison des syndicats à Odessa 19:41 04/05/2014 Odessa: Iatseniouk remet la responsabilité sur la police Ukraine: Kiev promet d'étendre l'opération à d'autres régions Odessa: les victimes asphyxiées par un gaz toxique (médias) Ukraine: 37 morts et 200 blessés à Odessa Odessa: un crime d'essence nazie (officiel russe) Les autorités ukrainiennes actuelles doivent comparaitre devant la Cour pénale internationale (CPI) de la Haye sur fond du drame qui a eu lieu vendredi à Odessa, considère Mikhaïl Markelov, vice-président du Comité de la Douma pour les affaires des associations et des organisations religieuses. "Après le carnage d'Odessa, après que d'autres massacres sont envisagés à Lougansk et dans une série d'autres villes ukrainienne, nous nous rendons compte du fait que l'Ukraine connaîtra un sort pire que celui de Yougoslavie. Il serait logique que (…) les autorités illégitimes de Kiev soient trainées sans délai devant la CPI de La Haye", a souligné le député russe. "La communauté internationale doit se mettre d'accord sur le fait qu'il ne s'agit plus ni d'un conflit d'intérêts, ni d'un conflit politique. Il s'agit de l'extermination d'une nation. (…) C'est un système qui vise à anéantir les Ukrainiens du sud-est", a ajouté M.Markelov. Ces derniers jours, les troupes régulières ukrainiennes mènent de vastes opérations spéciales dans la dans la région de Donetsk. Le but de l'offensive est de réprimer les militants réclamant la fédéralisation de l'Ukraine, que Kiev qualifie de "terroristes". Vendredi soir, un drame s'est produit à Odessa, dans le sud de l'Ukraine, où plus de quarante personnes ont trouvé la mort dans des affrontements avec des nationalistes radicaux et dans un incendie dans la Maison des syndicats. D'après les témoins oculaires, la police n'a même pas tenté de mettre fin aux affrontements, ni à prévenir les meurtres. Lien : http://fr.ria.ru/world/20140504/201127206.html http://fr.ria.ru/world/20140504/201126906.html © Photo: REUTERS/GLEB GARANICH MOSCOU, 4 mai - RIA Novosti/La Voix de la Russie La Douma appelle les autorités des pays européens à condamner le génocide en cours en Ukraine et à traduire en justice tous ceux qui ont aidé la junte à arriver au pouvoir à Kiev, a déclaré à RIA Novosti le vice-président de la chambre basse du parlement russe, Sergueï Jelezniak. « Quant aux événements tragiques qui se déroulent actuellement dans l'Est et le Sud de l'Ukraine - à Odessa, à Slaviansk et dans d'autres villes et villages du pays - les autorités des Etats occidentaux non seulement ferment les yeux sur les crimes en masse et sur le génocide visant les civils ukrainiens, mais encouragent par leurs déclarations les commandos armés et les services spéciaux à poursuivre leurs meurtres », a indiqué l'homme politique. Selon lui, la Russie a de nombreuses fois prévenu que toute « coquetterie » avec le nazisme et le fascisme, toutes les tentatives de l'Occident de justifier les actes de la junte arrivée au pouvoir en Ukraine pouvaient aboutir à un lourd bilan en termes de victimes. D'après M.Jeleznyak, la débauche des nationalistes radicaux en Ukraine risque de déraper et de se propager à l'intérieur de l'UE. « Nous exigeons que les autorités européennes non seulement condamnent le génocide contre les civils en Ukraine, mais qu'elles traduisent en justice ceux qui ont favorisé l'arrivée de la junte fasciste au pouvoir en Ukraine », a-t-il noté. Le vice-ministre russe des Affaires étrangères Grigori Karassine a également appelé la communauté internationale d’influencer les autorités à Kiev pour cesser l’effusion de sang en Ukraine. « Jusqu'ici, personne n’a refusé d’utiliser la force dans son propre pays », a souligné le diplomate. Karassine a rappelé que des offensives punitives sont toujours réalisées le Sud-Est de l'Ukraine et que sous leur couvert des nationalistes radicaux agissent dans le pays. « La tragédie à Odessa, lors de laquelle des dizaines de personnes ont été tuées, a choqué tout le monde », a indiqué le diplomate. Depuis vendredi matin, les forces ukrainiennes mènent de vastes opérations spéciales dans la ville de Slaviansk, dans la région de Donetsk, impliquant des hélicoptères et des blindés de l'armée régulière. Le but de l'offensive est de réprimer les militants réclamant la fédéralisation de l'Ukraine, que Kiev qualifie de « terroristes ». N RIA Novosti Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_05_04/Ukraine-la-Douma-appelle-lEurope-a-condamner-le-genocide-1453/ De fait, il n’existe pas de constitution européenne vu que celle ci a été rejetée par référendum par les Hollandais et la France. Pertinence d'un commentaire vu sur : Europe: Une Constitution piégée… http://lesmoutonsenrages.fr/2014/05/04/europe-une-constitution-piegee/ Le NON de 2005 est toujours d'actualité (...) http://chiron.over-blog.org/2014/04/l-abstention-une-affirmation-et-une-protestation-eclatante-comte-de-chambord.html ... « Les États-Unis sont le seul pays à être passé de la barbarie à la décadence sans connaître la civilisation. » d'Oscar Wilde ... Le Brass Band Nord Pas-de-Calais 18 mai 2014 Eglise St Barthélemy Nouveau spectacle : "an Age of Kings" A la suite de sa "Légende Celtique", Le Brass-Band Nord Pas-de-Calais est très heureux de vous annoncer son prochain spectacle : "An Age Of Kings". Pour la première fois en France, l'oeuvre de Gregson "an Age of Kings" sera interprétée. Cette pièce, magistrale, est écrite pour Brass-Band, orgue, choeur d'hommes, harpe, mezzo-soprano. Le concert sera également jalonné d'oeuvres pour Brass-Band seul, Brass-Band/orgue, Brass-Band/choeur d'hommes. Le BBNPDC aura également l'honneur d'être dirigé par Monsieur Luc Vertommen. Venez donc nombreux le 18 mai 2014 en l'église Saint-Barthélémy de Oignies, pour la grande première de ce spectacle ! Choeur d'hommes: Lyre Halluinoise Organiste : M. Sylvain Heili Lien : http://www.brassband-npdc.fr/ En attendant le Nord-Pas-de-Calais à bien changé ce qui faisait la notoriété de la région à savoir les cafés sont devenus rares, le manque de savoir vivre des uns, le politiquement infect etc (...) ... Le 18 mai jour c'est la fête des Corinne!!! http://www.journaldesfemmes.com/prenoms/prenom/63/corinne/ Le 18 mai est aussi le jour de la naissance de Nicolas II de Russie (en russe : Николай Александрович Романов, Nikolaï Aleksandrovitch Romanov), de la dynastie des Romanov, né le 18 mai 1868 (6 mai 1868 C. J.) au palais de Tsarskoïe Selo et assassiné avec toute sa famille le 17 juillet 1918 à Ekaterinbourg, est le dernier empereur de Russien 4, roi de Pologne et grand-prince de Finlande. Nicolas II est « tsar de toutes les Russies », de 1894 à 1917. Il connaît de nombreux surnoms suivant les époques : « Nicolas le Pacifique », du temps de son règne, puis les Soviétiques le baptisent « Nicolas le Sanguinaire », mais de nos jours la tradition populaire orthodoxe le décrit comme « un saint digne de la passion du Christ ». Douce et Sainte pensée pour le Tsar Nicolas II ainsi que pour toute sa famille Une médaille à l'effigie de Sainte Corinne Médaille Sainte Corinne http://www.boutiques-theophile.com/articles-religieux/les-saints-patrons/medailles-de-saints/details_medaille-sainte-corinne,1962.html 18 ... Un roman aussi Madame de Staël Corinne ou l'Italie : http://fr.wikisource.org/wiki/Corinne_ou_l%E2%80%99Italie Un peu d'histoire Le savoir vivre est le romantisme Douce image de féminité sur la barre Google aujourd'hui ... A découvrir aussi Voltige l'Orchestre d'harmonie http://www.orchestrevoltige.com/presentation.html Avec pour chef d'Orchestre Thierry DELERUYELLE Compositeur né à Arras (France) en 1983, il commence ses études musicales à l'école de musique de St Laurent-Blangy puis au Conservatoire à Rayonnement Régional de Douai. Après l’obtention du Baccalauréat Littéraire et un passage par le conservatoire de Créteil, il rentre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (CNSM) en classe de Percussion et d’Ecriture. Il y obtient les prix de Percussion, Harmonie, Contrepoint, Fugue et formes et les diplômes d'Analyse et d'Orchestration. Il valide les Diplômes de Formation Supérieur (DFS) d'Ecriture et de Percussion mention Très bien à l'unanimité Découverte ici : http://www.orchestrevoltige.com/le_chef_dorchestre.html Voir aussi sur Facebook Pour rappel France et Europe de civilisation chrétienne ! Il est de notre devoir d'occuper l'espace de nos clochers A bon entendeur ! ... © Photo: East News/Associated Press Par La Voix de la Russie | Dans la ville d’Odessa, grand port maritime de la Mer Noire, se trouvant dans la partie méridionale de l’Ukraine, fut déclaré un deuil officiel de trois jours pour commémorer la mémoire de victimes des accrochages de rue sans précédent entre les nationalistes et les partisans de la fédéralisation de l’Ukraine. A la suite du désordre et de l’incendie survenu dans l’un des immeubles du centre de la ville 40 personnes ont péri et 200 autres approximativement ont fait appel aux urgences médicales. Selon les estimations russes, la responsabilité de ses crimes commis à Odessa incombe au gouvernement par intérim se trouvant à Kiev. Le porte-parole du président de Russie Dmitri Peskov a déclaré : « Les gens qui croient les autorités de Kiev légitimes, deviennent des criminels ». L’incendie survenu tard dans la soirée de vendredi dans la Maison des Syndicats se trouvant sur la place de Koulikovo a marqué la fin tragique des désordres qui ne sont pas sans rappeler par leur intensité les événements de Kiev vieux de 2 mois. Un défilé non autorisé des guerilleros des bandes nationalistes et des extrémistes des clubs de foot locaux à travers les rues de la ville sous les slogans « L’Ukraine unie ! » a dégénéré en un combat rangé avec les partisans de la fédéralisation qui récemment ont dressé leurs tentes sur la place « Le champ de Koulikovo ». En suivant la nouvelle « tradition révolutionnaire » ukrainienne, les gens se sont lapidés mutuellement et ensuite procédèrent au matraquage et jets de « cocktail Molotov ». La police a essayé de séparer les belligérants, mais ses démarches ont été passives et peu convaincantes. Ensuite les nationalistes radicaux ont mis le feu aux tentes et à la Maison des Syndicats où les activistes-protestataires se sont réfugiés. Plusieurs personnes ont trouvé la mort dans le feu, d’autres ont été intoxiqués par la fumée. Les rescapés se sont défénestrés. Selon les dépositions des témoins, les pompiers sont arrivés avec une demi-heure de retard par rapport au début de l’incedie. Selon la déclaration du Ministère des Affaires Etrangères de la Russie, Moscou rend les autorités coupables de l’irresponsabilité criminelle qui a provoqué la tragédie à Odessa. Les autorités de Kiev « collaborent avec les nationalistes radicaux effrénés qui organisent la campagne de terreur physique à l’encontre des partisans de la fédéralisation et des changements constitutionnels réels, tant nécessaires à la société ukrainienne ». Le chef de la Commission de la Douma d’Etat de Russie chargée des affaires de la CEI Léonid Sloutski a comparé les événements d’Odessa aux crimes commis par les nazis. « C’est le nouveau Auschwitz ! », croit le député. Le premier vice-premier ministre de la République de la Crimée Rustam Temirgaliev a aussi rappelé que « les nazis ont été les derniers à brûler les gens vivants à l’époque de la Grande Guerre Patriotique (Seconde Guerre Mondiale pour les Russes – tr.) ». Les accrochages suivis de la mort des gens en masse à Odessa signifie que l’Ukraine est au propre sens du terme au seuil de la guerre civile, croit l’adjoint au directeur de l’Institut des pays de la CEI Vladimir Jarikhine. Selon ses estimations, les radicaux de la Droite ukrainienne se croient être mis en marge du processus politique et exigent plus d’influence. Il leur profiterait si le pays dégringolait vers la guerre civile. En même temps, croit Jarikhine, les Etats-Unis se trouveront bien aises s’ils voient « une nouvelle Somalie » éclore en plein centre de l’Europe, aux confins immédiats du territoire de la Russie. De son côté, le porte-parole du président de la Fédération de Russie Dmitri Peskov a déclaré qu’après les événements tragiques survenus à Odessa la Russie – comme n’importe quel autre pays – n’arrivera pratiquement plus à convaincre les habitants du Sud-Est de l’Ukraine à désarmer, car leur vie est menacée. En même temps Peskov a qualifié d’absurde la perspective du déroulement des élections présidentielles en Ukraine prévues pour le 25 mai prochain. « Après les événements à Odessa et compte tenu du jeu de ressort de la confrontation dans le Sud-Est du pays, nous ne comprenons pas de quel choix parle-t-on à Kiev, dans les capitales européennes et à Washington », a souligné le porte-parole du leader russe. Lire la suite: http://french.ruvr.ru/2014_05_03/L-Auschwitz-d-Odessa-5110/ Lien : http://french.ruvr.ru/2014_05_03/L-Auschwitz-d-Odessa-5110/ Photo: RIA Novosti MOSCOU, 3 mai - RIA Novosti/La Voix de la Russie Ni la Russie, ni aucun autre pays, n'a plus d'influence sur les habitants du Sud-est de l'Ukraine qui se sentent menacés, a déclaré samedi le porte-parole du président russe, Dmitri Peskov. « Désormais, la Russie, comme tout autre pays, a perdu toute influence sur ces gens. Il sera impossible de les convaincre de se désarmer dans le contexte d'une menace directe à leur vie, d'une menace émanant des radicaux, des nationalistes et des forces armées qui mettent à exécution des menaces criminelles et tuent leurs concitoyens », a souligné le porte-parole. Les grandes villes de l'Est et du Sud de l'Ukraine connaissent depuis mars une mobilisation sans précédent des partisans de la fédéralisation du pays, qui réclament des référendums sur le statut politique de leurs régions et refusent de reconnaître les nouvelles autorités ukrainiennes arrivées au pouvoir à l'issue d'un coup d'Etat du 22 février. Vendredi matin, les forces ukrainiennes ont lancé une vaste opération spéciale dans la ville de Slaviansk, dans la région de Donetsk, impliquant des hélicoptères et des blindés de l'armée régulière. Moscou a qualifié les démarches de Kiev d'«opération punitive » lourde de «conséquences catastrophiques ». N RIA Novosti Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_05_03/Ukraine-la-situation-a-derape-selon-Peskov-0568/ © Photo: REUTERS/STRINGER Par La Voix de la Russie | Samedi environ 150 habitants d'Odessa indignés par l'inaction des forces de l'ordre ont bloqué le bâtiment de la police régionale et ont réclamé la démission du gouverneur Vladimir Nemirovski. Les gens ayant tenté de pénétrer à l'intérieur du bâtiment ont été stoppés par les policiers. Pendant toute la journée les habitants d'Odessa apportent des fleurs et allument des bougies en mémoire des morts près de la Maison des syndicats incendiée vendredi par des extrémistes. Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_05_03/Les-habitants-dOdessa-ont-bloque-le-batiment-de-la-police-exigeant-de-punir-les-coupables-dans-la-mort-des-gens-4382/ Affrontements opposants des fédéralistes aux unitaristes à Odessa 18:14 03/05/2014 Odessa: le bilan des victimes s'alourdit à 42 morts (Intérieur) Odessa: un crime d'essence nazie (officiel russe) Drame d'Odessa: Moscou remet la responsabilité sur Kiev Est de l'Ukraine: bataillons de Pravy Sektor contre les civils (Choïgou) Ukraine: création d'un bataillon pour réprimer la contestation dans l'Est Les récents événements tragiques à Odessa et dans le sud-est de l'Ukraine peuvent être qualifiés de prélude à la guerre civile, a déclaré Andreï Klimov, vice-président du comité international du Conseil de la Fédération russe. "Au fait, il s'agit d'une prélude à la guerre civile. Même les Etats-Unis ont fait un lapsus et ont qualifié d'inacceptable le meurtre des gens à Odessa. Mais les Etats-Unis eux-mêmes ont incité en majeure partie ceux qui sévissent aujourd'hui dans le sud-est de l'Ukraine et à Odessa. Le fait que ce genre de choses a lieu au XXIème siècle est une honte. C'est une honte avant tout pour l'Occident qui raconte des contes merveilleux sur une démocrate abstraite, et dans les faits tire sur des gens", a souligné le sénateur. Et de rappeler que des événements similaires avaient eu lieu en Yougoslavie. "Aujourd'hui, les mêmes personnes essaient d'orchestrer les événements en Ukraine, à proximité immédiate de notre pays", a conclu l'homme politique. Depuis vendredi matin, les forces ukrainiennes mènent une vaste opération contre les partisans de la fédéralisation du pays dans la ville de Slaviansk (est). L'opération implique des hélicoptères et des blindés de l'armée régulière. Toujours vendredi, des affrontements opposants des fédéralistes aux unitaristes ont éclaté à Odessa, faisant plus de 40 victimes. Lien : http://fr.ria.ru/world/20140503/201123154.html Des citoyens de Pologne et des pays Baltes (Lituanie, Lettonie et Estonie) reçoivent des passeports ukrainiens 17:03 03/05/2014 Ukraine: la situation a dérapé, selon Peskov Ukraine/répression: Moscou convoque une réunion du Conseil de sécurité Ukraine: Moscou exhorte Kiev à cesser l'opération dans l'est Ukraine/Est: Moscou déplore l'"opération punitive" Des citoyens de Pologne et des pays Baltes (Lituanie, Lettonie et Estonie) reçoivent des passeports ukrainiens afin de prendre part aux combats contre les fédéralistes qui se déroulent dans le sud et l'est de l'Ukraine, a annoncé une source au sein du ministère de l'Intérieur du pays. "[Le ministre ukrainien Arsen] Avakov et [le directeur du Service de sécurité ukrainien Valentin] Nalivaïtchenko ont adressé le 29 avril (…) l'ordre de préparer des passeports ukrainiens pour 300 citoyens polonais et des pays Baltes", a indiqué l'interlocuteur de l'agence. D'après la source, les "citoyens de ces pays effectuent les fonctions de chefs de guerre et de conseillers d'unités militaires dans les combats contre les militants de la fédéralisation dans le sud-est de l'Ukraine". Depuis mars, les grandes villes de l'Est et du Sud de l'Ukraine, dont Donetsk, Kharkov et Lougansk, connaissent une mobilisation sans précédent des partisans de la fédéralisation du pays qui contestent les nouvelles autorités pro-européennes de Kiev et réclament des référendums sur le statut politique de leurs régions. Depuis mi-avril, les autorités ukrainiennes mènent des opérations spéciales contre les fédéralistes. Lien : http://fr.ria.ru/world/20140503/201122812.html © Photo: VESTI.RU MOSCOU, 3 mai - RIA Novosti/La Voix de la Russie Le président russe Vladimir Poutine suit de près la situation dans le sud-est de l'Ukraine en vue de déterminer « les démarches ultérieures à entreprendre », a déclaré le porte-parole du dirigeant russe, Dmitri Peskov. A la question de savoir si la Russie pouvait fournir une aide militaire au sud-est de l'Ukraine il a répondu: « Je ne peux pas répondre à cette question. Certes, le chef de l'Etat russe suit de près la situation en Ukraine et l'analyse en vue de déterminer les démarches ultérieures à entreprendre », a indiqué M.Peskov. Refusant de reconnaître les nouvelles autorités ukrainiennes arrivées à la tête du pays suite au coup d'Etat du 22 février dernier, les grandes villes de l'Est et du Sud de l'Ukraine connaissent depuis le moins de mars une mobilisation sans précédent des partisans de la fédéralisation du pays qui réclament des référendums sur le statut politique de leurs régions. Les autorités ukrainiennes mènent des opérations spéciales contre les régions rebelles. Les événements les plus sanglants ont eu lieu vendredi soir dans la ville portuaire d'Odessa, où les affrontements entre les fédéralistes et les unitaristes ont fait un lourd bilan des victimes. RIA Novosti Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_05_03/Ukraine-Poutine-suit-de-pres-la-situation-porte-parole-2654/ Troubles à Odessa 13:28 03/05/2014 Odessa: le bilan des victimes s'alourdit à 42 morts (Intérieur) Drame d'Odessa: Moscou remet la responsabilité sur Kiev Ukraine/répression: Moscou convoque une réunion du Conseil de sécurité Ukraine: Moscou exhorte Kiev à cesser l'opération dans l'est Les événements tragiques survenus vendredi à Odessa, dans le sud de l'Ukraine, rappellent à l'esprit les crimes commis par les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale, a déclaré aux journalistes le chef de la commission de la Douma pour les affaires de la CEI Leonid Sloutski. "La Russie pleure (…) les victimes tombées à Odessa. Ce qui s'y est passé, notamment l'incendie dans la Maison des syndicats, est semblable aux crimes perpétrés par les nazis lors de la Seconde Guerre mondiale. C'est une nouvelle Khatyn et Oświęcim (Auschwitz)", a déclaré l'homme politique russe. Et d'ajouter que la Russie était indignée par la "réaction bienveillante" de l'Occident face aux crimes commis par Kiev. "La violence doit être condamnée et arrêtée", a souligné M.Sloutski. Des affrontements opposant des manifestants fédéralistes à des militants unitaristes ainsi qu'à des supporters de football ont éclaté vendredi soir à Odessa, lors de la marche "Pour l'unité de l'Ukraine" à laquelle prenaient part ces derniers. Les deux parties se sont attaquées à coups de jets de pierre, ensuite des tirs ont retenti. La police est intervenue pour mettre fin aux escarmouches qui ont fait au moins trois morts et 18 blessés. Ensuite, les supporters du football ont bouclé un camp des partisans de la fédéralisation de l'Ukraine, avant d'y mettre le feu. Tentant de fuir les flammes, huit personnes ont trouvé la mort après s'être défenestrées, plusieurs dizaines d'autres ont été brûlées vives. Selon un bilan actualisé, les événements tragiques ont couté la vie à 42 personnes et fait 214 blessés. Lien : http://fr.ria.ru/world/20140503/201121953.html ... © Photo: RIA Novosti/Vitaliy Belousov Par La Voix de la Russie | A Moscou des avions des forces aériennes de Russie effectueront un entraînement au-dessus de la place Rouge à la veille du défilé de la Victoire du 9 mai. 69 avions, selon le nombre d'années écoulées depuis le jour de la Victoire dans la Seconde guerre mondiale, feront leur apparition dans le ciel de la capitale. Ce seront des chasseurs, des avions d'attaque au sol, des bombardiers stratégiques et suspersoniques. Outre les avions, des hélicoptères de combat et de transport, notamment Ka-52 Alligator, participeront à cet entraînement. Les aéronefs survoleront la place Rouge à environ 200 m d'altitude. Chaque groupe présentera des formations différentes. Le premier groupe, celui de l'aviation tactique, présentera la formation aérienne « Aile tactique ». Six Soukhoï Su-25 voleront les derniers laissant derrière eux une traînée de fumée aux couleurs du drapeau russe. Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_05_03/Des-avions-de-combat-participeront-a-une-repetition-du-defile-de-la-Victoire-au-dessus-de-la-place-Rouge-3515/ http://lesmoutonsenrages.fr/2014/05/03/lhorreur-a-odessa-31-militants-independantistes-meurent-brules-par-les-milices-du-pravy-sektor-et-les-pro-kiev/ ... L’Europe à l’heure des élections Internationale des Fédérations Anarchistes Madrid, 29 Mars 2014 Source: http://www.monde-libertaire.fr/international/17075-leurope-a-lheure-des-elections Les élections européennes se déroulent dans un contexte d’austérité croissante. Chaque jour nous subissons les effets de la crise provoquée par les transformations du capitalisme global. Les gouvernements, les États et les structures supranationales, telles que la Communauté européenne, contestent les droits et attaquent les conditions de vie qui ont été acquises par des années de luttes, de façon à promouvoir le capitalisme et à s’assurer que les grandes entreprises et les banques ne paient pas le prix de la situation qu’elles ont elle-même créée. Parmi les problèmes auxquels nous sommes confrontés, il y a : • Le chômage, lié en particulier aux privatisations et aux délocalisations. • La privatisation des principaux services publics, avec pour conséquence une offre garantie seulement à ceux qui en ont les moyens et une faible qualité de services. • L’atomisation sociale, dans laquelle tout le monde est forcé d’être responsable, créant la compétition entre individus et la lutte quotidienne pour l’existence. • Les emplois et autres aspects de la vie qui deviennent de plus en plus précaires ; les droits sont niés quotidiennement. • La conséquence de ce modèle social est le retour de la famille patriarcale, qui impose aux femmes un rôle subordonné dans la société. • L’immigration est utilisée comme un réservoir de travailleurs à exploiter et asservir au bénéfice des patrons. • Des méthodes impitoyables de production qui provoquent de la dévastation à la fois dans nos vies et dans l’environnement. • Une société fondée sur la dette, dans laquelle les conditions de notre existence sont la propriété des banques. • La bureaucratisation de la société qui assure la continuité des institutions politiques et des intérêts économiques des riches aux dépens de la classe ouvrière. C’est dans ce contexte qu’on nous demande de participer à la mascarade qui se désigne elle-même sous le nom de démocratie. Les seuls choix qui nous sont présentés sont ceux qui vont continuer les politiques qui profitent aux grandes entreprises, aux institutions financières et aux politiciens. L’un des principaux débats porte sur le rôle de l’Union européenne elle-même. Certains se tournent vers elle comme un moyen pour résoudre la crise et maintenir l’unité entre les peuples. D’autres soutiennent que nous devons nous retirer dans nos propres frontières afin de reprendre le contrôle de nos propres économies et de nos institutions politiques. Mais ces solutions ne feront rien de plus que renforcer le pouvoir de ceux qui nous oppriment. L’Union européenne L’Union européenne a signifié la mise en place d’une couche de pouvoir supplémentaire au-dessus des populations. Son principal objectif est de servir les besoins des entreprises et des institutions financières ; elle est donc un obstacle à l’émancipation de la classe ouvrière. La majorité des lois auxquelles les gens sont maintenant soumis est issue du Parlement européen plutôt que des États. L’Union européenne n’a pas besoin de respecter les conditions locales et impose à la place sa propre vision de l’Europe sur la base des besoins du capital. La grande majorité des règlements a visé à renforcer le pouvoir du capital sur le peuple. Très peu de politiques ont été destinées à améliorer les conditions sociales des populations européennes. Nous avons vu la manière dont l’Union européenne a présidé à l’attaque contre le peuple grec et auraid des capitaux occidentaux sur les actifs de l’Europe de l’Est. Toute tentative faite par les gens pour résister à l’envahissement de ce super-État a été fermement combattue par les États membres. Par exemple, l’État peut refuser de permettre aux gens de voter pour savoir s’ils veulent ou non rester dans l’Union européenne ou, s’il leur permet de voter, le résultat est que le pays reste dans l’Union européenne. Ce fut le cas en Irlande, en France et aux Pays-Bas. En outre, l’Union européenne a créé la forteresse Europe, fermant ses frontières au reste du monde tout en essayant d’être l’un des nombreux policiers autoproclamés du monde. Lire la suite : http://resistance71.wordpress.com/2014/05/03/fumisterie-des-elections-europeennes-boycott-et-creation-du-contre-pouvoir/ Les Français ont dit NON aux confréries alignées européennes en 2005 Le NON est toujours d'actualité (...) pas besoin de Veau ter (...) L'abstention aux dernières 2014)))) fait la véritable Résistance des Français loin des confréries alignées (...) A peine un tiers des Français font confiance aux syndicats http://www.voxnr.com/cc/dep_interieur/EFAAEpFuEpeqrfpHZO.shtml Est pour (Cause) confréries alignées (...) Dans leurs manifestations sectaires (promenades) loin du peuple (...) (...) (...) Pertinence des adieux de Laurent Louis au parlement : Je vous laisse entre corrompues, entre francs maçons, satanistes, sionistes, impérialistes, colonialistes, parvenues, arrivistes, carriéristes... La vidéo : Les « adieux » de Laurent LOUIS au Parlement http://www.youtube.com/watch?v=93P8SuKypTc ... Autre : Le comble est la dangerosité du métissage ? se retrouver étranger au sein de sa famille quand la progéniture renie un des deux parents (a breveté) (...) et à méditer))) (...) http://medias-presse.info/les-bonnets-rouges-vont-manifester-pour-soutenir-leurs-prisonniers/9462 ... © Flickr.com/Gerard Stolk (vers la réunification)/cc-by-nc Par La Voix de la Russie | Certains de nos contemporains croient vivre dans un siècle de lumières alors que l’obscurantisme continue à faire des ravages. Cet obscurantisme concerne tout particulièrement nos relations avec la Russie. L’écrivain Wodzinsky [1] constate : « nos clefs pour comprendre la Russie rouillent sous l’effet de la nouveauté (.) Nous nous efforçons de déchiffrer la Russie à l’aide de codes périmés de barbarie (asiatique) et de démocratie (européenne) en fabriquant des poncifs stériles (..). La Russie contInue à remplir pour l’Europe une fonction archaïque de catharsis, de remède à ses souffrances internes. (..) L’Occident à exporté à l’Est ses propres déchets. Peut-être y a-t-il perdu son âme ! » Après tout, Hitler est bien un produit de l’Occident (son livre de chevet fut longtemps un livre sur les Juifs de Henry Ford, l’industriel américain !). Le marxisme allemand aussi et la Terreur révolutionnaire qu’admirait tant Lénine fut une invention française ! Alors pourquoi diaboliser la Russie comme si elle avait le monopole de l’arriération et du totalitarisme ? Les cinq « clés rouillées » que nous utilisons encore sont les idées d’économie de rente, de continuité du totalitarisme, d’effondrement démographique, de persistance du goulag et de l’immoralité. Le premier mythe est celui de l’économie de rente : la Russie serait, selon la formule absurde de Kissinger, la Haute Volta équipée d’un armement atomique. Aujourd’hui, on dit plutôt, à l’instar d’Alain Juppé : la Russie est une économie de rente dont le socle est la production de gaz et de pétrole. Renseignements pris, le gaz et le pétrole représentent 10 % du PNB russe ! Il faut comparer cela avec les 41 % du Pib en Arabie Saoudite : là, on a vraiment une économie de « rente » ! D’après la direction générale du Trésor, l’agriculture représente 5 % du PIB, (3ème exportateur mondial de blé), le secteur secondaire (industrie) représente 28 % du PIB ; La production de matières premières dont le pétrole et le gaz représente 10 % du PNB, mais 70 % des exportations. Le secteur tertiaire (finances, communications, distribution) représente 66 % de l’économie. Selon ces critères donnés par notre propre ministère des finances, la Russie est bien un pays développé ! Un bon indicateur de l’activité économique est aussi la production d’électricité où la Russie est en 2012 troisième ex aequo avec le Japon derrière la Chine et les Etats-Unis. (860 milliards de kw/H contre 461 pour la France). La Russie contrôle un tiers du commerce mondial de constructions de centrales nucléaires. Elle a le monopole de l’envoi d’êtres humains dans la station spatiale orbitale grâce à ses fusées Soyouz que la France utilise en Guyane. La Russie possède plus de têtes nucléaires que les USA et la deuxième marine de combat du monde. Selon le magazine 01Business, la Russie reste une grande puissance technologique : même en informatique, le moteur de recherche Yandex a devancé historiquement Google et Kaspersky reste numéro 1 de l’antivirus informatique. Mais on veut ignorer tout cela. On veut à toute force que la Russie soit sous développée et moins « intelligente » que l’Occident. On va donc inventer un mythe : faire passer la Russie pour une économie de rente pétrolière comme le sont l’Arabie Saoudite ou le Qatar ! Le deuxième mythe est celui de la continuité du totalitarisme depuis 1000 ans. Le régime tsariste n’était certainement pas un régime totalitaire. L’histoire témoigne qu’il a beaucoup plus respecté les indigènes de Sibérie que ne l’ont fait les Etats-Unis avec les Amérindiens parqués dans des réserves. Il a connu le servage, c’est vrai, mais non l’esclavage fondé sur la race, à la différence des Etats-Unis. L’église était un contre- pouvoir important. Assimiler le pouvoir tsariste à celui des nomades mongols n’est pas sérieux. La Russie a même connu des expériences de démocratie directe comme en Suisse : républiques de Novgorod et de Pskov au moyen âge, démocratie « cosaque » dans le sud-est. Certes, le Tsarisme était formellement une autocratie. Mais en réalité, la société russe vivait aussi des contre-pouvoirs que formaient ses traditions et le tsar ne pouvait ni les ignorer, ni les déraciner : aurait-il pu détruire l’orthodoxie, la famille, l’autorité des grands-mères sur la jeunesse ? Non ! Ce n’était d’ailleurs nullement son projet. Et les bolcheviks, malgré leur violence, ont aussi échoué à étouffer les traditions : Comme de Gaulle l’avait prophétisé à l’encontre de tant de « soviétologues » incapables : « la Russie boira le communisme comme le buvard boit l’encre ! Le totalitarisme est venu de l’Occident : la matrice initiale a été le pouvoir de la Terreur jacobine sous Robespierre admiré par Marx et Lénine. Le marxisme est une invention occidentale comme Lénine l’a souligné à juste titre dans son livre « l’Etat et la Révolution » : une synthèse d’économie anglaise (Ricardo), d’idéologie politique française socialiste et de philosophie allemande (Hegel et Feuerbach). L’URSS a été une rupture avec la Russie traditionnelle comme le 3ème Reich en Allemagne avec l’Empire allemand. La nouvelle Russie n’est pas plus totalitaire que ne l’est l’Allemagne actuelle depuis la chute d’Hitler. Cela aussi, on ne veut pas l’admettre car on a besoin d’un ennemi pour se réfugier sous le parapluie américain ! L’Europe officielle ne veut pas devenir adulte ! il faut donc construire un mythe d’un ennemi éternel, la Russie ! Le troisième mythe est celui de l’effondrement démographique. Certes, cet effondrement a eu lieu après la chute de l’Union soviétique et la démoralisation importée de l’Occident pendant les années Eltsine. Mais les chiffres montrent un redressement très net : la population augmente depuis 2009 ; depuis 2012, le taux de natalité a rattrapé le taux de mortalité (13,3 pour mille habitants) et le taux de fécondité qui fut au plus bas en 1999 (1,17) n’a cessé de remonter pour atteindre 1,69 en 2012 ; le nombre d’avortement par femme est tombé de 3,4 en 1990 à 1,2 en 2006. L’espérance de vie masculine a augmenté de 4 ans entre 2005 et 2010 (69 ans aujourd’hui). La Russie pratique une politique familiale exemplaire tout en contemplant le suicide démographique de l’Occident. Chaque famille touche à la naissance d’un enfant une prime d’environ 7000 euros. Les incitations financières sont complétées par une revalorisation du mariage, de la fidélité et de la natalité avec la création d’une fête annuelle d’Etat pour décorer les couples méritants. Pendant ce temps, l’Occident prône l’idéologie du « childfree » (libre d’enfants) : le mot est choisi à dessein : on ne dit pas « childless » (sans enfants) ce qui serait neutre : la liberté, c’est l’absence d’enfants ! On est fort loin des valeurs de la charité chrétienne. Si l’on ajoute à cela, l’affirmation de l’égalité en valeur du couple volontairement stérile et du couple hétérosexuel fécond, et si l’on prend en compte la volonté de favoriser l’euthanasie des malades incurables, comme sous le 3ème Reich, on a du mal à ne pas croire le Pape Jean-Paul II lorsqu’il dénonçait la montée d’une culture de mort en Occident ! La Russie, comme l’a dit le président Poutine ou le patriarche Cyril, voit cette évolution avec inquiétude et prend le « parti de la vie » ! Qui s’en plaindra ? Le quatrième mythe est celui du « goulag » persistant Le goulag soviétique n’existe plus. Contrairement aux idées reçues, il n’y a que 800 000 prisonniers en Russie contre 2,5 millions aux Etats-Unis : le taux d’incarcération américain est de 714 prisonniers pour 100 000 personnes (2007) contre 532 en Russie. Les Etats Unis ne respectent pas la suppression de la peine de mort votée par le Conseil de l’Europe, (Texas : 500 exécutions depuis 1976, 39 exécutions pour tous les USA pour la seule année 2013) : que dirait-on si c’était la Russie ? Ce serait le scandale médiatique assuré ! Soit dit en passant, la Tsarine Elisabeth avait abolit de facto cette peine et Anatole Leroy Beaulieu disait dans son « Empire des Tsars » que la Russie état la première du monde par la douceur de son code pénal (due à l’influence de l’Eglise orthodoxe). Les USA, grands donneurs de leçons de morale et de droit, ne respectent aucun des droits de la défense à Guantanamo : que dirait-on si cette prison était russe ? Le goulag est aussi une importation de l’Occident : les Anglais ont inventé les camps de concentration en Afrique du sud et Lénine a voulu copier la Terreur de Robespierre. On a exporté cet enfer répressif vers la Russie et, peut-être pour nous disculper, on l’accuse d’avoir généralisé ce système dont la victime numéro un a été le peuple russe lui-même ! Le cinquième mythe est celui de l’immoralité foncière de la Russie C’est un conflit vieux comme l’histoire qui remonte à la mise à sac par les Croisés de Constantinople lors de la quatrième croisade en 1204 (contre la volonté du pape de l’époque, doit-on préciser). L’hostilité aux Byzantins est devenue l’hostilité à l’égard de la Russie. L’antislavisme de l’Occident ressemble beaucoup à l’antisémitisme. Les Russes seraient « génétiquement » cruels, voleurs, malhonnêtes, et inaptes à la liberté. L’Occident fait le silence sur ses propres turpitudes, guerres de religion (guerre de trente ans où le tiers de la population allemande disparait), inquisition, terreur de la révolution française, génocide de la Vendée décidé officiellement par la Convention (décret Barrère), première et deuxième guerres mondiales : tout cela est-il de la faute des Russes ? Les statistiques de criminalité ne sont pas toujours favorables à l’Occident. Par exemple, si l’on prend le marché de la drogue, les Etats Unis et l’Australie sont bien plus atteint que la Russie pour le cannabis, l’ecstasy ou la cocaïne. Mais au-delà de ce genre de comptabilité, on peut se poser la question de savoir si l’état moral général des Russes est meilleur ou non que celui des Occidentaux. Depuis les années 1960, (mai 68 en France), la situation des valeurs s’est dégradée : résultat, en France le nombre des crimes et délits est passé de 1,5 à 4,5 millions par an : est-ce un bon signe ? Dostoïevski nous donnera le mot de la fin : le starets Zossime, (starets : saint homme issu du peuple), déclare que la liberté sans discipline intérieure en Occident consiste à multiplier ses besoins sans limites : les hommes deviennent dépendant des objets et matérialistes. L’égalité sans amour conduit à l’envie, la jalousie et le meurtre. La fraternité sans racines est un verbiage : on constate en fait l’isolement croissant des hommes. Face à ce désert spirituel, la Russie offre l'exemple d’un christianisme vivant qui peut s’associer au christianisme occidental pour défendre les valeurs de notre civilisation commune. Nous Européens avons tout intérêt à nous associer à la Russie : l’intérêt économique est évident, l’intérêt politique aussi pour ne pas devenir une simple colonie de la superpuissance du moment, l’intérêt humain est de sauver les valeurs familiales face à la culture de mort et l’intérêt spirituel est de renouer avec les valeurs bimillénaires du christianisme et de l’antiquité classique. C’est une voie plus sûre que celle fondée sur le mépris de l’autre, le Russe en l’occurrence, qui empêche l’Europe d’être unie alors que le rideau de fer est tombé depuis longtemps ! Lire la suite: http://french.ruvr.ru/2014_05_02/Sinq-mythes-sur-la-Russie-actuelle-5316/ © Photo : East News/AP Par La Voix de la Russie | Des mesures punitives contre le peuple ukrainien témoignent de l’incapacité ou du refus du gouvernement par intérim basé à Kiev de mettre en oeuvre les obligations prises à Genève, a déclaré le représentant permanent de la Russie à l’ONU Vitali Tchourkine lors d'une réunion extraordinaire du Conseil de sécurité. Selon Tchourkine, si cette « aventure criminelle » n’est pas arrêtée, des conséquences catastrophiques pour l'Ukraine seront inévitables. Les militaires ukrainiens ont commencé l’assaut tôt ce vendredi matin la ville de Slaviansk dans la région de Donetsk en utilisant l’aviation et des véhicules blindés. Les affrontements ont fait des victimes. Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_05_02/La-catastrophe-en-Ukraine-semble-inevitable-si-l-operation-punitive-de-Kiev-n-est-pas-arretee-Tchourkine-5384/ © Photo : RIA Novosti Par La Voix de la Russie | Les autorités par intérim basées à Kiev devraient se raviser et arrêter de commettre des crimes contre leurs propres citoyens, sinon un triste sort attend l’Ukraine, a indiqué le premier-ministre Dmitri Medvedev sur sa page Facebook. Medvedev accuse de cette guerre contre les citoyens ukrainiens tous ceux qui « prennent des décisions criminelles » à Kiev. Le premier ministre russe a donné ce commentaire suite aux opérations à Slaviansk, où les militaires ukrainiens ont entamé une opération punitive contre les habitants de la ville, qui soutiennent le référendum sur la fédéralisation. Ces affrontements ont fait plusieurs victimes. Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_05_02/Les-autorites-de-Kiev-doivent-arreter-de-tuer-les-citoyens-ukrainiens-Medvedev-3093/ http://www.youtube.com/watch?v=RKshneswI4g#t=559 http://www.youtube.com/watch?v=g8woTxlU5FI#t=19 http://www.youtube.com/watch?v=vOtPlPhG91k http://www.youtube.com/watch?v=EIfHgZqRXdk#t=11 ... http://www.nouvelordremondial.cc/2014/05/02/les-juifs-se-sentent-menaces-en-france-dans-lue-et-sur-internet/ Verdict : Incontestables victimes (d'eux même)))) Encore est toujours les même qui pleurnichent (égoïsme) qui de nous dans le chaos mondial n'est pas dans cette situation (...) ... 2014)))) (...) Partager | Exporter | Mercredi 30 avril 2014. Nous savons désormais qu'aucune réponse ne pourra nous être apportée par Rossia Segodnya avant le début de l'automne prochain. Nous suspendons donc nos émissions à compter de ce jour. ProRussia.tv entre en sommeil. Nous allons continuer nos démarches administratives afin de revenir plus nombreux, au sein d'une rédaction parisienne, avec une grille des programmes étoffée et quotidienne. Merci à tous ceux qui nous ont soutenus, financièrement et moralement. C'est avec un peu de tristesse que nous vous laissons, mais "l'heure la plus sombre précède toujours l'aurore". Nous reviendrons pour rendre possible ce qui est nécessaire et continuer notre combat pour la réinformation et l'amitié franco-russe. À très bientôt, nous voulons le croire, et surtout gardez le contact via nos comptes Facebook et Twitter (#ProRussia1). Lien : http://www.prorussia.tv/ProRussia-tv-ne-diffusera-plus-d-emission-a-partir-du-30-mai-minuit_v887.html?com#comments ... ALERTE)))) SFR opérateur réseaux sous-occupation de malfrats mal Saints (...) Appels inconnus, malveillants, nocturnes etc Je vous conseille d'en changer et vous rappel que les ondes sont mauvaises Réduire les appels à l'essentiel ... Retour à l'ancienne ? aux vraies valeurs est au concrets ? Vivre le présent!!! Résistance)))) ... La première répétition de nuit du défilé de la Victoire s'est déroulée mardi soir à Moscou, impliquant les troupes qui passeront solennellement sur la Place rouge le 9 mai. Lien diaporama : http://fr.ria.ru/photolents/20140430/201106927.html 1 2 3 4 5 6 7 8 © RIA Novosti. M. Gankin Les habitants de la capitale russe accueillent le président français Charles de Gaulle à l'aéroport Vnoukovo de Moscou (20 juin 1966). Lien : http://fr.ria.ru/photolents/20140429/201100931.html Olivier Laffargue Le 29/04/2014 à 17:03 - + Imprimer cet article réagir L'un de ces mystérieux tireurs embusqués qui ont abattu à la fois manifestants et forces de l'ordre, le 20 février en Ukraine.. (Capture YouTube) 1 / 1 La procureure de la Cour pénale internationale (CPI), Fatou Bensouda, a ouvert une enquête préliminaire sur les crimes commis avant et pendant la chute de l'ex-président ukrainien Viktor Ianoukovitch. Un épisode en particulier soulève de nombreuses interrogations: la montée de violence du 20 février qui a fait une centaine de morts. C’est ce jour-là que des snipers ont été aperçus, abattant leurs victimes par dizaines. Le carnage a choqué le monde entier. Au plus fort des affrontements, le bruit a couru que des tireurs embusqués prenaient pour cible les opposants de Viktor Ianoukovitch. Très vite, des vidéos sont venues corroborer les rumeurs. Les rapports médicaux ont achevé d’apporter la preuve que des armes de guerre avaient été utilisées contre les manifestants. >> Attention, ces images peuvent choquer Une enquête a été ouverte par le nouveau pouvoir ukrainien dès que la destitution de Viktor Ianoukovitch a été actée, sous la direction d’Oleg Machnitzki, procureur général et cadre du parti d’extrême droite Svoboda. Il a rendu ses conclusions le 4 avril, accusant directement Ianoukovitch et ses collaborateurs d’avoir ordonné à la police, Berkout et SBU, d’abattre des manifestants à l’aide de fusils à lunette. Le rapport affirme aussi que la Russie serait impliquée: des représentants des services de sécurité fédéraux du Kremlin auraient été aperçus au siège de la police ukrainienne. Douze membres des Berkout considérés comme suspects ont été emprisonnés. Ce rapport est pourtant contesté. Par Russia Today, d’abord, qui a publié le 5 mars un enregistrement compromettant. Il s’agit d’une discussion entre Catherine Ashton, chef de la diplomatie de l'Union européenne, et Urmas Paet, le ministre estonien des Affaires étrangères. >> La communication téléphonique dans son intégralité: On y découvre une conviction du ministre estonien: derrière les snipers se cacherait non pas Ianoukovitch, mais "quelqu’un de la nouvelle coalition". Il mentionne des tirs contre les deux camps opérés par les mêmes personnes, et l’apparente volonté du procureur ukrainien de ne pas s’intéresser à cette piste. Une édifiante enquête de la télévision allemande ARD vient préciser cette thèse. On y apprend qu’il n’y aurait pas eu une, mais deux équipes de snipers face à face, dont une… installée dans le QG des opposants, l’hôtel Ukraina. Les témoignages recueillis parmi les témoins présents le 20 février sur la place Maïdan, à Kiev, sont formels: les manifestants étaient pris entre deux feux, d’autres snipers les abbattaient par derrière. Certaines vidéos montrées dans le reportage l’attestent. Les tests au laser, pour reconstituer la trajectoire des balles qui ont traversé les arbres, pointent également les fenêtres de l’hôtel Ukraina, pourtant investi et sévèrement gardé ce jour-là par les manifestants. Les journalistes allemands présentent aussi les enregistrements d’un radio-amateur présent sur les lieux, qui aurait capté les transmissions des Berkout. On comprend clairement à leur surprise qu’il y a une deuxième équipe en face, et qu’ils ne la connaissent pas: "Les gars, il y a un sniper qui me vise". "Qui a tiré? Nos gens ne tirent pas sur les gens désarmés!"; "Il y a d’autres snipers, mais qui sont-ils?" Pour enfoncer le clou, la chaîne ARD valide les images de Russia Today montrant des hommes armés de fusils à lunette dans les chambres de l’Ukraina, et interroge un médecin qui a soigné les blessés des deux camps. Il témoigne: les blessures des victimes ont été causées par des armes du même type. On peut dès lors se demander pourquoi la police ukrainienne abattrait ses propres hommes: le 20 février, on a dénombré des victimes aussi bien du côté des policiers que du côté des manifestants. >> Le site Les Crises a publié l'intégralité de ce reportage sur Dailymotion, sous-titré en anglais: De plus, l’enquête menée par le gouvernement ukrainien actuel est contestée, parfois par les enquêteurs eux-mêmes. Ceux que les journalistes de l’ARD ont rencontrés estiment que le rapport n’est pas fidèle à leurs conclusions. Les représentants des victimes, eux, estiment que le procureur "couvre les siens". La Cour pénale internationale (CPI) sera-t-elle plus à même de mener une enquête objective? Dans les jours qui viennent, la procureure de la CPI examinera cette question des snipers, parmi les autres accusations de torture et de meurtre qui ont émaillé cette période. "Si elle trouve qu'il y a une base suffisante pour justifier une enquête, c'est elle qui en fera la demande aux juges de la Cour", a précisé le porte-parole de la CPI, Fadi El Abdallah. Jusque là, la CPI n’a ouvert que huit enquêtes, toutes concernant des pays africains. Lien : http://www.bfmtv.com/international/snipers-ukraine-s-est-il-passe-a-kiev-20-fevrier-764847.html Par La Voix de la Russie | Cette manifestation annuelle se déroule depuis 2005, année du 60e anniversaire de la Victoire sur le nazisme dans la Grande Guerre patriotique de 1914-1945, célébré en Russie le 9 mai. Lire la suite: http://french.ruvr.ru/2014_04_29/photo-La-fete-du-ruban-de-Saint-Georges-bat-son-plein-en-Russie-0510/ Conseil de la Fédération (sénat russe) 16:06 29/04/2014 Russie: une députée veut une loi contre la réhabilitation du nazisme Glorification du nazisme: la Russie poursuivra sa lutte Ukraine: les nationalistes invitent les autorités à armer la population Nationalisme ukrainien: le ministère russe de la Défense publie des documents exclusifs Moscou veut protéger les Russes de l'étranger face aux nationalistes Le Conseil de la Fédération (sénat russe) a approuvé mardi une loi prévoyant une peine allant jusqu'à trois ans de prison pour la négation des faits établis par le Tribunal international de Nuremberg et la propagation de fausses informations sur les activités de l'URSS lors de la Seconde Guerre mondiale. Le Code pénal russe sera complété d'un article portant sur la réhabilitation publique du nazisme. Ce texte sanctionnera désormais "la négation des faits énoncés dans le jugement du Tribunal militaire international de Nuremberg institué pour juger les grands criminels de guerre des pays européens de l'Axe, l'approbation des crimes établis par ledit jugement, ainsi que la propagation d'informations notoirement fausses sur les activités de l'URSS lors de la Seconde guerre mondiale". Le délit de réhabilitation du nazisme sera réprimé par une amende allant jusqu'à 300.000 roubles (environ 6.000 euros) ou par des travaux correctionnels, ou enfin par une peine allant jusqu'à trois ans de prison ferme. Lien : http://fr.ria.ru/politique/20140429/201099101.html © Collage : La Voix de la Russie MOSCOU, 28 avril - RIA Novosti/La Voix de la Russie Les prisons de détention provisoire que l'Ukraine construit pour les immigrés clandestins rappellent les camps de concentration nazis, a déclaré lundi le ministère russe des Affaires étrangères. « Nous sommes préoccupés par les informations sur la construction accélérée de grandes prisons de détention provisoire en Ukraine qui seraient destinées à accueillir des milliers d'immigrés clandestins. L'Ukraine ne compte pas un si grand nombre de clandestins. Selon les médias, les sites en chantier ressemblent beaucoup aux camps de concentration nazis. Une question de pose si le régime de Kiev envisage d'y placer des opposants du sud-est du pays », a indiqué le ministère dans une déclaration mise en ligne sur son site internet. Des actions de protestation contre la politique des nouvelles autorités ukrainiennes se déroulent tous les week-ends dans le sud-est du pays. Les protestataires, pour la plupart des russophones, ne reconnaissent pas la légitimité des nouveaux gouverneurs nommés par Kiev suite au renversement du président Viktor Ianoukovitch le 22 février dernier et réclament la fédéralisation de l'Ukraine. Kiev estime que l'Ukraine doit rester un Etat unitaire. RIA Novosti Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_04_28/Ukraine-Moscou-compare-des-prisons-de-detention-provisoire-aux-camps-nazis-5473/ La Voix de la Russie Partager | Exporter | Bienvenue pour cette nouvelle édition du journal télévisé de ProRussia.tv. Ce rendez-vous hebdomadaire en français vous présente les actualités russes, françaises et internationales sous l’angle de la réinformation. Contrairement à une vision tronquée et manichéenne de l’information délivrée par les médias dominants, nous nous efforcerons de vous faire percevoir que la vérité n’est jamais toute entière du même côté… Au sommaire de cette édition du 28 avril 2014 : édition spéciale consacrée au 2e Colloque Franco-Russe tenu ce jeudi 24 avril à l’Assemblée Nationale et organisé par l’Observatoire Franco-Russe, la Chambre de Commerce et d’industrie Franco-Russe, l’IRIs — l’Institut de relations Internationales et Stratégiques — et le Medef international. Avec les interventions de Pascal Boniface, Directeur de l'IRIS Emmanuel Quidet, Président de la CCIFR Yves-Thibault de Silguy, vice-président du Medef International Jean-Pierre Chevènement, sénateur du territoire de Belfort Alexandre Orlov, ambassadeur de Russie en France Boris Titov, médiateur auprès du Président russe Andreï Kortounov, DG Conseil Russe des affaires internationales Emin Iskenderov, PDG du Groupe Hermitage Bruno Cotte, Directeur général international de Safran Yves Pozzo di Borgo, sénateur de Paris Thierry Mariani, député de la 11e circ. des Français de l'Étranger Vitaly Naoumkine, Directeur de IEO de Russie Alain Marsaud, député de la 10e circ. des Français de l'Étranger Evgueni Loukianov, Conseil de Sécurité Nationale de la Russie Christophe de Margerie, PDG de Total Lien : http://www.prorussia.tv/Journal-hebdomadaire-28-avril-2014-Edition-speciale-consacree-au-2e-Colloque-Franco-Russe_v885.html?com#comments Il y en a qui disent que si l’abeille disparaissait de la surface du globe, l’homme n’aurait plus que quatre années à vivre .... Je n'ai pas l'impression que ce soit tout à fait faux. Sur DAILYGEEKSHOW La Russie avertit les États-Unis : la disparition des abeilles provoquerait une 3ème guerre mondiale 24 600 Martin Rousseau, le 24 mai 2013 Fait incroyable en Russie la semaine dernière : John Kerry, le secrétaire d’Etat américain, a été forcé d’attendre pendant 3 heures Vladimir Poutine, très énervé contre Barack Obama. La raison ? Des pesticides et la destruction massive des abeilles. On savait déjà que les relations entre la Russie et les États-Unis étaient houleuses, mais la semaine dernière, un nouveau point de désaccord est venu s’immiscer entre les deux puissances. La raison de cette mésentente ? Un rapport du Ministry of Natural Resources and Environment of the Russian Federation (MRNE) ayant des « preuves incontestées » que certains insecticides neuro-actifs liés à la nicotine et plus connus sous le nom de néo-nicotinoïdes, seraient en train d’exterminer les abeilles et par conséquent, menaceraient les récoltes du monde entier. Lors d’un voyage diplomatique en Russie, le secrétaire d’État américain John Kerry a été forcé d’attendre pendant trois heures avant d’être reçu par le président russe Vladimir Poutine. Celui-ci était particulièrement énervé par le fait que Barack Obama ait refusé de discuter de ce sujet qui préoccupe la communauté scientifique. En effet le président américain protègerait les deux géants de l’agrochimie Syngenta et Monsanto, qui produisent ces produits. La première entreprise avait déjà été condamnée en Allemagne pour avoir caché le fait que son maïs génétiquement modifié tuait le bétail. La Commission Européenne a quant à elle récemment interdit l’usage de ces néo-nicotinoïdes sur le continent. Selon un rapport publié en mars par l’American Bird Conservancy, »Il est clair que ces produits chimiques ont le potentiel d’affecter des chaînes alimentaires entières. La persistance dans l’environnement des néo-nicotinoïdes, leur propension au ruissellement et à l’infiltration dans les eaux souterraines, et leur mode d’action cumulatif et grandement irréversible chez les invertébrés soulèvent des inquiétudes écologiques sérieuses« Malgré cela, les États-Unis continuent d’utiliser ces néo-nicotinoïdes et protègeraient les producteurs de ces pesticides. Une attitude qui a amené le gouvernement russe à avertir qu’il « mènera très certainement » une guerre mondiale si rien n’était fait pour stopper ce désastre. Espérons que les deux pays trouvent un terrain d’entente… On espère vivement que des discussions entre les deux états reprennent. Si ces études scientifiques s’avèrent exactes, les conséquences d’une disparition des abeilles seraient absolument désastreuses pour les récoltes du monde entier. Et les rares ressources alimentaires seraient certainement disputées au prix fort… Pensez-vous que les États-Unis doivent prendre en compte les menaces de la Russie ? Et plus encore, que la France prenne position sur ces pesticides qui déciment nos abeilles ? Lien : http://blogdejocelyne.canalblog.com/archives/2014/04/28/29758576.html Photo : RIA Novosti Par La Voix de la Russie | Le président de Russie estime qu'il est du devoir commun de défendre la vérité sur la Seconde guerre mondiale et de lutter contre les tentatives pour réécrire l'histoire. Vladimir Poutine l'a déclaré dans son message de salutation aux participants et aux invités du IV forum historico-culturel international « La grande victoire remportée grâce à l'unité ». Le président a noté que le forum était organisé à l'occasion du 70e anniversaire de la libération de l'Ukraine et de la Biélorussie des envahisseurs fascistes. « Les représentants des nationalités différentes ont combattu coude à coude dans les batailles de Kiev et de Minsk. L'exploit de nos pères et grands-pères nous servira toujours d'un exemple éclatant de l'héroïsme, de la grandeur moral et de la fraternité d'armes », a-t-il déclaré. Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_04_28/Poutine-il-est-du-devoir-commun-de-defendre-la-verite-sur-la-Seconde-guerre-mondiale-0758/ ALERTE)))) France: 200 néonazis fêtent l'anniversaire d'Hitler en Alsace France: 200 néonazis fêtent l'anniversaire d'Hitler en Alsace 10:31 28/04/2014 Néonazisme: une menace sous-estimée en Europe (Moscou) L'Allemagne ne touchera pas aux néonazis (médias) Les Nations unies condamnent la glorification du nazisme Victoire sur l’Allemagne nazie: perception de l'événement en Russie et en Occident Le vice-président du parti français d'opposition UMP Roger Karoutchi a demandé des explications au premier ministre Manuel Valls suite à la tenue d'une réunion néonazie dans un village en Alsace, rapporte le correspondant de RIA Novosti à Strasbourg. "Nous votons un arsenal législatif toujours plus important par rapport à une expression discriminante quelle qu'elle soit et 200 nazis peuvent impunément fêter Hitler dans une salle publique d'une commune de France!", a lancé M.Karoutchi dans une lettre ouverte adressée au chef du gouvernement. La réunion scandaleuse s'est déroulée dans la nuit du 19 au 20 avril dernier dans une salle municipale du village d'Oltingue, qui compte environ 700 habitants. Selon les gendarmes, les organisateurs avaient obtenu l'accord du maire d'Oltingue pour louer une salle afin de fêter "un anniversaire, sans plus de précision". Dans le même temps, certains médias indiquent que les responsables allemands avaient préalablement alerté les autorités françaises du caractère néonazi de la soirée, annoncée plusieurs mois à l'avance, notamment via Internet. Le rassemblement a réuni plus de 200 personnes venues de France et d'Allemagne, mais aussi d'Italie, à quelques jours des commémorations du 8 mai. Par le passé, des néonazis allemands ont déjà profité de la législation française, moins stricte que celle de l'Allemagne, pour organiser de tels rassemblements dans l'est de la France. Lien : http://fr.ria.ru/world/20140428/201081681.html Le pouvoir au peuple)))) Résistance vive la Délivrance)))) Le comble est la dangerosité du métissage ? se retrouver étranger au sein de sa famille quand la progéniture renie un des deux parents (a breveté) (...) est à méditer... Durant un discours récent, l’ancien conseiller à la sécurité nationale de Jimmy Carter, de 1977 à 1981, a prévenu ses coreligionnaires élitistes qu’un mouvement de “résistance” mondial mené par un “activisme populiste” contre “le contrôle extérieur” est en train de menacer de faire dérailler la poussée vers le nouvel ordre mondial. “la résistance populiste persistante et hautement motivée de la part de gens politiquement éveillés et historiquement hostiles à tout contrôle extérieur est de plus en plus difficile à supprimer.” Depuis le début du XXIeme siècle, on voit de plus en plus se manifester au grand jour une volonté de domination hégémonique par l'accumulation de la richesse et du pouvoir dans quelques mains. Bientôt, les gouvernements feront d'autres cadeaux au grandes multinationales et aux banques "too big to fail" sans même chercher à les justifier, uniquement parce que ces derniers les réclameront. On peut sincèrement se poser la question sur le degré de discernement des adhérents et sympathisants des partis politiques qui font encore confiance à ces crapules, au point de systématiquement voter pour elles à chaque élection alors que systématiquement ces politiciens crapuleux une fois arrivés au pouvoir s'empressent de faire le contraire de ce qu'ils ont promis durant leur campagne électorale. Les peuples se réveillent? Ce n'est que le début! Lien : http://zebuzzeo.blogspot.fr/2014/04/resistance-au-nouvel-ordre-mondial.html « Eh, les amis! Vous ne pensez pas que nous devrions remettre le Monde en état avant de le refiler à nos enfants? » Citation de Jean Triboulloy L'abstentionnisme record aux municipales prouve que le peuple n'est pas représenter c'est la Nouvelle Résistance)))) Vive le nouveau monde multipolaire)))) vive la sagesse de la Russie de M. le Président Poutine)))) Tous ensemble pour le meilleur face au pire)))) A bas la pensée unique est le politiquement infect)))) Nourriture sans OGM et respects des animaux pour tous)))) « Les États-Unis sont le seul pays à être passé de la barbarie à la décadence sans connaître la civilisation » d'Oscar Wilde. Proverbe Russe Ce n'est pas la loi qu'il faut craindre mais le juge. " Un riche avare est plus pauvre qu'un gueux " Citations de Geronimo Références de Geronimo "Quand le dernier arbre aura été abattu Quand la dernière rivière aura été empoisonnée Quand le dernier poisson aura été péché Alors on saura que l’argent ne se mange pas!" Go Kha Yeh dit Géronimo Chaman et guerrier Apache Bonne nouvelle pour nos amis les animaux Alors que jusqu’à présent le Code civil considérait les animaux comme des biens meubles, les députés viennent de leur reconnaître la qualité d’êtres vivants doués de sensibilité. Une victoire de l’éthique, selon de nombreux défenseurs des animaux. Le 25/04/2014 à 12:28 - Par LPO Aucun commentaire Réagissez Dans le Code civil, les animaux ne sont plus considérés comme des meubles, mais comme des êtres doués de sensibilité. © John Goodridge, Flickr, cc by sa 2.0 D’après un sondage Ifop réalisé fin octobre 2013, une écrasante majorité de Français (89 %) souhaitait un changement dans la réglementation actuelle afin que l’animal passe du statut de « bien meuble » à celui d’« être sensible » dans le Code civil. Une vingtaine d’intellectuels, philosophes, écrivains et scientifiques français ainsi que des associations comme la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) s’étaient également prononcés en ce sens, bien décidés à en découdre avec le droit français. Leur souhait vient d’être exaucé, puisque les députés viennent de requalifier les animaux comme des êtres vivants doués de sensibilité. L’amendement devrait permettre de concilier la qualification juridique et la valeur affective de l’animal. En effet, il donne une définition juridique de l’animal et soumet expressément les animaux au régime juridique des biens corporels en mettant l’accent sur les lois spéciales qui les protègent. Certaines personnalités politiques dénoncent cependant certaines pratiques, comme l’élevage intensif, qui nient cette sensibilité animale et ne sont pas cohérentes avec cette nouvelle législation. Quoi qu’il en soit, l’amendement permet de consacrer l’animal en tant qu’être vivant sensible dans le Code civil afin de concilier sa qualification juridique. L’animal sauvage est inclus dans cette notion, ce qui représente une avancée considérable, puisqu'il n’était même pas pris en compte jusqu’alors. Pour Allain Bougrain Dubourg, président de la LPO, « c’est une victoire de l’éthique » et « une avancée notable » dans la reconnaissance du vivant qui nous entoure et du monde animal en particulier. Alors que jusqu’à présent le Code civil considérait les animaux comme des biens meubles, les députés viennent de leur reconnaître la qualité d’êtres vivants doués de sensibilité. Une victoire de l’éthique, selon de nombreux défenseurs des animaux. Lien : http://www.futura-sciences.com/magazines/nature/infos/actu/d/zoologie-bref-animal-enfin-reconnu-comme-etre-sensible-53437/#xtor=RSS-8 « Les États-Unis sont le seul pays à être passé de la barbarie à la décadence sans connaître la civilisation » (Attribué à Clémenceau). Citations de Geronimo Références de Geronimo "Quand le dernier arbre aura été abattu Quand la dernière rivière aura été empoisonnée Quand le dernier poisson aura été péché Alors on saura que l’argent ne se mange pas!" Go Kha Yeh dit Géronimo Chaman et guerrier Apache Ici enfin une bonne nouvelle pour nos amis les animaux Le 25/04/2014 à 12:28 - Par LPO http://www.futura-sciences.com/magazines/nature/infos/actu/d/zoologie-bref-animal-enfin-reconnu-comme-etre-sensible-53437/#xtor=RSS-8 « La nature est éternellement jeune, belle et généreuse. Elle possède le secret du bonheur, et nul n'a su le lui ravir. » de George Sand ... La sagesse nous viens des peaux rouges Amérindiens écoutons là)))) Qui de nous en matière de respects peut s'aligner ? à méditer Voix de la Russie Journal hebdomadaire – 21 avril 2014 Bienvenue pour cette nouvelle édition du journal télévisé de ProRussia.tv. Ce rendez-vous hebdomadaire en français vous présente les actualités russes, françaises et internationales sous l’angle de la réinformation. Contrairement à une vision tronquée et manichéenne de l’information délivrée par les médias dominants, nous nous efforcerons de vous faire percevoir que la vérité n’est jamais toute entière du même côté… Au sommaire de cette édition du 21 avril 2014 : Affaire Morelle : une illustration parfaite de la Hollandie, entre passe-droits et déconnexion du pays réel Réforme territoriale : quand Valls découvre les vertus des patries charnelles, 40 ans après les régionalistes. Didier Patte, président du Mouvement Normand sera notre invité en duplex des studios de TVNormandyChannel. Le Président Poutine en ligne directe avec la Russie : une 12e édition, toujours sans langue de bois Ukraine : Il n'y a plus d'état de droit à Kiev, la solution fédéraliste doit s'imposer très vite. C'était notre titre de la semaine dernière, ces 8 derniers jours ont encore donné raison à la diplomatie russe. Une conférence internationale à Paris, sous l'égide de l'Unesco, de l'Agence Tass et du Dialogue Franco-Russe, sur le thème de "la première Guerre Mondiale : culture et mémoire". La diplomatie européenne devrait parfois s'inspirer de son passé prestigieux, plutôt que de courir derrière Washington. Algérie : et de 4 pour Bouteflika, réélu par les Algériens qui lui font confiance pour ne pas être les prochains sur la liste, après l'Irak, la Libye et la Syrie… Syrie : la Hollandie accueille ses journalistes enlevés par les amis de Laurent Fabius, pendant que Bachar-Al-Assad fête Pâques avec les Chrétiens libérés de Maaloula. Prieuré de Lichine : un grand margaux… russe à ses origines. Lien : http://www.prorussia.tv/Journal-hebdomadaire-21-avril-2014_v876.htm Résistance politique et écologique: Peuples autochtones et colons unis contre le projet d’oléoduc Keystone XL et l’exploitation des sables bitumeux d’Alberta… Sur le même thème Les gouvernements fédéraux canadien et américain en collusion avec la grosse industrie pétrolière sont en train d’essayer de détruire toujours plus en inondant les opinions publiques de mensonges avant que ce ne soit d’hydrocarbures fuités. Pour la première fois à grande échelle, des nations amérindiennes du Canada et du pays du goulag levant (ex-USA), se liguent avec des fermiers et éleveurs spoliés par la machine a fric étatico-pétrolière pour stopper définitivement l’oléoduc trans-canada reliant les zones d’exploitation des sables bitumeux de la province d’Alberta, déjà zones polluées et grandement endommagées, au Golfe du Mexique où ce bitume chimiquement liquéfié sera raffiné pour l’exportation. Le pipeline construit par TransCanada, doit traverser les régions de l’Alberta, du Dakota, Montana, Nebraska, Oklahoma et Texas jusqu’au Golfe du Mexique sur près de 2000 km, distance sur laquelle IMMANQUABLEMENT de graves fuites se produiront polluant irrémédiablement non seulement nature et proximité de zones d’habitation, mais aussi les nappes phréatiques le long du parcours notamment la nappe Oglala, une des plus importantes du continent nord-américain. Cette ignominie sera stoppée et la coopération entre indigènes et colons établira des précédents qui seront fatals à l’empire, car les gouvernements fédéraux et big oil se sont retournés contre non seulement les Indiens (çà c’est un classique), mais aussi contre les blancs propriétaires dans les régions qui se voient expropriés. Le compte-à-rebours pour l’effondrement / implosion de l’empire est commencé, miné de l’intérieur et torpillé de l’extérieur par les actions du BRICS… Hoka Hey ! – Résistance 71 – Ce n’est pas juste à cause du tuyau… mais de ce qu’il y a dedans John Kane (Mohawk, Let’s Talk Native Radio) 23 Avril 2014 url de l’article: http://www.tworowtimes.com/opinions/columns/lets-talk-native/its-not-just-the-pipe-its-whats-in-it/ et http://www.letstalknativepride.blogspot.jp/2014/04/its-not-just-pipeits-whats-in-it.html ~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~ Alors que cet article est publié, des milliers de personnes se rassemblent à Washington DC pour se dresser contre l’oléoduc (pipeline) Keystone XL Pendant la semaine où est attendue la décision du gouvernement Obama sur le sujet, l’organisation Reject & Protect a appelé de mettre en place un camp près de la Maison Blanche et de demander au président de rejeter le projet d’oléoduc. C’est alors qu’est survenue une annonce en provenance de la Maison Blanche disant que le gouvernement avait décidé de botter en touche sur cette décision pour ce qui semble être la 10ème fois. Que cette décision ait été prise pour retirer le vent des voiles de cette opposition ou que ce soit partie d’une toute autre stratégie politique, ou que ce soit simplement un autre de ces disfonctionnements courants à DC, est toujours difficile à dire et encore plus dur d’avoir quelqu’un admettre quoi que ce soit. Mais indépendamment de la décision de ne pas prendre de décision, il est important qu’un message à propos de tout ceci soit donné clairement et nettement. Une de ces choses assez folles concernant cette discussion est le manque de couverture médiatique que ne manque pas d’avoir d’habitude le sujet de l’exploitation des sables bitumeux. Les Américains et les républicains en particulier, adorent avoir cette conversation au sujet des oléoducs et vous pouvez normalement être sûr que Fox News et l’organisation du Tea Party, ne se précipiteront pas au secours des éleveurs, chapeaux de cow-boys ou pas, qui se dressent contre les bénéfices de l’industrie pétrolière. Quand l’éleveur du Nevada Cliven Bundy s’est dressé contre le gouvernement américain, même sous la menace des armes et sous les menaces claires de violence, les cris d’orfraie à l’oppression gouvernementale et des félicitations à son encontre en tant que patriote, se firent écho au travers de la droite politique. Mais alors que ce mouvement fait fureur, le mouvement qui débuta sur les terres des autochtones d’Alberta au Canada, qui sont violées par des intérêts allant du Texas à la Chine en passant bien sûr par le Canada, le débat du côté américain continue d’êrre relégué à juste une conversation au sujet d’un oléoduc. Pour la vaste majorité d’entre nous qui nous opposons à cette nouvelle “veine de junky à pétrole”, l’absence du pipeline est simplement un goulot de bouteille pour ralentir cette mascarade environnementale que sont l’exploitation et l’extraction des sables bitumeux. Bien sûr que la présence de l’oléoduc présente un grand risque pour l’environnement en soi et bien pire, la justification totale avancée au public américain est un mensonge éhonté. Ce n’est pas à propos de la création d’emplois, car ultimement, l’oléduc emploiera environ une quarantaine de personnes à temps plein. Ce n’est pas non plus au sujet d’une indépendance énergétique, c’est toujours du pétrole étranger. Ce n’est sûrement pas pour sécuriser une offre plus politiquement correcte aux braves gens de cet hémisphère, rien de ce “pétrole” n’est destiné à la consommation américaine ou canadienne. Tout est destiné à partir en Chine. Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit. Alberta, le Canada, les frères Koch et toute la clique de “big oil” et tous ceux qui ont investis dans le pétrole extrait des sables bitumeux sont là pour engranger les milliards. Mais quid des publics américain et canadien ? Rien ! Juste saisie de terres pour un passage dangereux du Montana au Texas et une terre désolée de la taille de la Floride sera laissée en Alberta. L’oléoduc va mettre en danger la nappe phréatique Oglala (Sioux), une des plus grandes du continent et va rejoindre le nombre de tous ces autres oléoducs qui fuient qui font ressembler des wagons citernes de train déraillé à des gouttes de glace tombées d’un cornet, comparé à ce qu’un conduit de pipeline fracturé peut faire comme dégât. Et ne vous trompez pas, ils fuient tous ou fuiront à un moment ou un autre. Et à tous ceux qui clâment haut et fort qu’un nouvel oléoduc sera bien plus sûr ? Et bien, flash info ! Ceci n’est pas au sujet de remplacer des vieux tuyaux ou rails ou citernes, c’est en rajouter. Ceci est vraiment le problème pour beaucoup d’entre nous. Au-delà des mensonges et de la propagande associés avec cet oléoduc Keystone XL, la vérité pure et simple est que cet oléoduc valide la farce environnementale qu’est l’exploitation totale des sables bitumeux. Vous pouvez mettre tout le rouge à lèvres que vous voulez à un cochon, ce sera toujours un cochon. Comme le sont tous ceux qui détruisent consciencieusement ce qui fut une région vierge et magnifique, terre qui soutenait des gens magnifiques dont la vie en dépendait. Le fait qu’aucun Américain ne laisserait jamais se dérouler la destruction qui se passe sur les terres autochtones en Alberta dans leur jardin américain n’est que pure hypocrisie. Et le fait qu’un président américain puisse continuer à éviter juste exactement ce et d’où ce “pétrole” proposé provient est simplement malhonnête. Pourquoi est-ce que je mets des guillemets au mot “pétrole” ? Je le fais parce que techniquement, ce qui va circuler dans ces tuyaux, ce qui est extrait des sables bitumeux n’est pas du pétrole. C’est du bitume. C’est pire que du pétrole brut sur un plan écologique et pour ajouter l’insulte à la blessure environnementale inévitable, c’est parce que ce n’est même pas techniquement du pétrole brut, qu’il y a une clause d’exemption pour ne pas payer un super-fond de nettoyage en cas d’accident comme ce serait normalement le cas si du pétrole brut passait dans des oléoducs aux Etats-Unis. C’est facile de toujours tirer un trait de correspondance entre les peuples natifs et l’écologie, mais pour nous, ceci n’est pas une préférence ou un défi social ou même philosophique. C’est au sujet même de notre identité et du comment notre terre nous définit. Je sais que beaucoup s’identifient avec nous et partagent ce point de vue. Mais alors que de plus en plus d’entre nous se rassemblent sur ce problème écologique et d’autres problèmes, n’oubliez pas notre place dans ce débat. Il a maintenant été dit que le combat pour l’environnement commence avec les autochtones. Je suggèrerais que c’est soutenu par les peuples autochtones et aussi finira avec nous. Avec des appels internationaux pour notre “consentement libre, informé et préalable” sur tous problèmes ayant des implications pour notre futur, les peuples indigènes de manière globale, gagnent en confiance et en reconnaissance dans ces luttes et dans bien d’autres. Mais personne d’entre nous ne va attendre que la communauté internationale ne se soit mise à la page. Notre résistance est aujourd’hui et nous la ferons sans Fox News, la résistance armée ou les p’tites chéries du Tea Party. Indépendamment du feu vert donné ou pas à cet oléoduc, notre bataille est contre la destruction qui règne à la source de ce problème. Nous combattrons l’extraction des sables bitumeux quel que soit leur mode d’acheminement. Ultimement, notre position sur ce problème sera de plus en plus validée par d’autres, mais d’ici là, bon nombre nous étiquetteront non pas comme des patriotes à la Bundy, mais comme des terroristes… ou pire. About these ads Résistance Liens : http://resistance71.wordpress.com/2014/04/27/resistance-politique-et-ecologique-peuples-autochtones-et-colons-unis-contre-le-projet-doleoduc-keystone-xl-et-lexploitation-des-sables-bitumeux-dalberta/ Victor Wilches mondialisation ven., 25 avr. 2014 12:00 CDT Quand ils sont venus chercher les communistes, je n'ai rien dit, je n'étais pas communiste. Quand ils sont venus chercher les syndicalistes, je n'ai rien dit, je n'étais pas syndicaliste. Quand ils sont venus chercher les juifs, je n'ai pas protesté, je n'étais pas juif. Quand ils sont venus chercher les catholiques, je n'ai pas protesté, je n'étais pas catholique. Puis ils sont venus me chercher, et il ne restait personne pour protester . Martin Niemoeller Pasteur protestant, 1892-1984 Les tambours qui annoncent les prémisses d'une grande guerre mondiale continuent de résonner en Ukraine. L'ingérence totale de la part de l'USA/UE/OTAN dans la déstabilisation de l'Ukraine entraîne des répercussions géopolitiques qui vont au-delà du coup d'état induit pour installer un régime/laboratoire néonazi aux portes de l'Europe. Les événements permettent de prévoir que le but visé par cette agression, c'est de dériver le cap de l'ordre international multipolaire qui est en gestation depuis la dernière décennie et d'empêcher qu'il se consolide, pour imposer à sa place un ordre international hégémonique, oppresseur, militaro-mercenarisé et violent dirigé par la ploutocratie des USA. Lire la suite : http://fr.sott.net/article/20845-Ukraine-gaz-petrole-et-laboratoire-neonazi © Photo: RIA Novosti/Alexei Furman Par La Voix de la Russie | Le 26 avril on commémore l'anniversaire de l'accident de la centrale nucléaire de Tchernobyl survenu il y a 28 ans. Pourtant les spécialistes du monde entier continuent à lutter contre ses retombées. Un meeting dédié à cette date aura lieu aujourd'hui à Moscou au cimetière Mitinskoïe. L'accident de la centrale nucléaire de Tchernobyl est le plus important de toute l'histoire de l'énergie nucléaire mondiale. Il a provoqué une contamination radioactive de grande envergure des territoires d'Ukraine, de Biélorussie et de Russie peuplés par plus de 5 millions d'habitants. Envrion 190 tonnes de matières radioactives ont été éjectées dans l'atmosphère. Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_04_26/Le-26-avril-Moscou-commemorera-lanniversaire-de-la-tragedie-de-Tchernobyl-9585/ Photo: RIA Novosti Par La Voix de la Russie | Le vice-premier ministre de Russie Dmitri Rogozine en charge de l'industrie de défense et aéro-spatiale trouve inconsidérée la décision éventuelle de Kiev d'utiliser le combustible nucléaire américain pour les centrales nucléaires ukrainiennes. « Si Kiev décide d'utiliser sur ses centrales le combustible américain, cela voudra dire qu'il n'a tiré aucun enseignement de l'accident de Tchernobyl », a-t-il écrit samedi sur son compte Twitter. Le ministre ukrainien de l'Energie avait noté au début d'avril que la société Energoatom et Westinghouse américain pourraient signer prochainement un contrat de livraison du combustible américain pour les centrales nucléaires ukrainiennes. Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_04_26/Rogozine-met-en-garde-Kiev-contre-lutilisation-du-combustible-nucleaire-americain-2108/ Sur le même sujet : © Photo: RIA Novosti/Alexei Furman Par La Voix de la Russie | Le 26 avril on commémore l'anniversaire de l'accident de la centrale nucléaire de Tchernobyl survenu il y a 28 ans. Pourtant les spécialistes du monde entier continuent à lutter contre ses retombées. Un meeting dédié à cette date aura lieu aujourd'hui à Moscou au cimetière Mitinskoïe. L'accident de la centrale nucléaire de Tchernobyl est le plus important de toute l'histoire de l'énergie nucléaire mondiale. Il a provoqué une contamination radioactive de grande envergure des territoires d'Ukraine, de Biélorussie et de Russie peuplés par plus de 5 millions d'habitants. Envrion 190 tonnes de matières radioactives ont été éjectées dans l'atmosphère. Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_04_26/Le-26-avril-Moscou-commemorera-lanniversaire-de-la-tragedie-de-Tchernobyl-9585/ Rappelez-vous le nuage s'est arrêter à la frontière de la France (...) (...) (...) ... Sur Le Point.fr - Publié le 24/04/2014 Ukraine : Poutine dénonce un "crime grave" qui aura "des conséquences" Vladimir Poutine. © MIKHAIL KLIMENTYEV / AFP L'utilisation par les autorités ukrainiennes pro-européennes de l'armée contre la population dans l'est du pays est un "crime grave" et ces actes auront des conséquences, a estimé jeudi le président russe Vladimir Poutine. "Si le régime actuel à Kiev a vraiment commencé à utiliser l'armée contre la population dans le pays, c'est un crime très grave contre son propre peuple", a-t-il déclaré. "C'est une opération de répression qui aura des conséquences pour les gens qui prennent ces décisions, en particulier pour les relations intergouvernementales", a-t-il ajouté, sans donner plus de précisions sur la nature de ces conséquences. "Si les autorités actuelles de Kiev ont fait cela, alors il s'agit simplement d'une junte, d'une espèce de bande criminelle", a-t-il lancé. Il s'exprimait alors que l'armée ukrainienne a lancé jeudi un assaut à Slaviansk, bastion pro-russe dans l'Est, contre les séparatistes. "Jusqu'à cinq" insurgés pro-russes ont été tués et un soldat ukrainien a été blessé au cours de cette opération. Lien : http://blogdejocelyne.canalblog.com/archives/2014/04/25/29734123.html Soldat ukrainien à Kramatorsk 15:29 25/04/2014 Ukraine: utiliser l'armée contre le peuple est un crime grave (Poutine) Slaviansk: opération spéciale pour encercler la ville Kiev force l'armée à participer aux opérations punitives Ukraine: l'opération spéciale continue dans le sud-est (Intérieur) Est de l'Ukraine: bataillons de Pravy Sektor contre les civils (Choïgou) Ukraine: bras de fer à Slaviansk et Kramatorsk Lors d'un entretien téléphonique tenu vendredi avec la chancelière allemande Angela Merkel, le président russe Vladimir Poutine a vivement condamné les tentatives de Kiev d'utiliser l'armée contre les civils, a annoncé le Kremlin dans un communiqué. "M. Poutine et Mme Merkel ont procédé à un échange de vues sur la situation critique qui prévaut en Ukraine, y compris suite au refus des autorités de Kiev d'appliquer les ententes intervenues le 17 avril à Genève. M. Poutine a vivement condamné les tentatives du régime de Kiev d'utiliser les forces armées contre les civils dans le Sud-Est du pays", lit-on dans le communiqué. Les deux dirigeants ont en outre évoqué les activités de la mission d'observation de l'OSCE en Ukraine. Les grandes villes de l'Est et du Sud de l'Ukraine, dont Donetsk, Kharkov et Lougansk, connaissent depuis mars une mobilisation sans précédent des partisans de la fédéralisation du pays qui réclament des référendums sur le statut politique de leurs régions. Le mouvement de protestation contre la politique des nouvelles autorités de Kiev s'est étendu à différentes villes de la région de Donetsk, dont Slaviansk. Les autorités ukrainiennes ont lancé une opération militaire contre les manifestants. La confrontation a pris des formes particulièrement violentes à Slaviansk, actuellement contrôlée par les partisans de la fédéralisation. Moscou a qualifié de "très dangereuse" la décision d'utiliser la force armée contre les protestataires. Le président Poutine a déclaré jeudi que la décision du régime actuel à Kiev d'utiliser réellement l'armée à Slaviansk, était un crime très grave contre le peuple ukrainien. Lien : http://fr.ria.ru/world/20140425/201069330.html ... « Les États-Unis sont le seul pays à être passé de la barbarie à la décadence sans connaître la civilisation » (Attribué à Clémenceau). Citations de Geronimo Références de Geronimo "Quand le dernier arbre aura été abattu Quand la dernière rivière aura été empoisonnée Quand le dernier poisson aura été péché Alors on saura que l’argent ne se mange pas!" Go Kha Yeh dit Géronimo Chaman et guerrier Apache Bonne nouvelle pour nos amis les animaux Alors que jusqu’à présent le Code civil considérait les animaux comme des biens meubles, les députés viennent de leur reconnaître la qualité d’êtres vivants doués de sensibilité. Une victoire de l’éthique, selon de nombreux défenseurs des animaux. Le 25/04/2014 à 12:28 - Par LPO Aucun commentaire Réagissez Dans le Code civil, les animaux ne sont plus considérés comme des meubles, mais comme des êtres doués de sensibilité. © John Goodridge, Flickr, cc by sa 2.0 D’après un sondage Ifop réalisé fin octobre 2013, une écrasante majorité de Français (89 %) souhaitait un changement dans la réglementation actuelle afin que l’animal passe du statut de « bien meuble » à celui d’« être sensible » dans le Code civil. Une vingtaine d’intellectuels, philosophes, écrivains et scientifiques français ainsi que des associations comme la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) s’étaient également prononcés en ce sens, bien décidés à en découdre avec le droit français. Leur souhait vient d’être exaucé, puisque les députés viennent de requalifier les animaux comme des êtres vivants doués de sensibilité. L’amendement devrait permettre de concilier la qualification juridique et la valeur affective de l’animal. En effet, il donne une définition juridique de l’animal et soumet expressément les animaux au régime juridique des biens corporels en mettant l’accent sur les lois spéciales qui les protègent. Certaines personnalités politiques dénoncent cependant certaines pratiques, comme l’élevage intensif, qui nient cette sensibilité animale et ne sont pas cohérentes avec cette nouvelle législation. Quoi qu’il en soit, l’amendement permet de consacrer l’animal en tant qu’être vivant sensible dans le Code civil afin de concilier sa qualification juridique. L’animal sauvage est inclus dans cette notion, ce qui représente une avancée considérable, puisqu'il n’était même pas pris en compte jusqu’alors. Pour Allain Bougrain Dubourg, président de la LPO, « c’est une victoire de l’éthique » et « une avancée notable » dans la reconnaissance du vivant qui nous entoure et du monde animal en particulier. Alors que jusqu’à présent le Code civil considérait les animaux comme des biens meubles, les députés viennent de leur reconnaître la qualité d’êtres vivants doués de sensibilité. Une victoire de l’éthique, selon de nombreux défenseurs des animaux. Lien : http://www.futura-sciences.com/magazines/nature/infos/actu/d/zoologie-bref-animal-enfin-reconnu-comme-etre-sensible-53437/#xtor=RSS-8 « Les États-Unis sont le seul pays à être passé de la barbarie à la décadence sans connaître la civilisation » (Attribué à Clémenceau). Citations de Geronimo Références de Geronimo "Quand le dernier arbre aura été abattu Quand la dernière rivière aura été empoisonnée Quand le dernier poisson aura été péché Alors on saura que l’argent ne se mange pas!" Go Kha Yeh dit Géronimo Chaman et guerrier Apache Ici enfin une bonne nouvelle pour nos amis les animaux Le 25/04/2014 à 12:28 - Par LPO http://www.futura-sciences.com/magazines/nature/infos/actu/d/zoologie-bref-animal-enfin-reconnu-comme-etre-sensible-53437/#xtor=RSS-8 « La nature est éternellement jeune, belle et généreuse. Elle possède le secret du bonheur, et nul n'a su le lui ravir. » de George Sand ... Action Ruban de Saint-Georges 2014 15:49 24/04/2014 Ruban de St-Georges: la majorité des Russes favorables à l'action L'ordre de Saint-Georges et la croix de Saint-Georges La 10e édition de l'action annuelle Ruban de Saint-Georges a démarré le 24 avril en Russie et à l'étranger à l'occasion du 69e anniversaire de la Victoire dans la Grande guerre patriotique de 1941-1945. Les rubans reprenant les couleurs de l'ordre militaire russe de Saint-Georges (orange rayé de trois bandes noires) symbolisent la mémoire de la Victoire du peuple soviétique dans la Grande guerre patriotique et la reconnaissance éternelle aux vétérans et anciens combattants qui ont délivré le monde du régime nazi. "Le ruban de Saint-Georges constitue aujourd'hui un signe de distinction pour ceux qui soutiennent les valeurs nobles du monde russe. Le ruban de Saint-Georges sert d'appui à un grand nombre de nos frères qui luttent pour l'honneur et la dignité humaine dans le sens le plus élevé de ces termes. Enfin, le ruban de Saint-Georges est également un nouveau symbole de notre communauté", a déclaré vendredi Dmitri Kisselev, directeur général de l'Agence d'information internationale Rossiya Segodnya. © RIA Novosti. L'ordre de Saint-Georges et la croix de Saint-Georges Un ruban de Saint-Georges a été envoyé sur la Station spatiale internationale mercredi dernier. Plus d'une centaine de médias étrangers vont participer à cette action qui durera jusqu'au 9 mai, le Jour de la victoire en Russie. Toutes les personnes désireuses pourront y rejoindre. Les organisateurs de l'action sont l'agence d'information internationale Rossiya Segodnya et l'ONG "Communauté des étudiants". Plus de 100 millions de rubans ont été distribués gratuitement dans le monde entier dans le cadre de cette action à but non commercial, initiée par les journalistes de RIA Novosti en 2005. Lien : http://fr.ria.ru/politique/20140424/201056800.html http://french.ruvr.ru/news/2014_04_24/Action-Ruban-de-Saint-Georges-2014-coup-denvoi-en-Russie-5436/ http://fr.ria.ru/politique/20140424/201059558.html http://fr.ria.ru/video/20110505/189380785.html http://www.legrandsoir.info/survol-geopolitique-post-revolution-ukrainienne-ce-dont-les-gens-n-ont-pas-l-air-de-se-rendre-compte.html ... vendredi 17 janvier 2014, par visiteur (Date de rédaction antérieure : 11 juin 2010). Cliquer sur l’image pour voir la vidéo. Nous sommes le 11 juin 2010. Cette vidéo appartient à la série "Terres indiennes" diffusée sur Arte il y a quelques semaines. Pour voir les autres films, ou bien pour revoir cette vidéo en bien meilleure qualité, vous pouvez acheter la série au lien suivant : http://www.arteboutique.com/detailP… Lien : http://mai68.org/spip/spip.php?article1307 Quand le dernier arbre aura été abattu - Quand la dernière rivière aura été empoisonnée - Quand le dernier poisson aura été péché - Alors on saura que l'argent ne se mange pas. Citations de Geronimo Références de Geronimo "Quand le dernier arbre aura été abattu Quand la dernière rivière aura été empoisonnée Quand le dernier poisson aura été péché Alors on saura que l’argent ne se mange pas!" Go Kha Yeh dit Géronimo Chaman et guerrier Apache Geronimo, né le 16 juin 1829 et mort le 17 février 1909, appelé à sa naissance Go Khla Yeh (« celui qui baille »), parfois écrit Goyathlay, était un guerrier apache qui a combattu le Mexique et les États-Unis. Né en Arizona dans la tribu des Apaches Bedonkohe à Nodoyohn Canyon, au Mexique (actuellement Clifton, Nouveau-Mexique) près de la Rivière Gila. Fils de Taa Di Tlish Hn et de Gha Den Dini (« celle qui est traversée par la lumière »), il n'a jamais été chef, mais en tant qu'homme-médecine (chaman) et guerrier reconnu et respecté, il eut une grande influence sur les Apaches Chiricahuas. Après la mort de Tazha, le fils aîné de Cochise, Naiche, le second fils du vieux chef doit partager le contrôle de la tribu avec lui. Par ailleurs, son beau-frère Juh était un leader de la tribu des Apaches Nednis. Geronimo est appelé également Guu Ji Ya (« l'astucieux »). Lien : http://mixieer56.canalblog.com/archives/2013/02/09/26370242.html Source citations sur la page Quand le dernier arbre aura été abattu - Quand la dernière rivière aura été empoisonn - Dicocitations Quand le dernier arbre aura été abattu - Quand la dernière rivière aura été empoisonnée - Quand le dernier poisson aura été péché - Alors on saura que l'argent ne se mange pas. Citations de Geronimo Références de Geronimo Quand le dernier arbre aura été abattu - Quand la dernière rivière aura été empoisonnée - Quand le dernier poisson aura été péché - Alors on saura que l'argent ne se mange pas. Citations de Geronimo Références de Geronimo Source citations sur la page Quand le dernier arbre aura été abattu - Quand la dernière rivière aura été empoisonn - Dicocitations Source citations sur la page Quand le dernier arbre aura été abattu - Quand la dernière rivière aura été empoisonn - Dicocitations "Je vivais paisiblement quand les gens ont commencé à parler mal de moi…", "Je suis né dans les prairies, là où les vents soufflent librement et où rien n’arrête la lumière du soleil. Je suis né là où il n’y a pas de barrières…" Alors, libérez mon esprit de vos barrières de Blancs. Relâchez mon esprit pour qu’il s’en aille, libre comme l’aigle, au-dessus des prairies, au-dessus des montagnes, vers le repos éternel ! " J’ai été chauffé par le soleil, bercé par les vents et abrité par les arbres, comme tous les bébés Indiens…" Je fus un valeureux guerrier et l’Histoire peut en témoigner. Je n’ai pas mérité ce sort que les Blancs m’ont imposé : mon crâne et mes os livrés à la profanation et aux rites barbares d’une secte ! Le 17 février dernier, c’était le 100 ème anniversaire de ma mort. Je m’appelle Geronimo ! Je suis mort en 1909 et mon esprit vit enfermé dans une boîte par la volonté des Blancs qui refusent de le laisser reposer en paix. La paix, c’est une chose que les Blancs ne m’accorderont jamais ! "Ils nous ont fait beaucoup de promesses, plus que je ne peux me rappeler, mais ils n’en ont jamais tenu qu’une seule ; ils avaient promis de prendre nos terres, et ils les ont prises." Red Cloud (Oglala) J’étais un chef de la tribu des Apaches-Chiricahuas. Je suis né à No-Doyohn Canyon. Je me nomme Go Khla Yeh ou Goyahkla. Mais je pris le nom de Geronimo lorsque, en 1858, j’ai vengé le massacre de ma famille par le général mexicain Carrasco. Ma mère, ma femme, mes trois jeunes enfants massacrés sans pitié ! Ce sont ces Mexicains que je maudis qui m’ont inspiré ce nom de Geronimo, parce qu’ils criaient et invoquaient leur saint, Jérôme, sous les coups de l’attaque que je leur portais. Leur saint ne les a pas protégés. Mon bras n’a pas faibli, il ne les a pas épargnés ! J’ai rejoint Cochise, grand chef chiricahua, et combattu les envahisseurs de mon pays apache : Mexicains et Américains. Oui, j’ai semé la terreur et la mort dans vos villages de de Sonora et d’Arizona. Je me suis battu auprès du vieux Cochise et de Coloradas à la bataille d’Apache Pass contre les soldats du général James H. Carleton. Puis un jour, fourbu, anéanti, je me suis rendu aux Blancs. "Autrefois j’allais comme le vent. Maintenant je me rends, c’est tout… " Je fus l’un des derniers à me rendre. J’ai lutté jusqu’à mes dernières forces. Je me suis rendu au général Miles le 3 septembre 1886 contre la promesse de pouvoir revenir dans mon pays. Les Blancs n’ont pas tenu leur promesse et je suis mort, à Fort Sill, d’une pneumonie le 17 février 1909. J’ai chanté mes derniers mots dans mon lit de mort. Et ces mots furent : "O Ha Le, O Ha Le". Ces mots veulent dire "J’attends que les choses changent !. Aujourd’hui, dans le grand pays des Blancs d’Amérique, les choses ont changé. Ce changement a pour nom Obama. Monsieur Obama, vous connaissez les traitrises de l’homme blanc et ses fausses promesse, et ses crimes ! Permettez-moi de reposer enfin près de la rivière Gila, sur cette terre que vous avez appelée "Nouveau-Mexique". Chez moi, dans mon pays apache ! Remettez mes reliques à mon arrière-petit-fils, Harlyn Geronimo, qui me donnera la seule sépulture décente pour un apache. Pour un apache digne ! Laissez mon arrière-petit-fils transporter mes restes et mon esprit dans le pays des prairies et des montagnes, dans le pays apache ! "Et voilà, je suis au milieu de la prairie De mon grand-père La prairie de mon grand-père ... Là où courraient les chevaux Personne ne me regarde ADVERTISEMENT Personne ne me voit Je suis indien, je n’existe pas On ne respecte pas un indien sans ses plumes Et pourtant, ils sont chez nous mes frères Ils sont chez moi mes frères..." (Gilbert Bécaud : Aigle noir) Hommage : "Il s’appellera Geronimo parce que Geronimo n’a jamais reculé " Le 29 septembre 2001, le navigateur breton Olivier de Kersauson a baptisé son trimaran Geronimo : "Geronimo, parce que dans toute l’histoire de la liberté, des combats, de l’indépendance, de l’amour de la nature Geronimo est exemplaire. Geronimo n’a jamais reculé. " "Ce nom d’Indien me plaît bien, il correspond à une culture de respect et d’observation de la nature, d’efficacité silencieuse aussi " Le 17 Février 2002, date anniversaire de ma mort, le bateau de ce courageux marin s’élançait à la conquête du Trophée Jules Verne. Moi, mon peuple : Geronimo l’apache. Sur les pas de Geronimo, extrait du livre de mon arrière-petit-fils Chants traditionnels de mon peuple Articles du 20 février dans les journaux des Visages Pâles : Lien : http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/liberez-mon-esprit-apache-51981 Livre : Pleure Géronimo [Broché] http://www.amazon.fr/Pleure-G%C3%A9ronimo-F-Carter/dp/226801195X/ref=sr_1_2?ie=UTF8&s=books&qid=1268438748&sr=1-2 Sitting Bull ( Tatanka Iyotaka) 1831 - 1890 Chef Sioux Hunkpapas Lakota Sitting Bull a été enterré à Fort Yates dans le Nord Dakota, puis transporté en 1953 à Mobridge, Sud Dakota. Voici quelques extraits de discours de ce grand personnage... "Voyez Mes frères, le printemps est venu ; la terre a reçu l'étreinte du soleil, et nous verrons bientôt les fruits de cet amour! Chaque graine s'éveille et de même chaque animal prend vie. C'est à ce mystérieux pouvoir que nous devons nous aussi notre exisence ; c'est pouruoi nous concédons à nos voisins, même à nos voisins animaux, le même droit qu'à nous d'habiter cette terre. Pourtant, écoutez-moi, vous tous, nous aons maintenant affaire à une autre race_petite faible quand nos pères l'on rencontrée pour la première fois, mais aujourd'hui grande et arrogante. Assez étrangement, ils ont dans l'idée de cultiver le sol et l'amour de posséder est chez eux une maladie. Ces gens-là ont établi beaucoup de règles que les riches peuvent briser mais non les pauvres. Ils prélèvent des taxes sur les pauvres et les faibles pour entretenir les riches qui gouvernent. Ils revendiquent notre mère à tous, la terre, pour leur propres usages et se baricadent contre leurs voisins ; ils la défigurent avec leurs constructions et leurs ordures. Cette nation est pareille à un torrent de neige fondue qui sort de son lit et détruit tout sur son passage. Nous ne pouvons vivre côte à côte." (Discours prononcé en 1875) "Quel traité le blanc a-t-il respecté que l'homme rouge ait rompu ? Aucun. Quel traité l'homme blanc a-t-il jamais passé avec nous et respecté? Aucun. Quand j'étais enfant, les Sioux étaient maîtres du monde ; le soleil se levait et se couchait sue leur terre ; ils menaient dix mille hommes au combat. Où sont aujourd'hui les guerriers ? Qui les a masscrés ? Où sont nos terres ? Qui les possède ? Quel homme blanc peut dire que je lui ai jamais volé sa terre ou le moindre sou ? Pourtant ils disent que je suis un voleur. Quelle femme blanche, même isolée, ai-je jamais capturée ou insultée ? Pourtant ils disent que je suis un mauvais Indien. Quel homme blanc m'a jamais vu saoul ? Qui est jamais venu à moi affamé et reparti le ventre vide ? Qui m'a jamais vu battre mes femmes ou maltraiter mes enfants ? Quelle loi ai-je violée? Ai-je tort d'aimer ma propre loi ? Est-ce mal pour moi parce que j'ai la peau rouge ? Parce que je suis un Sioux ? Parce que je suis né là où mon pére a vécu ? Parce que je suis prêt à mourir pour mon peuple et mon pays ?" "Je tiens à ce que tous sachent que je n'ai pas l'intention de vendre une seule parcelle de nos terres ; je ne veux pas non plus que les Blancs coupent nos arbres le long des rivières ; je tiens beaucoup aux chênes dont les fruits me plaisent tout spécialement. J'aime à observer les glands parce qu'ils endurent les tempêtes hivernales et la chaleur de l'été, et - comme nous-mêmes - semblent s'épanouir par elles." Après la bataille de Little Bighorn, Sitting Bull et les siens partirent pour le Canada où ils furent autorisé à vivre en paix. Le gouvernement américain fut dans une position délicate car les canadiens traitaient les "renégats" convenablement, aussi dépécha-t-il une commission conduite par le général Terry pour supplier la bande de "sauvages" de revenir aux Etats-Unis afin de vivre dans une réserve. Aprés une énumération des traités et promesses rompus, Sitting Bull tint ce discours... "Pendant soixante-quatre ans vous avez persécuté mon peuple. Qu'avons-nous fait pour devoir quitter notre pays, je vous le demande ? Je vais vous répondre. Nous n'avions nulle part où aller, aussi nousnous nous sommes réfugiés ici. C'est de ce côté de la frontière que j'appris à tirer et devins un homme. Pour cette raison j'y suis revenu. On m'a taloné jusqu'à ce que, contraint d'abandonner mes propres terres, je vienne ici. J'ai été élevé dans cette région et je serre aujourd'hui les mains de ces gens [les Canadiens]. C'est ainsi que j'ai fait la connaissance de ces gens et c'est ainsi que je me propose de vivre. Nous n'avons pas donné notre pays ; vous vous en êtes emparés. Voyez comme ces gens me traitent. Regardez-moi. Vous me croyer dupe, mais vous l'êtes encore bien plus que moi. Cette maison , la maison de l'Anglais, est une maison sacrée [=maion de la vérité] et vous venez ici nous dire des mensonges ! Nous ne voulons pas les entendre. J'ai maintenant assez parlé. Vous pouvez vous en retourner. Ne dites plus rien. Emportez avec vous vos mensonges. Je resterai avec ce peuple. Le pays d'où nous venons nous appartenait ; vous nous l'avez pris ; nous vivrons ici." ... Lien : http://westactshoot.clicboard.com/t9106-sitting-bull-l-apres-little-big-horn « Les États-Unis sont le seul pays à être passé de la barbarie à la décadence sans connaître la civilisation » (Attribué à Clémenceau). http://www.egaliteetreconciliation.fr/Affaire-Bundy-Ranch-les-miliciens-patriotes-font-plier-le-gouvernement-federal-des-Etats-Unis-24710.html Français VEAU ter " voter " ne sert plus à rien (rappel est constatation avec une majorité de NON à la constitution européenne (...) est aux dernières municipales record d'abstentionnistes)))) ... Ceci explique cela (...) Résistance)))) est vive la Délivrance)))) “Nous avons besoin d’une grande vision et la personne qui l’obtient doit la suivre comme l’aigle recherche le bleu le plus profond du ciel” ~ Crazy Horse ~ Si vous avez oublié les noms des nuages alors vous avez perdu votre chemin (Présentation) Une introduction à la pensée et à la philosophie amérindienne par Russell Means ~ Extraits traduit de l’anglais par Résistance 71 ~ -o-o- Résistance 71 -o-o- 21 Avril 2014 Qui est Russell Means ? Russell Charles Means (1939-2012) était un activiste Oglagla Lakota (Sioux) qui lutta pour les droits des autochtones américains, il fut un activiste politique sous la bannière libertarienne, acteur, activiste politique, peintre et musicien. Il est devenu un membre prominent de l’American Indian Movement (AIM) après avoir rejoint l’organisation en 1968. Il aida à organiser des évènements notables de lutte pour les droits natifs, évènements qui attirèrent une couverture médiatique nationale et internationale, comme l’occupation de l’ancienne prison d’Alcatraz (sise en territoire indien) en 1969, l’occupation du Mount Rushmore en 1971 et surtout le siège par les agents fédéraux de la réserve de Wounded Knee en 1973. Il fut nommé prermier directeur national de l’AIM en 1970. Sous son leadership, le mouvement commença des campagnes d’activisme plus soutenues et plus remarquées. Means fut actif internationalement concernant les problèmes des droits indigènes, ceci impliqua son activisme avec des groupes Indiens d’Amérique Centrale et d’Amérique Latine. Il participa à des réunions aux Nations-Unies et au congrès des États-Unis pour la reconnaisance des droits autochtones. Il fut politiquement actif dans sa réserve de Pine Ridge (Sud-Dakota) et aussi au niveau de l’état du Dakota et au niveau national. Il commença sa carrière d’acteur en 1992. Il apparut dans plusieurs films dont le plus célèbre: “Le dernier des Mohicans” avec Daniel Day Lewis (rôle de Chingakook). Il a produit et édité ses propres CD musicaux. Il a publié son autobiography (extraits traduits et publiés sur Résistance 71) en 1995 “Where White Men Fear to Tread” Russell Means est décédé d’un cancer à l’âge de 72 ans dans la réserve de Pine Ridge ou “le camp de prisonnier de guerre # 44” comme il aimait à la décrire. Camp de prisonnier en l’occurence totalement hors de propos puisqu’il est à noter que de la très jeune histoire des Etats-Unis, la seule guerre perdue par ceux-ci fut celle qu’ils menèrent contre les nations Sioux et Cheyennes, qui virent la défaite de l’armée américaine et la signature du traité de Fort Laramie en 1868, traité où les Etats-Unis faisaient des concessions territoriales et de souveraineté aux nations indiennes victorieuses et non pas l’inverse. Ce traité fut bien sûr bafoué par les Américains (comme les quelques 400 autres signés entre 1776 et la fin du XIXème siècle), qui continuèrent à voler et piller les territoires des nations qui les avaient pourtant militairement vaincu dans les grandes plaines centrales et les montagnes du Dakota. il faut bien que cela soit compris. Dans la dernière année de sa vie, Russell Means travailla (entre autre) à laisser un écrit “testamentaire” de son passage sur terre. Il ne voulait sans doute pas que l’on se rappelle de lui seulement comme d’un activiste. Il entreprît donc, malade et aidé de son épouse et d’un co-auteur Bayard Johnson, la rédaction de ce petit ouvrage de 100 pages, simple et direct, expliquant les bases de la philosophie de la vie et de la vision du monde des Indiens des plaines et à quelques variantes près, de l’ensemble des nations amérindiennes. Le résultat fut cet ouvrage à la portée universelle: "If you’ve forgotten the names of the clouds, you’ve lost your way", dont nous avons traduit quelques passages marquant et qui fut publié en 2013, peu de temps après sa mort. Traduction du titre en français: "Si vous avez oublié les noms des nuages, vous avez perdu votre chemin". Russell nous a laissé un superbe testament et il a réussi sa nouvelle mission, celle de montrer aux yeux de toutes et tous, qu’il n’était pas seulement un activiste, mais aussi un philosophe et un sage dont le dernier message vibrant ouvre la porte à la fraternité et au retour à la loi naturelle des choses, faite de terre/femme nourricière. Mitakuye Oyasin (Nous sommes tous inter-reliés) Nous publierons ces textes par épisodes comme suit: 1ère partie: La loi naturelle Vivre en suivant la loi naturelle 2ème partie: Né dans une vie de liberté Le patriarcat toxique La triste réalité du patriarcat La réalité inversée de l’Heyoka et du patriarque 3ème partie: Les mensonges proférés à notre sujet 4ème partie: Il n’y a pas de peur de la mort dans le monde indigène L’équilibre et la sacralité de toutes choses Bonne lecture ! Lien : “Nous avons besoin d’une grande vision et la personne qui l’obtient doit la suivre comme l’aigle recherche le bleu le plus profond du ciel” ~ Crazy Horse ~ Si vous avez oublié les noms des nuages alors vous avez perdu votre chemin (Présentation) Une introduction à la pensée et à la philosophie amérindienne par Russell Means ~ Extraits traduit de l’anglais par Résistance 71 ~ -o-o- Résistance 71 -o-o- 21 Avril 2014 Qui est Russell Means ? Russell Charles Means (1939-2012) était un activiste Oglagla Lakota (Sioux) qui lutta pour les droits des autochtones américains, il fut un activiste politique sous la bannière libertarienne, acteur, activiste politique, peintre et musicien. Il est devenu un membre prominent de l’American Indian Movement (AIM) après avoir rejoint l’organisation en 1968. Il aida à organiser des évènements notables de lutte pour les droits natifs, évènements qui attirèrent une couverture médiatique nationale et internationale, comme l’occupation de l’ancienne prison d’Alcatraz (sise en territoire indien) en 1969, l’occupation du Mount Rushmore en 1971 et surtout le siège par les agents fédéraux de la réserve de Wounded Knee en 1973. Il fut nommé prermier directeur national de l’AIM en 1970. Sous son leadership, le mouvement commença des campagnes d’activisme plus soutenues et plus remarquées. Means fut actif internationalement concernant les problèmes des droits indigènes, ceci impliqua son activisme avec des groupes Indiens d’Amérique Centrale et d’Amérique Latine. Il participa à des réunions aux Nations-Unies et au congrès des États-Unis pour la reconnaisance des droits autochtones. Il fut politiquement actif dans sa réserve de Pine Ridge (Sud-Dakota) et aussi au niveau de l’état du Dakota et au niveau national. Il commença sa carrière d’acteur en 1992. Il apparut dans plusieurs films dont le plus célèbre: “Le dernier des Mohicans” avec Daniel Day Lewis (rôle de Chingakook). Il a produit et édité ses propres CD musicaux. Il a publié son autobiography (extraits traduits et publiés sur Résistance 71) en 1995 “Where White Men Fear to Tread” Russell Means est décédé d’un cancer à l’âge de 72 ans dans la réserve de Pine Ridge ou “le camp de prisonnier de guerre # 44” comme il aimait à la décrire. Camp de prisonnier en l’occurence totalement hors de propos puisqu’il est à noter que de la très jeune histoire des Etats-Unis, la seule guerre perdue par ceux-ci fut celle qu’ils menèrent contre les nations Sioux et Cheyennes, qui virent la défaite de l’armée américaine et la signature du traité de Fort Laramie en 1868, traité où les Etats-Unis faisaient des concessions territoriales et de souveraineté aux nations indiennes victorieuses et non pas l’inverse. Ce traité fut bien sûr bafoué par les Américains (comme les quelques 400 autres signés entre 1776 et la fin du XIXème siècle), qui continuèrent à voler et piller les territoires des nations qui les avaient pourtant militairement vaincu dans les grandes plaines centrales et les montagnes du Dakota. il faut bien que cela soit compris. Dans la dernière année de sa vie, Russell Means travailla (entre autre) à laisser un écrit “testamentaire” de son passage sur terre. Il ne voulait sans doute pas que l’on se rappelle de lui seulement comme d’un activiste. Il entreprît donc, malade et aidé de son épouse et d’un co-auteur Bayard Johnson, la rédaction de ce petit ouvrage de 100 pages, simple et direct, expliquant les bases de la philosophie de la vie et de la vision du monde des Indiens des plaines et à quelques variantes près, de l’ensemble des nations amérindiennes. Le résultat fut cet ouvrage à la portée universelle: "If you’ve forgotten the names of the clouds, you’ve lost your way", dont nous avons traduit quelques passages marquant et qui fut publié en 2013, peu de temps après sa mort. Traduction du titre en français: "Si vous avez oublié les noms des nuages, vous avez perdu votre chemin". Russell nous a laissé un superbe testament et il a réussi sa nouvelle mission, celle de montrer aux yeux de toutes et tous, qu’il n’était pas seulement un activiste, mais aussi un philosophe et un sage dont le dernier message vibrant ouvre la porte à la fraternité et au retour à la loi naturelle des choses, faite de terre/femme nourricière. Mitakuye Oyasin (Nous sommes tous inter-reliés) Nous publierons ces textes par épisodes comme suit: 1ère partie: La loi naturelle Vivre en suivant la loi naturelle 2ème partie: Né dans une vie de liberté Le patriarcat toxique La triste réalité du patriarcat La réalité inversée de l’Heyoka et du patriarque 3ème partie: Les mensonges proférés à notre sujet 4ème partie: Il n’y a pas de peur de la mort dans le monde indigène L’équilibre et la sacralité de toutes choses Bonne lecture ! ALERTE)))) Grenoble troque ses tondeuses contre des moutons "Un nouveau berger à la Bastille? Publié par Edouard Malsch dans Développement Durable, France 21 avril 2014 42 Commentaires A Grenoble, quatre brebis, un bélier et cinq agneaux broutent sur les pentes de la colline de la Bastille, depuis mardi dernier à quelques pas du centre-ville. Cette expérimentation doit durer trois mois avant d’être éventuellement étendue aux autres parcs de la ville. Un nouveau berger à la Bastille? #Grenoble cc @EricPiolle pic.twitter.com/NDU1zRRCZY — Antoine Agasse (@AntoineAgasse) 15 Avril 2014 Ces moutons bien spécifiques appartiennent la race rustique des moutons de Soay. Une race en voie de disparition qui possède la particularité de s’adapter à tout type de terrain tout en se satisfaisant de faibles ressources en pâturage. Cette espèce avait déjà été utilisée dans plusieurs parcs lyonnais mais également pour l’entretien des gazons de la Citadelle à Lille. Cette présence devrait permettre de maintenir la biodiversité, de lutter contre les risques d’incendie et de sensibiliser les visiteurs à la préservation de la nature en ville. « Ces moutondeuses à gazon vont éviter le recours à une tonte humaine avec des machines thermiques. Si l’expérimentation marche bien, on verra si on peut les utiliser dans les autres parcs de Grenoble », a déclaré Pierre Mériaux, conseiller municipal au tourisme et à la montagne dans les colonnes du Dauphiné Libéré. Si cette expérience demeure tout à fait intéressante, elle est loin d’être la première. Depuis une dizaine d’années, de nombreuses municipalités utilisent des ruminants pour tondre une partie de leurs espaces verts. Malgré tout, ces expérimentations sont soumises à plusieurs contraintes. Il faut que l’espace s’y prête : qu’il soit clôturé, peu fréquenté par le public et qu’il ne comporte pas de massifs de fleurs, dont les moutons pourraient se nourrir! Ce qui restreint considérablement les terrains propices. Lien : http://www.urbanews.fr/2014/04/21/42720-grenoble-troque-ses-tondeuses-contre-moutons/ Excellente nouvelle pour la nature d'une pierre deux coups (...) SVP, les immondes tondeuses contre la faune est la flore mais aussi facteur de stress pour nous même (...) Qui plus est, indomptable celle-ci reprends ses droits, oui oui, après des années, la pelouse ressemble plus à une jolie prairie agréable à regarder mais surtout un nouveau paradis luxuriant sauvage pour les diverses petites bestioles (oiseaux, insectes etc) Puisse Dieu)))) faire que cesse)))) le massacre des animaux est de la nature Tiens donc hier, je parlais des moutons, je me souviens dans mon enfance en avoir eu dont un petit, il me suivait partout en bêlant Encore une fois ce sont les indiens plus que tout plus que tous qui étaient civilisaient (...) Ces braves gens vivaient en harmonie avec la Terre est la nature Le bilan est là devant nous (les ravages) le respect de la Terre pour eux était la priorité (...) mais les entités malveillantes est mal saintes n'ont pas écouter la sagesse Au diable est à l'enfer les civilisations ne respectant pas la Terre, la nature est les animaux etc Personne ne peut plus tricher devant la réalité)))) est la Vérité)))) Urbanisme stop la grisaille du macadam (...) plus de verdure (...) ... « La nature est éternellement jeune, belle et généreuse. Elle possède le secret du bonheur, et nul n'a su le lui ravir. » de George Sand le Jeudi 26 Avril 2012 à 18:42 commentaire(s) Photo John Miles / Survival Un jour d'avril 1973, un militant noir américain pour les droits civiques, Ray Robinson, qui a longtemps suivi Martin Luther King, débarque à Wounded Knee, dans le Dakota du Sud. Il souhaite apporter son soutien à la cause des "Native Americans", ainsi que l'on nomme les Indiens aux Etats-Unis, qui manifestent contre les injustices dont ils sont victimes dans le pays. Wounded Knee est un lieu emblématique et de sinistre mémoire. C'est là, en effet, que furent massacrés et jetés dans une fosse commune entre 150 et 300 hommes, femmes et enfants au matin du 29 décembre 1890, par le 7ème régiment de Cavalerie du Colonel James Forsyth. Sitôt arrivé dans ces lieux où résident toujours une petite communauté indienne, Ray Robinson appelle sa femme qui lui demande de rentrer à la maison, inquiète car elle sait que la situation sur place est explosive. Elle ne le reverra jamais. Après avoir reçue l'annonce de la mort de son époux, Cheryl n'a jamais pu savoir ce qui était arrivé à son mari ni où son corps avait été enterré. Voilà quelques jours, quarante ans plus tard, Cheryl a fait le voyage de Détroit à Sioux City pour témoigner de son histoire. Le gouvernement américain refuse toujours de communiquer sur le sort de son mari, officiellement parce que le cas est toujours en cours d'investigation par le bureau du FBI de Minneapolis. A Wounded Knee, plus personne ne se souvient de Ray Robinson. Une épisode parmi tant d'autres dans l'histoire des militants de la cause des Indiens d'Amérique, qui n'a jamais bénéficié d'un large soutien populaire et que beaucoup voudraientt voir s'éteindre. Et de fait, cynisme et indifférence se conjuguent pour ensevelir année après année la mémoire des peuples indiens presqu'entièrement anéantis en Amérique du Nord. On ne va pas le nier, les Apaches, les Cheyennes, les Iroquois, les Sioux ou les Esquimaux ne nous inspirent pas, la plupart du temps, un sentiment extrême de culpabilité. Mais ce n'est rien comparé au pays du Western et de la Country. Pas plus que le Jazz ou le Blues ne suscitent leur part de tristesse chez leurs amateurs et ne réveillent chez eux les souvenirs tragiques des lynchages des Noirs, ces genres populaires ne renvoient à la réalité d'un génocide toujours en cours dans l'indifférence générale. Lorsqu'un Américain de l'Illinois souhaite acheter ses cigarettes à bas prix (un paquet coûte ici actuellement 10 dollars), il prend la route du sud de l'Etat ou de l'Indiana voisin, pour s'approvisionner dans l'un des territoires octroyés aux tribus indiennes locales. Là, il paiera son paquet de cigarettes 4 dollars en moyenne. Dans un certain nombre de ces tribus, qui sont des milliers à travers les Etats-Unis, on peut également se procurer de l'alcool à bon marché, jouer au casino (dans 452 d'entre-elles) ou, si l'on se sent possédé par le mal (ce qui est très en vogue), consulter un shaman. Il est toujours très exotique de s'offrir une escapade dans ces drôles d'endroits. Pourtant, l'Américain moyen ne s'y risque pas trop. En effet, 2,1 millions de ces Indiens, soit l'écrasante majorité, vivent largement sous le seuil de la pauvreté. La vision offerte par bien des campements tient purement du bidonville. Et une fois passé ses limites, c'est un voyage en enfer qui commence. L'alcoolisme y prend des proportions catastrophiques. Le chômage y bat tous les records du pays. La maladie s'y propage et tue comme dans les pires zones de la planète. Le suicide, celui des jeunes en particulier, crève le plafond des statistiques. Les Indiens vivant à l'extérieur des tribus n'y reviennent eux-mêmes que pour se faire soigner lorsqu’ils n'ont pas, chose courante, accès au système de santé américain. Anthony B. Bradley est Professeur de Théologie au King's College de New York et Spécialiste des questions raciales aux Etats-Unis. « Si quiconque pense que le gouvernement fédéral sait ce qui est bon pour les communautés locales, explique t-il, il ferait bien de visiter une Réserve Indienne Américaine. Les Natifs Americains [Indiens d'Amérique, NDA] sont aujourd'hui plongés dans le cauchemar de la privation de soins et d'économie qui est la conséquence directe des problemes crées par le Gouvernement lequel, en imposant des solutions sensees résoudre les problemes, rend ceux-ci bien pires en retirant aux communautées leur autonomie. » Tel est le prix à payer pour les Indiens d'Amérique, afin de rester sur la terre de leurs ancêtres, grâce aux concessions faites par le gouvernement fédéral. Pourtant, les Etats abritant ces réserves n'ont de cesse de rogner ces droits et de tenter de récupérer par tous les moyens ces espaces. Pire, une certaine propagande laissant entendre que les Indiens d'Amérique auraient fait le choix de vivre dans ces conditions a fort bien fonctionné dans l'esprit collectif. Or, cela repose sur une contre-vérité historique. Photo Fiona Watson / Survival En effet, peu rappellent le grand mouvement de délocalisation qui fut la conséquence de l'Indian Removal Act [Loi sur le Retrait Indien, NDA] lequel, au milieu du XIXe siecle, contraint les Indiens à délaisser leurs terres historiques au gouvernement pour se concentrer dans les zones qui leur étaient réservées en échange. En 1890, il était devenu interdit aux Indiens de sortir hors de leurs réserves afin de s'approvisionner en nourriture. Une étude du Professeur Jeffrey E.Holm, de l'Université de Médecine du Nord Dakota, a mis en évidence que le changement de régime alimentaire imposé durant des décennies aux tribus indiennes a engendré une surmortalité aujourd'hui toujours existante, en raison des pathologies qu'elles ont engendrées pour des peuples qui ne pouvaient plus se nourrir comme ils l'avaient fait durant des millénaires. En 2010, les Etats-Unis, dans la foulée du Canada, fut le dernier pays au monde à ratifier la Déclaration des droits des Peuples indigènes aux Nations-Unies. Une des rares concessions faites par un pays qui place souvent l'Histoire au dernier rang de ses préoccupations, si ce n'est pour en offrir une version idéalisée. Mais en l'espèce, il est impossible d'idéaliser la réalité sur laquelle s'est construite l'Amérique. En effet, 90% des tribus amérindiennes ont disparu à la suite de l'arrivée des Européens en Amérique du Nord, la plus grande partie à cause des maladies, la partie restante par les armes. Mais ce n'est pas tant cette réalité historique qui rend ces jours-ci le rôle du Professeur James Anaya complexe, en tant que Rapporteur spécial des Nations-Unies sur les Peuples indigènes. Bien que, pour la première fois de leur histoire, l'organisation se penche, du 23 avril au 4 mai, sur le sort des Indiens d'Amérique, ce qui en soit est déjà un événement notable, c'est avant tout pour regarder en face une réalité qui n'est pas celle du passé mais celle du présent. Cette réalité concerne les 2,7 millions d'Indiens vivant actuellement sur le territoire des Etats-Unis, et qui constitue l’un des cas de violation des droits de l'homme a grande échelle le plus emblématique de toutes les nations développées. Les chiffres parlent d'eux-mêmes: Les Indiens d'Amérique vivent en moyenne 6 ans de moins que les autres Américains Ils ont 770% de risques en plus de mourir d'alcoolisme Ils ont 665% de risques en plus de mourir de Tuberculose Ils ont 420% de risques en plus de mourir de Diabète Ils ont 280% de risques en plus de mourir d'accidents Ils ont 52% de risques en plus de mourir de Pneumonie et de Grippe Répartition des Réserves Indiennes aux Etats-Unis (Source: National Atlas) Les Indiens d'Amérique se sont vus accorder la citoyenneté américaine en 1924. Mais ils ont pour longtemps encore été exposes au même sort que les Noirs américains, empêchés d'accéder à l'enseignement scolaire, victimes de la ségrégation. Ce n'est qu'en 1969 qu'ils se sont organises, dans la foulée de la loi sur les Droits civils des Indiens votée l'année précédente. C'est à cette époque qu'ils ont obtenu ce dont les Américains blancs jouissaient depuis deux siècles: la liberté d'expression et d'information, la protection contre les recherches et les arrestations arbitraires, le droit d'engager un avocat pour se défendre, la protection contre les punitions inhumaines et dégradantes, contre les cautions excessives, l'abolition de la peine systématique d'un an d'emprisonnement ou de 5000 dollars d'amende quel que soit le délit commis, le droit d'être jugé par un jury, et ainsi de suite. Mais à l'heure actuelle, aucun Indien d'Amérique, citoyen des Etats-Unis, n'a accès à la plénitude des droits des autres citoyens américains. Une réalité qui peut prendre des aspects accablants pour l'Administration américaine. Ainsi, le 6 novembre 2008, le Gouverneur du Dakota du Sud, Michael Rounds, décrète l'état d'urgence car son Etat est recouvert par une épaisse couche de neige et de glace qui le paralyse. Mais les réserves indiennes seront exclues du dispositif. Mais le pire pour ces tribus à l'heure actuelle vient probablement de la pression des Etats pour s'accaparer leurs terres. Les conflits sont nombreux à travers tout le pays. Ils sont allumes sous divers motifs, comme la volonté du Gouverneur de New York, en 2007, d'étendre la taxation de l'Etat aux territoires de la Nation des Seneca, ce qui a engendre une violente bagarre juridique. Et bien que les territoires laisses aux Indiens soient pour la majorité pauvres en ressources et difficiles d'accès, leur contestation par les Etats qui les abritent sont de plus en plus courantes. Toutefois, la pente naturelle démographique et sociologique suivie par cette population dont la Constitution américaine fait fi devrait se résoudre par le procédé le plus naturel du monde dans les décennies qui viennent: l'extinction. Lire le rapport de l'Organisation Survival Lien : http://www.marianne.net/obj-washington/Indiens-d-Amerique-un-genocide-tranquille-et-presqu-acheve_a40.html Puisse Dieu leur rendre justice du fond du coeur)))) au nom de Dieu)))) Arrière les pleurnicheries des uns est des autres car n'est rien en comparaison En cette période de Pâques, c'est vers ces peuples de braves gens que mes pensées vont Un signe de Dieu à l'instant de cette info, le tonnerre gronde)))) ici dans le Pas-de-Calais ! Seigneur Dieu)))) tout puissant)))) entends ma prière du fond du coeur)))) Au diable les maudits, est à l'enfer les faux croyants, le bilan de la réalité est là, la vérité est dévoilée au monde entier)))) http://chiron.over-blog.org/2014/04/referendum-en-crimee-voix-de-soutien-amerindiennes.html ... © Photo: RIA Novosti/Aleksey Nikolskyi MOSCOU, 21 avril - RIA Novosti/La Voix de la Russie Le président russe Vladimir Poutine est à l'heure actuelle l'homme politique « le plus fort, le plus efficace et le plus vif de la scène politique internationale », considère Ralph Peters, lieutenant-colonel de l'armée américaine à la retraite et conseiller stratégique de Fox News, cité par la chaîne RT. Selon l'expert, le président américain Barack Obama cède face son homologue russe en termes de vision et de prévoyance permettant d'anticiper les événements à venir au cours des prochaines décennies. « Cette aptitude de voir à long terme octroie une énorme force [à M.Poutine] », estime-ti-il. M. Peters ajoute en outre que l'accord récemment conclu à Genève est un triomphe de Poutine et une défaite d'Obama. Les représentants de la Russie, des USA, de l'UE et de l'Ukraine ont adopté le 17 avril à Genève un document sur la crise ukrainienne, appelant les belligérants à renoncer à la violence, l'extrémisme et la provocation, à désarmer les groupuscules clandestins, à libérer les bâtiments occupés illégitimement et à entamer un dialogue national sur la réforme constitutionnelle. RIA Novosti Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_04_21/Poutine-homme-politique-le-plus-efficace-expert-americain-2534/ © Flickr.com/Vladimir Yaitskiy/cc-by MOSCOU, 21 avril - RIA Novosti/La Voix de la Russie La Chambre civile russe dresse une « liste noire » de politiques, de représentants des milieux d'affaires et de responsables des forces de l'ordre qui violent les droits de l'Homme en Ukraine, et proposera aux autorités russes d'imposer des sanctions à leur encontre, a déclaré lundi à RIA Novosti Gueorgui Fiodorov, membre de la Chambre. « Actuellement, nous recueillons toutes les informations (sur les violations des droits de l'Homme en Ukraine, ndlr), je pense que d'ici la semaine prochaine le travail sera terminé et rendu public. Parallèlement, nous avons commencé à dresser une « liste noire » des personnes qui violent les droits de l'Homme et nous proposerons aux dirigeants de notre pays d'imposer des sanctions à leur encontre. Il s'agit de plusieurs réprésentants de la classe politique et des milieux d'affaires ukrainiens qui organisent la terreur, possèdent des actifs et des intérêts en Russie. Nous estimons qu'en raison de l'actuelle situation politique, ils doivent faire l'objet de sanctions », a indiqué le responsable. Depuis plusieurs semaines, les partisans de la fédéralisation organisent des meetings et des manifestations dans le sud-est de l'Ukraine. La semaine passée, Kiev a annoncé le début d'une opération « anti-terroriste » de grande envergure dans la région, impliquant l'armée. T RIA Novosti Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_04_21/Ukraine-droits-de-lHomme-la-Russie-dresse-une-liste-noire-2220/ Slaviansk: le chef des protestataires appelle Poutine à introduire des troupes 15:42 20/04/2014 Ukraine: Moscou n'a aucun désir d'envoyer des troupes Slaviansk/incident: Kiev réticent à désarmer les extrémistes (Moscou) Ukraine/tensions: échange de tirs à Slaviansk, un mort (ministère) Ukraine: Moscou défendra les intérêts des Russes Moscou défendra toujours les intérêts des Russes en Ukraine (Poutine) Viatcheslav Ponomarev, chef de file des partisans de la fédéralisation de l'Ukraine à Slaviansk (est), a exhorté les autorités russes à introduire des "forces de la paix" dans la région, rapporte dimanche le correspondant de RIA Novosti sur place. "Ils ne nous parlent pas, ils nous tuent. Ils tuent nos frères (…). La ville est aujourd'hui assiégée par les militants de Pravy Sektor (Secteur droit, organisation ultranationaliste ukrainienne, ndlr)", a fait savoir M.Ponomarev devant les journalistes. Il a annoncé avoir demandé au président russe Vladimir Poutine d'envoyer des forces de maintien de la paix dans les régions ukrainiennes de Donetsk et de Lougansk. Dimanche matin, le ministère ukrainien de l'Intérieur a fait état d'un mort et de trois blessés dans un échange de tirs survenu près d'un poste de contrôle dans la ville de Slaviansk (est), théâtre d'un bras de fer entre les partisans de la fédéralisation du pays et les forces armées envoyées par Kiev. La Russie s'est par la suite déclarée "indignée par la provocation" survenue à Slaviansk, appelant Kiev à honorer son engagement de désarmer les extrémistes opérant dans le pays. Le 1er mars dernier, le Conseil de la Fédération (sénat russe) a autorisé le chef du Kremlin Vladimir Poutine à recourir à la force militaire sur le territoire de l'Ukraine "jusqu'à la normalisation de la situation socio-politique dans ce pays". Jeudi 17 février, au cours de sa séance annuelle de questions-réponses avec la population, le président russe a espéré ne pas avoir à utiliser la force en Ukraine. Lien : http://fr.ria.ru/world/20140420/201016158.html Photo : RIA Novosti Par La Voix de la Russie | En ce le jour de lumineuse résurrection de Dieu que le monde chrétien marque cette année simultanément le 20 avril, le patriarche de Moscou et de toute la Russie Cyrille, le premier hiérarque de l'Eglise orthodoxe Russe, a félicité les croyants orthodoxes russes et étrangers. « La lumineuse résurrection de Christ, Pâques, est considérée comme la fête principale, la fête des fêtes. Pourquoi ? C’est que les deux principaux ennemis de l’homme étaient vaincus - le péché et la mort. Et en Christ ressuscité, toute l'humanité peut franchir maintenant la barrière, infranchissable auparavant, sur la voie de la liberté et de l'éternité. La barrière qui n’avait jamais été surmontée auparavant… Ni par la grande sagesse des philosophes et des savants, ni par l'élégance des peintres et des poètes, ni par la puissance des régents, ou l'art des diplomates. Elle était surmontée par Christ. Il a élevé l'humanité jusqu'à la Gloire Divine, Il a supprimé tout ce qui empêche chacun de nous de devenir pareil à lui. Peu de temps avant les souffrances sur la croix, dans la conversation d'adieux avec ses disciples, Christ a dit : « Je vous donne ce nouveau commandement, aimez les uns les autres ». En quoi consiste sa nouveauté ? C’est que désormais, Dieu juge non seulement d'après les lois de la piété formelle, mais d’après l’attitude de l’homme envers ses prochains. Que leur apporte-t-il ? La joie, la paix, la quiétude, ou au contraire, la révolte, la haine et l'hostilité. En effet, maintenant, Dieu ayant pris l’image de l’homme et ressuscité, n’est pas seulement le juge, mais aussi le sauveur. Il est, Lui, la bonne voie et la vie. Christ non seulement juge les gens, mais devient aussi le sauveur de n'importe quel pécheur, si celui-là s'adresse à Lui avec foi. La condition la plus importante du Nouveau Testament – c’est cet amour des gens l'un pour l'autre, sans tenir compte des différences. En effet, le manque de l'amour anéantit l’homme, divise les familles, détruit les sociétés et les États. Ces jours de Pâques, nous prions Dieu pour le peuple de l'Ukraine, pour la réconciliation des antagonistes et la cessation de la violence. Nous demandons que les gens soient cléments, qu’ils soient unis, malgré tous les obstacles. Pour tous les croyants de notre église, l'Ukraine est une partie de nos cœurs, la douleur du peuple ukrainien les fait souffrir aussi. C'est pourquoi, ces jours de Pâques, avec des millions de fidèles orthodoxes, je prie spécialement pour la paix en Ukraine. Un chrétien, ce n’est pas celui qui sait d’après des livres que Jésus a existé, comme un personnage historique, mais celui qui sent sa présence dans sa vie. Et à ceux qui n'ont pas encore senti cette présence, je souhaite de retrouver la joie de la rencontre avec le Sauveur ressuscité pour sentir en eux-mêmes l'action réellement transfigurante de la force de Dieu. Je vous félicite, mes chers ! Christ est ressuscité ! » Lire la suite: http://french.ruvr.ru/2014_04_20/Le-message-pascal-du-primat-de-leglise-orthodoxe-russe-le-patriarche-Cyrille-9841/ © Photo : RIA Novosti Par La Voix de la Russie | Le président de Russie Vladimir Poutine a félicité les chrétiens orthodoxes à l'occasion de Pâques ayant noté que l'Eglise orthodoxe russe aidait les gens à avoir la foi et leur donnait la force dans la vie, a communiqué dimanche le service de presse du Kremlin. Les orthodoxes célèbrent ce dimanche la principale fête chrétienne, Pâques, commémorant la résurrection de Jésus-Christ. « Il est très important que de nos jours l'Eglise orthodoxe russe continue les traditions séculaires de son service responsable, aide les gens à avoir la foi et les fortifie dans la vie », indique le communiqué. Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_04_20/Poutine-a-felicite-les-Russes-a-loccasion-de-la-fete-de-Paques-5332/ Venise en referendum de sécession, la Crimée indépendante, l’écosse votera en septembre pour faire sécession de la Grande-Bretagne… Le vent de l’indépendance souffle, mais les peuples doivent saisir l’occasion de sortir également des moules étatiques. – Résistance 71 – Ne pleure plus Crimée Mohawk Nation News 17 mars 2014 url de l’article original: http://mohawknationnews.com/blog/2014/03/17/cry-no-more-in-crimea/ ~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~ Les Criméens ont voté à 97,5% pour la réunification avec leur mère-patrie avec un record de participation. Il n’y a eu que 1,7% de voix contre. Le président Obama a hurlé: “c’est illégal !” Le Tsar Alexandre III est mort dans son palais d’été à Livadie en Crimée russe le 20 Octobre 1894. Obama a signé une ordonnance exécutrice pour saisir les avoirs de toute personne ou entité qui critique le coup d’état criminel qu’il a aidé à exécuter en Ukraine. Obama executive order to punish critics. Un autre ordre exécutif annule toutes les dettes valant des milliers de milliards de dollars envers la Chine pour avoir soutenu la Russie sur la question de la Crimée. Ceci est une déclaration de guerre contre la Chine et la Russie. Obama remplit son rôle avec le Nouvel Ordre Mondial de commencer la 3ème guerre mondiale pour les banquiers. Obama declares war on China. Un autre ordre punit quiconque a des sympathies pour les Russes ! Obama EO punishes Russia. La Crimée qui vote sous la loi internationale pour faire sécession de l’Ukraine est une bonne nouvelle pour les peuples colonisés du monde. L’Écosse, Venise etc font la même chose. Les Québecois ont voté et perdu deux fois pour faire sécession de l’entreprise commerciale appelée Canada. Ils n’ont aucuns biens légaux à faire valoir comme nos terres et ressources non abandonnées. Le vote n’aurait pas été légal. Les Québecois ne peuvent pas se séparer du Canada en dissolvant leur branche entrepreneuriale. Le colonialisme est illégal. Les affiliations futures entre les peuples libérés et les nations légitimes comme la Russie se feront sur une base égalitaire et ce sans aucun rapport avec la taille de la nation, comme la nation Mohawk, le Luxembourg, Monaco etc… En 1923, le chef Deskahe fut envoyé par la confédération iroquoise à la Hague pour exercer notre droit d’être membre de la Ligue des Nations (NdT: prédecesseur de l’ONU créé après la première guerre mondiale..). Le Canada, les Etats-Unis et la Grande-Bretagne firent pression pour avoir tous les indigènes illégalement déclarés comme “relevant d’affaires politiques internes” des colons qui nous avaient envahis. Le président Vladimir Poutine a protégé le droit des Criméens de voter pour leur indépendance ou de rejoindre la Russie. Criméens, Russes et Ukrainiens vont finalement tuer le colonialisme. Ils sont à l’avant-garde du plus grand mouvement pour la liberté et l’égalité pour les peuples indigènes dans le monde entier. Nous les Mohawks allons exercer notre droit à l’autodétermination. Le serpent noir sera balayé par les eaux de la paix. Voice of Russia: Crimea vote legal. Venice to secede from Italy. Lien : https://resistance71.wordpress.com/2014/03/17/referendum-en-crimee-voix-de-soutien-amerindiennes/ Par La Voix de la Russie | Les Amérindiens sont originaires de Sibérie. Une équipe de recherche internationale, composée notamment de scientifiques russes, a étudié les gènes des anciens peuples de Sibérie. Les résultats obtenus ont donné de nouveaux éléments sur les premières étapes du peuplement des différents continents, y compris de l’Amérique. Il a été montré que les Indiens d’Amérique actuels sont les plus proches des anciens Sibériens. Jusqu’à aujourd’hui, l’ADN des Amérindiens correspond à 38% aux gènes des habitants de Sibérie. C’est un jeune homme qui a vécu il y a 240 siècles sur les rives du lac Baïkal qui a permis de déterminer les ancêtres des Américains. Ses ossements bien conservés sont au Musée de l’Ermitage à Saint-Pétersbourg. Une équipe internationale de scientifiques de Russie, du Royaume-Uni, du Danemark, de Suède et des Etats-Unis, a réalisé le séquençage de l’ADN du jeune Sibérien de l’Âge de glace. La docteure Elsa Khusnutdinova, participante au projet, chef du Laboratoire de Génétique Moléculaire Humaine de l’Institut de biochimie et de génétique d’Oufa, a expliqué au micro de La Voix de la Russie la façon dont l’étude a été menée. « On a utilisé des échantillons prélevés sur un jeune individu d’un site du Paléolithique supérieur dans la région d’Irkoutsk. L’ADN des os de cet échantillon a été isolé. Son analyse approfondie a permis de conclure que la génétique des populations amérindiennes actuelles se compose de deux peuples de l’Ancien monde. L’un est apparenté aux actuels représentants de l’Asie Centrale ; le second appartient à la population de Sibérie, apparenté aux représentants actuels de l’Europe de l’Ouest. Même si jusqu’alors on ne liait l’origine des Amérindiens qu’à l’Asie orientale. Mais ils n’avaient jamais auparavant été associés aux populations eurasiennes occidentales. » Ainsi, il apparaît que le premier peuplement européen des Amériques ne date pas de la découverte du continent par le navigateur Christophe Colomb, mais de dizaines de siècles avant. La science actuelle permet de déterminer avec une grande précision les trajets de migration des peuples anciens, estime Piotr Slominsky du Laboratoire de Génétique moléculaire de l’Académie des Sciences de Russie. « Le 120e homme contemporain est originaire d’Afrique. Ensuite il est apparu dans la région de l’actuelle mer Rouge, a traversé le devant de l’Asie actuelle c’est-à-dire le territoire de la Turquie. Ensuite, il y a eu plusieurs vagues de peuplement selon plusieurs trajectoires. L’une d’elle, qui a peuplé l’Inde actuelle, s’est dirigée vers le Sud du Caucase. La deuxième a peuplé la Sibérie et les rives de la Méditerranée et de la mer Noire, puis s’est dirigée vers le Nord de l’actuel Caucase. C’est de cette vague qu’est issue la branche qui a peuplé l’Europe. L’itinéraire exact peut être discuté, mais le schéma général ne changera plus. » Il a été décidé de poursuivre cet exemple réussi de coopération scientifique internationale dans le domaine de la génétique. A présent, une question très intéressante reste peu étudiée, celle de l’origine des races humaines. Bien que ce thème soit dangereux pour les scientifiques – en raison de ces implications politiques – il n’est pas possible de l’éluder. En particulier parce que seule la genèse des races permettra d’expliquer les subtilités de l’adaptation des populations humaines aux différentes conditions d’existence dans les nombreuses zones climatiques de notre planète. N Lire la suite: http://french.ruvr.ru/2013_12_16/Les-ancetres-des-Amerindiens-etaient-nes-en-Siberie-7528/ ... 13:07 19/04/2014 Rien n'empêche de normaliser les relations entre la Russie et l'Occident, a déclaré samedi le président russe Vladimir Poutine à la chaîne de télévision Rossia 1. "Cela ne dépend pas que de nous. Cela dépend aussi de nos partenaires. A mon avis, rien n'empêche de normaliser les relations et rétablir la coopération", a indiqué M.Poutine. Les rapports entre Moscou et l'Occident sont tendues depuis le début de la crise politique en Ukraine fin novembre 2013. La décision du gouvernement ukrainien de suspendre la préparation de l'accord d'association Ukraine-UE en raison des difficultés économiques a provoqué le mécontentement des partisans de l'intégration européenne. Des rassemblements de protestation ont dégénéré en troubles sanglants et amené à un changement de pouvoir le 22 février 2014. La Rada suprême (parlement) a destitué le président Viktor Ianoukovitch, réformé la Constitution et fixé l'élection présidentielle au 25 mai. Moscou a contesté la légitimité des décisions de la Rada, alors que l'Occident a soutenu les nouveaux dirigeants ukrainiens. La situation en Ukraine s'est encore aggravée suite au refus de la république autonome de Crimée et de plusieurs régions de l'est du pays de se soumettre aux nouvelles autorités, qui avaient abrogé la loi permettant l'emploi officiel du russe dans les régions à majorité russophone. La Crimée a proclamé son indépendance par rapport à Kiev avant d'adhérer à la Fédération de Russie à la mi-mars suite à un référendum. Les grandes villes de l'est et du sud de l'Ukraine, dont Donetsk, Kharkov et Lougansk, connaissent ces dernières semaines une mobilisation de partisans de la fédéralisation de l'Ukraine qui réclament la tenue de référendums sur le statut de leurs régions à l'instar de celui organisé en Crimée. Kiev a lancé une opération militaire contre les manifestants. Les Etats-Unis et l'UE ont adopté des sanctions contre des hommes politiques et d'affaires russes et la banque Rossia, accusant Moscou d'attiser les tensions dans l'est de l'Ukraine. Moscou estime que les Etats-Unis refusent d'examiner la situation en Ukraine d'une manière objective et qu'ils cherchent à imposer leur vision déformée des événements. Lien : http://fr.ria.ru/world/20140419/201012352.html La Russie est toute proche de l'Occident de surcroît de même civilisation pays frères donc cela va de soi,,, L'Amérique doit s'occuper de ses affaires à savoir le peule américain ... © Photo : RIA Novosti/Sergey Venyavski MOSCOU, 17 avril - RIA Novosti/La Voix de la Russie Moscou espère que l'Italie, pays qui assumera en juillet prochain la présidence tournante de l'Union européenne, donnera un nouvel élan aux relations entre la Russie et les pays de l'UE, a déclaré jeudi le président Vladimir Poutine lors de sa séance annuelle de questions-réponses avec la population. « Nous voyons qu'en dépit du changement de gouvernement et des processus politiques internes propres à tout pays moderne et civilisé, l'attitude de l'Italie envers la Russie est bienveillante, celle d'un partenaire. Nous espérons que l'Italie donnera un nouvel élan au développement des relations entre la Russie et l'UE », a indiqué le président russe. L'Italie prendra les rênes de l'Union européenne le 1er juillet prochain. T RIA Novosti Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_04_17/Russie-UE-Poutine-compte-sur-une-intensification-des-relations-grace-a-Rome-7562/ ... © Photo: RIA Novosti/Alexei Druzhinin Par La Voix de la Russie | Ce jeudi, pendant la « Ligne directe », le président russe Vladimir Poutine a expliqué pourquoi il s’est adressé aux populations de l'Europe, et non pas pas aux gouvernements avant la signature du traité sur l’entrée de la Crimée au sein de la Russie. « Notre position est ouverte et honnête, elle est transparente. C’est pourquoi il est beaucoup plus facile de communiquer cette position aux citoyens ordinaires qu’à certains dirigeants », a déclaré Poutine. Le gouvernement d'un pays, quel qu'il soit, doit prendre son peuple en considération, a noté le président russe. Il a ajouté qu'en raison de la peur d'être mis sur écoute par les services spéciaux, dans certains pays, les gens ont peur de s'exprimer à haute voix. T Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_04_17/Poutine-a-explique-pourquoi-il-s-est-adresse-aux-Europeens-concernant-la-Crimee-7763/ Code insertion vidéo Par La Voix de la Russie | Lors de la session de questions-réponses qui commence le 17 avril à 12h00 (heure de Moscou), le président russe répondra aux questions des journalistes et des citoyens. Mise à jour : 13h40 Moscou considère les autorités en place à Kiev illégitimes, mais ne réfuse pas le dialogue. Mise à jour : 13h10 « Viktor Ianoukovitch refléchissait à plusieurs reprises à l'utilisation de la force lors de manifestations à Kiev, mais, selon ses propres mots, « il n'a pas eu le courage de signer un tel décret contre ses citoyens », a déclaré le président russe Vladimir Poutine lors de la conférence de presse dans le cadre de la séance annuelle des questions-réponses ce jeudi. En parlant de Ianoukovitch, Poutine a noté qu’« il a accompli son devoir, selon lui, dans la mesure du possible et nécessaire ». « Il m'est très difficile de parler du sort de Ianoukovitch. Je pense qu’il n’a pas d'avenir politique », a ajouté le président russe. Mise à jour : 12h51 Les dotations sociales qui existent en Crimée seront conservées et financées par le budget de Russie (Poutine) Mise à jour : 12h35 Le ministère russe de la Défense a déjà passé une commande pour 5 milliards de roubles sur un chantier naval de la Crimée (Poutine) Mise à jour : 12h28 Des chars et des avions dans l'Est de Kiev - c’est un crime des autorités ukrainiennes (Poutine) Le président russe Vladimir Poutine a souligné jeudi lors de la « Ligne directe » l’importance des pourparlers concernant la situation en Ukraine, qui se déroulent le 17 avril à Genève. Poutine a par ailleurs qualifié de « crime des autorités ukrainiennes » l’utilisation des chars et de l’aviation dans le Sud de l’Ukraine. Le président russe a appelé le gouvernement du pays à mener le dialogue avec la population. T Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_04_17/Ligne-directe-avec-Vladimir-Poutine-en-direct-8550/ À la une Poutine espère qu'il n'aura pas à utiliser l'armée en Ukraine 14:03 Poutine : la Chine et la Russie exerceront une influence considérable sur le monde 13:46 Poutine : les Ukrainiens doivent respecter le choix de la Crimée 13:20 Ukraine : des ouvrages de protection construits à Odessa 13:12 Poutine : les Criméens ressentiront bientôt les avantages de l’adhésion à la Russie 13:06 Séance annuelle de questions-réponses avec Vladimir Poutine Lien : http://fr.ria.ru/politique/20140417/200991069.html Gare ferroviaire du sud en Kiev 21:26 16/04/2014 Ukraine: Moscou se prépare à une réunion de Genève sans préalable L'Ukraine au seuil de la guerre civile (député européen) Ukraine: l'Otan intensifie sa présence navale et aérienne en Europe de l'Est (Rasmussen) Ukraine: le parlement soutient l'opération militaire dans l'est Ukraine: bras de fer à Slaviansk et Kramatorsk Ukraine: meetings des partisans de la fédéralisation Ukraine: les partisans de la fédéralisation manifestent Les autorités de Kiev ont ordonné de remettre en état les abris anti-aériens de la capitale ukrainienne, a annoncé mercredi le chef de l'administration municipale Vladimir Bondarenko. "Il faut garantir la sécurité des citoyens dans le contexte de la situation qui prévaut dans l'est du pays. Les services concernés ont reçu l'ordre de prendre des mesures nécessaires pour prévenir les attaques terroristes contre les sites stratégiques ou à risque élevé. J'ai également ordonné de remettre en état les abris anti-antiaériens", a indiqué M.Bondarenko cité par son service de presse. Selon lui, les autorités envisagent également la possibilité d'utiliser les parkings et les locaux du métro de Kiev comme des sites de la défense civile. La capitale russe compte 526 abris, y compris anti-aériens, d'après l'administration municipale de Kiev. Des manifestations réunissant des partisans de la fédéralisation de l'Ukraine se déroulent depuis quelques jours dans l'est du pays: à Donetsk, Kharkov et Lougansk. Les manifestants réclament des référendums sur le statut politique de leurs régions. Le 5 avril dernier, le mouvement de protestation s'est propagé à Slaviansk, Marioupol, Enakievo, Kramatorsk et d'autres villes de la région de Donetsk. Le président ukrainien par intérim Alexandre Tourtchinov a lancé une opération spéciale dans cette région, considérant ces événements comme une manifestation du séparatisme. © REUTERS/ Marko Djurica Ukraine: bras de fer à Slaviansk et Kramatorsk Un changement de pouvoir ayant des caractéristiques d'un coup d'Etat s'est produit en Ukraine le 22 février dernier. La Rada suprême (parlement) a destitué le président Viktor Ianoukovitch, réformé la Constitution et fixé l'élection présidentielle au 25 mai. Hostile aux nouvelles autorités de Kiev, la Crimée a proclamé son indépendance par rapport à l'Ukraine et adhéré à la Fédération de Russie suite à un référendum du 16 mars Lien : http://fr.ria.ru/world/20140416/200989168.html Ukraine: Moscou se prépare à une réunion de Genève sans préalable 21:24 16/04/2014 Crise en Ukraine: Kiev participera aux négociations quadripartites Ukraine: des négociations à quatre la semaine prochaine (UE) Ukraine: Moscou ouvert à des négociations multipartites Ukraine: Kerry propose des négociations à quatre d'ici dix jours Ukraine: bras de fer à Slaviansk et Kramatorsk Ukraine: meetings des partisans de la fédéralisation Ukraine: les partisans de la fédéralisation manifestent La délégation russe se prépare à des négociations quadripartites (Russie, Union européenne, Etats-Unis, Ukraine) programmées pour jeudi 17 avril à Genève sans aucune condition préalable, a annoncé mercredi à RIA Novosti le vice-ministre russe des Affaires étrangères Grigori Karassine. "Nous nous préparons à cette rencontre sans aucune condition préalable", a déclaré le diplomate, commentant la déclaration du ministre ukrainien des Affaires étrangères par intérim Andreï Dechtchitsa, selon lequel Kiev insistera à Genève sur l'annulation de la décision du Sénat russe de permettre l'engagement de troupes russes en Ukraine, ainsi que sur le retrait des troupes russes de Crimée. Selon M.Karassine, la délégation russe envisage de participer jeudi à la rencontre de Genève si d'ici là rien de cardinalement dramatique ne se produit dans le sud-est de l'Ukraine. Il a espéré que cette réunion permettrait de trouver une solution pacifique à la crise qui affecte l'Ukraine. © REUTERS/ Marko Djurica Ukraine: bras de fer à Slaviansk et Kramatorsk La Russie doit y être représentée par son ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov. La haute représentante de l'Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité Catherine Ashton doit elle aussi se rendre à Genève, de même que le secrétaire d'Etat américain John Kerry. Lien : http://fr.ria.ru/world/20140416/200989136.html Photo : RIA Novosti MOSCOU, 16 avril - RIA Novosti/La Voix de la Russie Le président russe Vladimir Poutine donnera une estimation exhaustive aux sanctions de l'Occident contre la Russie lors de la séance annuelle des questions-réponses qui sera organisée le 17 avril, a indiqué le porte-parole du chef de l'Etat Dmitri Peskov. « Je n'ai aucun doute que le président va donner une évaluation exhaustive aux décisions sur les sanctions qui ont été prises dans les capitales européennes et aux Etats-Unis », a déclaré Peskov dans une interview accordée à la chaîne de télévision Rossia 24. Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_04_16/Poutine-donnera-une-estimation-aux-sanctions-contre-la-Russie-en-direct-1658/ © Capture d'écran : YouTube MOSCOU, 16 avril - RIA Novosti/La Voix de la Russie Un « mashup » représentant Natalia Poklonskaïa, procureure de Crimée devenue une star sur Internet, a été vu plus d'un million de fois sur YouTube en 24 heures. Créé par un blogueur, Enjoykin, le mashup intitulé Nyash Myash présente des extraits de la première conférence de presse de la procureure Poklonskaïa, ainsi que de mangas et de reportages de télévision consacrés à cette blonde aux yeux bleux. « Nous n'avons pas le droit moral de nous tenir à l'écart. Notre mission est d'assurer le fonctionnement du parquet dans ce pays », « chante » Natalia Poklonskaïa. La juriste Natalia Poklonskaïa, 33 ans, est devenue en une semaine une véritable star de manga dans les réseaux sociaux japonais, chinois et coréens après la diffusion sur YouTube de sa première conférence de presse. La jeune procureure a inspiré des dizaines de « fan art », dessins inspirés des mangas. Des pages de soutien à son égard se sont multipliées sur Internet. Mme Poklonskaïa a démissionné de son poste au sein du bureau du Procureur général d'Ukraine le 25 février, trois jours après le changement du pouvoir à Kiev, en déclarant qu'elle « avait honte de vivre dans le pays où des bandits étaient autorisés à marcher librement dans la rue ». Mme Poklonskaïa s'est réfugiée en Crimée, son pays natal. Nommée procureure générale de la république de Crimée, qui a adhéré à la Russie à la mi-mars, la juriste fait actuellement l'objet d'une enquête judiciaire en Ukraine. RIA Novosti Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_04_16/Une-video-representant-la-procureure-de-Crimee-vue-un-million-de-fois-sur-YouTube-7858/ © Collage : La Voix de la Russie PARIS, 16 avril - RIA Novosti/La Voix de la Russie L'association Dialogue franco-russe appelle à renoncer à la politique des sanctions à l'égard de la Russie, a annoncé mercredi le coprésident de l'association et député à l'Assemblée nationale française, Thierry Mariani. Selon M.Mariani, le Dialogue franco-russe a adopté mercredi, lors d'une assemblée générale, une déclaration appelant à ne pas appliquer la politique des sanctions portant atteinte aux intérêts de la France et de la Russie. Les membres du Dialogue franco-russe préconisent la poursuite du dialogue et de la coopération entre Moscou et Paris. Les Etats-Unis et l'UE ont adopté des sanctions contre plusieurs hommes politiques et d'affaires russes et la banque Rossia à la mi-mars, suite à réunification de la Crimée avec la Fédération de Russie. L'association Dialogue franco-russe a été fondée en 2004 à Paris sur l'initiative du président russe Vladimir Poutine et du président français Jacques Chirac. Ses coprésidents sont le député et ancien ministre français Thierry Mariani et le PDG des Chemins de fer de Russie Vladimir Iakounine. L'Association Dialogue franco-russe a pour but l'encouragement au développement des relations de partenariat entre les deux pays dans les domaines politique et économique, le soutien aux projets d'envergure d'intérêt public, la promotion des échanges dans les domaines de la science, la culture et l'éducation. RIA Novosti Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_04_16/Le-Dialogue-franco-russe-appelle-a-renoncer-a-la-politique-des-sanctions-4455/ Photo : RIA Novosti MOSCOU, 16 avril - RIA Novosti/La Voix de la Russie La séance annuelle des questions-réponses du président russe Vladimir Poutine est un mécanisme unique qui permet au chef de l'Etat de sentir les citoyens. Ce format a suscité l'intérêt d'un certain nombre de pays européens, a déclaré le porte-parole de Poutine, Dmitri Peskov. « Ce format est nécessaire pour que le président sente mieux ceux qui l'ont élu. Lors des élections, son taux de popularité était très élevé et aujourd’hui il est encore plus élevé qu’il y a deux ans, lorsque Poutine a été élu président. Ce format est nécessaire pour que le président du pays sente son peuple, et qu’il le sente aussi. Il s’agit d’une séance directe unique », a ajouté Peskov à la chaîne de télévision Rossia 24 à la veille de la séance annuelle des questions-réponses de Poutine avec les Russes le 17 avril. Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_04_16/Le-format-des-questions-reponses-annuel-de-Poutine-interesse-lEurope-Peskov-7647/ 18:18 16/04/2014 La position de la Russie sur l'Ukraine est parfaitement argumentée, mais elle se heurte en Occident à un "mur de censure infranchissable", a indiqué mercredi le porte-parole du président russe, Dmitri Peskov, sur la chaîne de télévision Rossiya 24. Selon M. Peskov, les Occidentaux sont de facto privés de droit à la liberté de l'information. Les représentants russes, dont le président, le premier ministre, le chef de diplomatie et les parlementaires profitent de n'importe quelle occasion pour faire connaître la position de Moscou et dissiper les rumeurs insidieuses. "Ces explications ne passent pas la rampe, et ce non pas en raison de leur inconsistance. Bien au contraire, la position de Moscou est très conséquente et argumentée. Ces explications restent sans effet parce qu'elles se heurtent à un mur de censure infranchissable", a déclaré M. Peskov. "Cela, nous ne l'avons jamais vu auparavant et ne pouvions même pas imaginer qu'il puisse en être ainsi", a conclu le responsable du Kremlin. Lien : http://fr.ria.ru/world/20140416/200987193.html © Photo : RIA Novosti/ Mihail Klementiev Par La Voix de la Russie | Le service de presse du Kremlin a annoncé que la 12e édition de l'émission « Ligne directe avec Vladimir Poutine » pendant laquelle le président répondra en direct aux questions des habitants de la Russie aura lieu le 17 avril. Le 22 avril 2013, Vladimir Poutine a dialogué avec les habitants de la Russie. L'entretien a duré 4 heures et 47 minutes, ce qui constituait un record. Le président se trouvait dans un studio à Moscou en présence de plusieurs dizaines d'invités et répondait à des questions et à des messages téléphoniques ou électroniques. La réception des questions commencera quelques jours avant le 17 avril. Vladimir Poutine a introduit la pratique des dialogues télévisés en direct avec la population en 2001. T Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_04_10/Le-17-avril-Poutine-sentretiendra-avec-les-Russes-4724/ © Photo : RIA Novosti MOSCOU, 16 avril - RIA Novosti/La Voix de la Russie Au lieu d'accuser la Russie d'être responsable de tous les maux de l'Ukraine, la France devrait accorder plus d'attention au respect de ses engagements en tant que garant de l'accord du 21 février, a indiqué mercredi le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué. « Au lieu de lancer des accusations infondées contre la Russie en lui reprochant d'être à l'origine de tous les maux de l'Ukraine, la diplomatie française dirigée par Laurent Fabius ferait mieux de centrer ses efforts sur le respect des engagements contractés par Paris en tant que garant de l'accord signé le 21 février dernier. Dans ce cas, il ne serait pas arrivé ce qui se produit actuellement en Ukraine, où les autorités de Kiev envisagent cyniquement et sans le moindre remord de déclencher une guerre contre leur propre peuple », lit-on dans le communiqué publié suite à un discours de Laurent Fabius dans lequel ce dernier rejetait sur la Russie la responsabilité des tensions en Ukraine...(lire plus). RIA Novosti Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_04_16/Ukraine-Moscou-invite-Paris-a-respecter-ses-engagements-7464/ En France, les « grands résistants » sont restés dans les mémoires, bien injustement, parfois ce titre a pu être usurpé, ou dans le cas de beaucoup de politiciens troubles comme François Mitterrand a camouflé une triste réalité. En France, il y eut des centaines, des milliers de héros inconnus qui retournèrent à leurs vies simples après la guerre et qui furent rarement ou si pauvrement remerciés. L’un d’eux fut mon grand-père, un paysan, Gaston Brayard qui fut un combattant de l’ombre dans les maquis de l’Ain en 1943 et 1944. Son histoire est l’histoire de milliers d’autres jeunes français, qui par leur courage et leur amour de la France perdirent parfois la vie pour que nous puissions vivre libre. Gaston Brayard était né en 1923, dans le minuscule village de Courtes dans l’Ain. Issu d’une famille très pauvre, il était le deuxième d’une famille qui compta 9 enfants, une fille et 8 garçons. Son père fut un héros et un poilu de la Grande Guerre de 14-18, maintes fois médaillé. Lorsque les allemands envahissent la France, Gaston est trop jeune pour servir, mais l’avance allemande et la rumeur que les Allemands déportent les jeunes en Allemagne, le contraint en juin 40, avec deux camarades à s’enfuir de chez lui avec la bénédiction de ses parents. Avec deux camarades, dont Lucien Pauget, les compères traversent à vélo toute la France jusque dans le Sud-Ouest, dans une épopée incroyable qui dura deux mois et qui les verra revenir à leur point de départ après la capitulation française. En 1942, Gaston est mobilisé dans les Chantiers de Jeunesse, où il sert dans le massif de la Chartreuse loin de chez lui. L’annonce du service du travail obligatoire en Allemagne, le STO, le persuade avec ses amis de s’enfuir. Comme des milliers d’autres, ils sont pris en charge par les résistants locaux qui les encadrant forment les maquis FFI. Gaston sert alors modestement dans les rangs de la résistance. Il est dénoncé, alors qu’il logeait chez un fermier, chef local, Monsieur Colin, et travaillait comme valet de ferme. Il échappe aux poursuites, puis sert comme estafette lors de la bataille de Montrevel où les Américains remontant par le Sud accrochent les Allemands en retraite. Le 4 et le 5 septembre 1944 de durs combats sont engagés entre les Américains et les Allemands autour de la bourgade de Montrevel, auxquels prennent part également les maquisards du secteur C7. Le 4 septembre, Gaston manque d’être pris, il est caché par un fermier dans la crèche de l’étable où le brave paysan le recouvre de maïs verts. Les allemands fouillent en vain la ferme à la recherche des maquisards. Le lendemain, ou surlendemain, il est chargé de remettre un message aux troupes américaines, mais Gaston est pris à partie par une patrouille et ne pourra jamais joindre les unités alliées. Là encore le maïs lui sauvera la vie… c’est en courant dans les champs de maïs dont les plants sont très hauts à cette époque de l'année, qu’il échappe encore aux soldats allemands. Il reste caché et à la faveur de la nuit put rejoindre ses camarades. Avant la fin de la Guerre, Gaston se marie et entre dans la Police nationale où il fera une longue carrière jusqu’à sa retraite survenue en 1976. Il fut par la suite décoré de la médaille de bronze de la résistance pour « services rendus », puis quelques jours avant sa mort survenue un jour de janvier 2007, de la médaille d’argent de la résistance. Comme Gaston, il y eut des centaines de jeunes hommes et femmes, qui sans chercher la gloire ou la reconnaissance ont versé leur sang et ont contribué à la défaite finale du nazisme. C’est à eux, les petits, les simples, les héros inconnus, que nous rendons hommage aujourd’hui à La Voix de la Russie. Chaque français, chaque 8 mai, devrait être fier de porter un ruban ; à l’exemple de celui de Saint-Georges en Russie ; un ruban bleu-blanc-rouge avec la Croix de Lorraine. Comme nos amis russes qui glorifient avec raison leurs illustres ancêtres, soyons nous aussi, fier de dire « Merci grand-père ! ». International, France, Seconde guerre mondiale, ruban Saint-Georges, nazis, Société Lire la suite: http://french.ruvr.ru/2012_04_25/Seconde-guerre-mondiale-France/?slide-1 http://french.ruvr.ru/2012_04_25/Seconde-guerre-mondiale-France/ Les militaires russes 13:15 16/04/2014 Ukraine: Obama appelle la Russie à cesser de soutenir les insurgés Crise en Ukraine: inutile d'accuser la Russie (Moscou) Ukraine: l'Otan cherche à prouver sa raison d'être (Moscou) Estonie: une base pourrait accueillir 16 chasseurs de l'Otan Les déclarations selon lesquelles la Russie menacerait d'envahir l'Ukraine et l'Europe sont des foutaises, a déclaré mercredi le vice-ministre russe de la Défense Anatoli Antonov. "Les affirmations selon lesquelles la Russie menace aujourd'hui l'Ukraine et que demain, elle atteindra La Manche, Bordeaux et la Côte d'Azur sont des balivernes", a déclaré M. Antonov sur la chaîne de télévision Rossiya 24. Le vice-ministre a également réfuté les allégations de l'Occident selon lesquelles la Russie continue à masser ses troupes le long des frontières ukrainiennes. D'après M. Antonov, les responsables occidentaux n'arrivent même pas à s'entendre sur les chiffres: au départ, ils parlaient de 200.000 militaires russes, puis de 120.000, de 100.000, de 60.000, de 40.000 et "maintenant, ils affirment que les troupes russes déployées à la frontière sont fortes de 30.000 hommes". "Ces chiffres n'ont rien à voir avec la réalité et constituent des éléments d'une campagne informationnelle malhonnête", estime M. Antonov. Il a rappelé qu'au cours du dernier mois, sept inspections avaient été effectuées à la frontière russo-ukrainienne et que les inspecteurs avaient la possibilité de photographier les colonnes militaires et de s'entretenir avec leurs chefs. "Au terme de ces inspections, personne ne nous a dit que nos activités dans la région suscitaient de l'inquiétude", a conclu le vice-ministre de la Défense. Lien : http://fr.ria.ru/world/20140416/200983050.html La situation en Ukraine est tragique. Le « escalade » est fabriqué par une guerre de l'information, propagée par certains groupes dont les intérêts ne sont pas en faveur de la paix. Triste...Le président Poutine mérite notre soutien ! Du fond du coeur avec M. le Président M. Poutine)))) Tous ensemble pour le meilleur)))) face au pire)))) © Photo : RIA Novosti / Vitali Belousov HANOI, 16 avril - RIA Novosti/La Voix de la Russie Moscou espère que Kiev n'emploiera pas son armée contre les civils ukrainiens, a déclaré mercredi à Hanoï (Vietnam) le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov. « Nous chercherons à stabiliser la situation et à obtenir que les autorités ukrainiennes respectent l'avis et les revendications des habitants du sud-est du pays (…) et engagent sans délai des négociations pour désamorcer la situation au lieu d'accroître les tensions (…) en utilisant l'armée [contre la populations], ce qui est interdit par la législation ukrainienne », a souligné le ministre. Et d'ajouter que la communauté internationale devait convaincre Kiev de lancer une reforme constitutionnelle (lire plus). Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_04_16/Ukraine-Moscou-appelle-Kiev-a-ne-pas-recourir-a-la-force-contre-les-civils-7327/ http://french.ruvr.ru/news/2014_04_16/Ukraine-Moscou-appelle-Kiev-a-ne-pas-recourir-a-la-force-contre-les-civils-7327/ Le président chinois Xi Jinping a rencontré mardi à Beijing le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, appelant à cette occasion au renforcement du soutien politique mutuel entre les deux pays. "Les relations bilatérales sont à leur meilleur niveau. Elles ont non seulement bénéficié aux deux pays et à leurs peuples, mais jouent aussi un rôle irremplaçable dans le maintien de la paix et de la stabilité mondiales", a déclaré M. Xi. Le président chinois se réjouit à l'avance de la venue en mai de son homologue russe Vladimir Poutine, qui effectuera une visite d'Etat et assistera au Sommet de la Conférence pour l'interaction et les mesures de confiance en Asie (CICA) à Shanghai. "J'espère échanger des points de vue avec lui sur les relations bilatérales et les sujets d'intérêt commun importants", a expliqué M. Xi. Il a demandé à M. Lavrov de transmettre ses salutations à M. Poutine, notant qu'il attachait une grande importance au partenariat stratégique global de coordination entre la Chine et la Russie et chérissait la confiance mutuelle et son amitié avec M. Poutine. M. Lavrov a déclaré pour sa part que la Russie était prête à renforcer la communication, la coordination et la coopération avec la Chine, ajoutant que M. Poutine se réjouissait à l'avance de sa visite en Chine et de sa participation au sommet de la CICA. Il a ajouté que la Russie déploierait des efforts conjoints avec la Chine pour assurer le succès de la visite et promouvoir le sommet de la CICA afin d'obtenir des résultats positifs. Durant la rencontre, M. Lavrov a présenté au président chinois la position de la Russie sur le dossier de l'Ukraine. M. Xi a également détaillé la position de la Chine à ce sujet. Lien : http://fr.sott.net/article/20602-Xi-Jinping-appelle-au-renforcement-des-relations-avec-la-Russie Les militaires ukrainiens 12:33 16/04/2014 Donetsk: des manifestants armés occupent un bâtiment administratif Ukraine: la police de Donetsk rejoint les manifestants Ukraine: Moscou appelle Kiev à ne pas recourir à la force contre les civils Ukraine: Poutine juge inadmissible le recours à l'armée Les membres des milices populaires de Donetsk estiment que les militaires ukrainiens se préparent à "nettoyer" la ville et sa région, a annoncé mercredi à RIA Novosti Nikolaï Solntsev, commissaire du mouvement patriotique pro-russe Front de l'Est. "La situation est tendue. Plusieurs avions de transport ont atterri à l'aéroport de Donetsk, mais les accès de l'aéroport sont bloqués. Selon les informations dont nous disposons, les militaires préparent une opération de nettoyage", a déclaré l'interlocuteur de l'agence. D'après lui, "la guerre civile a déjà commencé". Cependant, a-t-il ajouté, "nous n'observons pas pour le moment de combats d'envergure, mais uniquement des accrochages locaux". "Nous sommes prêts à n'importe quelles actions. Nous sommes aux côtés du peuple, et ce dernier nous donne le droit de défendre ses intérêts. Nous sommes prêts à tout dénouement, à tout événement qui aura lieu", a conclu le militant pro-russe. Des manifestations réunissant des partisans de la fédéralisation de l'Ukraine se déroulent depuis quelques jours dans l'Est du pays: à Donetsk, Kharkov et Lougansk. Les manifestants, des drapeaux russes à la main, réclament des référendums sur le statut politique de leurs régions. Samedi dernier, le mouvement de protestation s'est propagé à l'ensemble de la région de Donetsk. Les autorités de Kiev ont fait appel aux forces armées pour lancer une opération d'envergure visant à mater les résistances. Des affrontements particulièrement violents entre les manifestants et les forces de l'ordre ont été enregistrés dans deux villes de la région de Donetsk: samedi dernier à Slaviansk et mardi à Kramatorsk. Lien : http://fr.ria.ru/world/20140416/200982708.html Meeting des partisans de la fédéralisationen en Lugansk 11:28 15/04/2014 Ukraine: les USA misent sur une guerre civile (expert) Ukraine: guerre civile fomentée par des "forces obscures" (Ianoukovitch) Ukraine: Ban Ki-moon préoccupé par l'activité des groupes armés Ukraine: tout recours à la force torpillera le règlement (Lavrov) Ukraine: une opération conjointe de Kiev avec l'Onu exclue (experts) Ukraine: meetings des partisans de la fédéralisation Ukraine: les partisans de la fédéralisation manifestent L'Ukraine se trouve au bord de la guerre civile, a estimé mardi le premier ministre russe Dmitri Medvedev sur sa page Facebook. "Le sang a de nouveau coulé en Ukraine, et le pays vit dans l'attente d'une guerre civile (…). La cause de la tragédie ukrainienne réside dans le fait que les autorités légitimes n'ont pas même tenté de maintenir l'ordre dans les régions lorsque des bâtiments officiels y étaient pris d'assaut. Par la suite, ces autorités ont été réduites à néant. Et les leaders illégitimes actuels espèrent quant à eux rétablir l'ordre qu'ils ont eux-mêmes détruit en accédant au pouvoir par un soulèvement armé", a écrit le chef du gouvernement russe. "Le coup d'Etat perpétré à Kiev a débouché sur des protestations populaires dans les régions, comme une réaction en chaîne (…). J'éprouve de la pitié envers les gens qui se sont retrouvés pris en otages par des hommes politiques incapables qu'ils n'ont pas élus et par des éléments radicaux qui ont remplacé la police et l'armée", a poursuivi M.Medvedev. Un changement de pouvoir s'est opéré en Ukraine le 22 février à l'issue de plusieurs semaines de contestation populaire meurtrière. La Rada suprême a destitué le président Viktor Ianoukovitch, reformé la constitution et fixé l'élection présidentielle anticipée au 25 mai prochain. © REUTERS/ Gleb Garanich Ukraine: meetings des partisans de la fédéralisation Le renversement du régime ukrainien a débouché sur des protestations populaires dans les régions du sud-est du pays, notamment dans la république autonome de Crimée, qui a fini par proclamer son indépendance vis-à-vis de Kiev avant d'adhérer à la Fédération de Russie. A l'heure actuelle, plusieurs villes de l'est et du sud de l'Ukraine, dont Donetsk, Kharkov et Lougansk, connaissent une mobilisation de militants prorusses qui réclament la tenue de référendums sur le statut politique de leurs régions à l'instar de celui organisé en Crimée. Lien : http://fr.ria.ru/world/20140415/200971503.html © Photo : RIA Novosti Par La Voix de la Russie | L'Ukraine a un pied dans la guerre civile, a déclaré dimanche Viktor Ianoukovitch à Rostov-sur-le-Don. Il a noté que l'Ukraine « se dirigeait vers la faillite » et que le peuple « n'accepterait jamais ce diktat, surtout le diktat des nationalistes ». Viktor Ianoukovitch a demandé aux militaires de ne pas exécuter « des ordres criminels » des autorités nouvelles et de ne pas tirer sur le peuple ukrainien, avertissant que les autorités nouvelles porteraient la responsabilité pénale pour ce qui se passait dans le pays. N Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_04_14/President-dUkraine-Ianoukovitch-le-pays-a-mis-un-pied-dans-la-guerre-civile-4172/ Ukraine: Moscou appelle Kiev à cesser la guerre contre son peuple 08:44 14/04/2014 Ukraine: le Conseil de sécurité tient une réunion d'urgence Ukraine: une visite du directeur de la CIA à Kiev, un fait accompli (parlementaire) Ukraine/Slaviansk: Kiev lance une guerre contre son propre peuple (expert) Ukraine: Ban Ki-moon préoccupé par le risque croissant de violences dans l'Est Ukraine: une opération spéciale lancée contre les protestataires dans l'Est Ukraine: les partisans de la fédéralisation manifestent Moscou appelle les autorités pro-européennes de Kiev à cesser la guerre contre leur propre peuple et à remplir l'accord sur le règlement de la crise conclu fin février entre l'opposition et le président Viktor Ianoukovitch, a annoncé le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué. "Nous exigeons que les leaders du Maïdan, qui ont renversé le président légitime de l'Ukraine, cessent la guerre contre leur propre peuple et remplissent l'ensemble de leurs engagements prévus par les accords du 21 février", lit-on dans le communiqué ministériel. Les régions du sud et de l'est de l'Ukraine connaissent ces dernières semaines une mobilisation de militants pro-russes qui réclament la tenue de référendums sur le statut de leurs régions à l'instar de celui organisé en Crimée. Ces derniers jours, les protestataires se sont emparés de bâtiments administratifs dans plusieurs villes, dont Donetsk, Kharkov, Lougansk et Slaviansk. Dimanche 13 avril, les forces de l'ordre ont lancé une opération spéciale contre les partisans de la fédéralisation à Slaviansk. © REUTERS/ Mikhail Maslovsky Ukraine: les partisans de la fédéralisation manifestent Auparavant, l'unité spéciale Alpha du Service de sécurité ukrainien (SBU) a refusé de lancer l'assaut contre les bâtiments occupés par les manifestants à Donetsk et à Lougansk. Les forces anti-émeutes de Donetsk ont par la suite annoncé qu'ils soutenaient les revendications des protestataires. Lien : http://fr.ria.ru/world/20140414/200963077.html Ukraine: la police de Donetsk rejoint les manifestants 20:16 12/04/2014 Ukraine: Moscou appelle les USA à pousser Kiev à un dialogue avec le sud-est Est de l'Ukraine: les forces spéciales refusent de donner l'assaut Donetsk: les autorités prêtes à organiser un référendum (manifestants) Ukraine: Donetsk pourrait organiser un référendum sur le rattachement à la Russie Ukraine: des partisans pro-russes occupent le siège de l'administration à Donetsk Ukraine: des manifestants s'affrontent à Donetsk Les forces anti-émeutes de Donetsk (Est de l'Ukraine) ont refusé d'obéir à leurs chefs et, après avoir mis les rubans orange et noir des partisans pro-russes, ont annoncé qu'ils soutenaient les revendications des protestataires. "Nous refusons de disperser les manifestants pacifiques, car nous ne voulons pas qu'ils se comportent à notre égard comme les putschistes de Maïdan", a déclaré un membre des forces de l'ordre. "Nous refusons d'obéir aux autorités de Kiev, car nous contestons leur légitimité", a ajouté son collègue. Plusieurs centaines de partisans de la fédéralisation se sont rassemblés, des drapeaux russes à la main, devant l'antenne locale du Service de sécurité ukrainien. Depuis quelques semaines, les régions de l'Est et du Sud de l'Ukraine connaissent une mobilisation de militants pro-russes qui réclament la tenue de référendums sur le statut de leurs régions à l'instar de celui organisé en Crimée. Les manifestants ont pris le contrôle de bâtiments administratifs à Donetsk et se sont emparés des locaux du Service de sécurité ukrainien (SBU) à Lougansk. Les autorités ukrainiennes menacent de monter à l'assaut pour déloger les protestataires. © REUTERS/ Mikhail Maslovsky Ukraine: les partisans de la fédéralisation manifestent Lien : http://fr.ria.ru/world/20140412/200960716.html Source : http://christroi.over-blog.com/article-operation-propagande-les-manifestants-d-ukraine-de-l-est-qualifies-de-terroristes-123311462.html ... La Constitution de la Crimée entre en vigueur 12:39 12/04/2014 Google sépare la Crimée de l'Ukraine sur ses cartes Crimée: l'APCE condamne le référendum (projet de résolution) Crimée: près de 80.000 passeports russes délivrés (FMS) Crimée-Russie: la plupart des pays reconnaissent l'adhésion (Tchourkine) Tatars de Crimée: achever la réhabilitation (Poutine) Référendum sur le statut de la Crimée La Constitution de la Crimée, selon laquelle la péninsule constitue désormais une partie intégrante de la Russie, est entrée en vigueur. Le texte du document a été publié samedi dans Krymskie Izvestia, organe officiel du parlement de Crimée. "Ainsi, on peut considérer le 12 avril comme la date d'entrée en vigueur de la Constitution de la République de Crimée", a annoncé à RIA Novosti Grigori Ioffe, premier vice-président du Conseil d'Etat (parlement) de la péninsule. Vendredi dernier, le Conseil d'Etat a adopté à l'unanimité la nouvelle Constitution de la république. Aux termes de ce document, la Crimée est un "Etat démocratique de droit au sein de la Fédération de Russie". La Constitution souligne que le territoire de la péninsule est unique et indivisible et qu'il fait partie intégrante du territoire de la Fédération de Russie. Trois langues ont reçu en Crimée le statut de langues officielles: le russe, l'ukrainien et le tataro-criméen. Selon M. Ioffe, le texte de la Constitution est susceptible d'être amendé à l'avenir. "Nous sommes les artisans de notre Constitution. En cas de nécessité, nous réunirons le Conseil d'Etat et adopterons à la majorité constitutionnelle un amendement de telle ou telle disposition", a conclu le vice-président du parlement criméen. Peuplée en majorité de russophones, la Crimée a refusé de reconnaître les nouvelles autorités de Kiev et s'est rattachée à la Russie au terme d'un référendum du 16 mars. Plus de 96% des participants au scrutin ont voté pour l'entrée de la péninsule dans la Fédération de Russie. Lien : http://fr.ria.ru/politique/20140412/200959289.html MOSCOU, 13 avril - RIA Novosti/La Voix de la Russie Le président légitime Viktor Ianoukovitch a déclaré ce dimanche qu'il envisage de s'exprimer bientôt sur la situation dans l'Est de l'Ukraine, selon la chaîne RT. La date de la déclaration n'a pas été précisée. « Le président légitime de l'Ukraine Viktor Ianoukovitch, évincé du pouvoir en février de cette année, va bientôt faire une déclaration à Rostov-sur-le-Don (...) Sa déclaration et la version vidéo de cette déclaration seront disponibles sur le site russe de RT », indique le site de la chaîne. Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_04_13/Ianoukovitch-s-exprimera-bientot-sur-la-situation-en-Ukraine-8949/ Photo: RIA Novosti MOSCOU, 11 avril - RIA Novosti/La Voix de la Russie Une délégation officielle russe comprenant des députés et sénateurs russes effectuera les 14 et 15 avril une visite de travail en France, lit-on vendredi sur le site Web officiel de la chambre basse du parlement russe. « Les 14 et 15 avril 2014, une délégation de la Douma conduite par son président Sergueï Narychkine, des membres du Conseil de la Fédération (Sénat russe) et de la société historique ainsi que des représentants de la communauté culturelle effectueront une visite de travail en France », est-il indiqué dans un communiqué. La source précise que le programme de la visite prévoit une participation aux événements organisés à l'occasion du 60ème anniversaire de l'entrée de l'URSS à l'Unesco. En outre, les membres de la délégation prendront part à la table ronde intitulée « La Première Guerre mondiale : culture et mémoire » et visiteront le musée de la Grande Guerre de Meaux. RIA Novosti Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_04_11/Une-delegation-officielle-russe-en-France-les-14-15-avril-8255/ Jour de colère, professeur français européen contre les programmes scolaires est la destruction de l'identité etc Voir la vidéo : http://fr.sott.net/article/20470-Jour-de-Colere-les-images-d-E-R-Nantes ... Sergueï Lavrov 22:29 07/04/2014 L'Otan ne veut pas d'une nouvelle guerre froide (Rasmussen) OTSC: aucun intérêt à attiser la confrontation avec l'Otan (Lavrov) Europe de l'Est: Moscou préoccupé face à l'éventuel renforcement de l'OTAN Rupture Otan-Russie: un air de déjà-vu (Moscou) Otan-Russie: la coopération civile et militaire suspendue OTAN: pays membres, forces armées, évolution La Russie appelle l'OTAN à arrêter de faire monter la tension et à reprendre la coopération, a indiqué lundi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov au quotidien britannique Guardian. "Le monde actuel n'est pas une école maternelle où des professeurs punissent des élèves à leur gré. Les déclarations belliqueuses faites le 1er avril lors d'une réunion des ministres des Affaires étrangères de l'OTAN à Bruxelles s'accordent mal avec les appels à la désescalade. La désescalade doit commencer par la rhétorique. Il est temps d'arrêter l'escalade de la tension infondée et de relancer le travail commun", a déclaré M.Lavrov. Réunis le 1er avril à Bruxelles, les chefs de diplomatie des 28 pays de l'OTAN ont confirmé leur décision de suspendre tous les contacts avec la Russie au niveau des experts, tout en maintenant les contacts dans le cadre du Conseil Russie-Otan au niveau des ambassadeurs et à un niveau plus élevé. © REUTERS/ OTAN: pays membres, forces armées, évolution La Russie a déclaré que la décision de l'Alliance de suspendre toute forme concrète de coopération civile et militaire avec la Russie réduit à zéro les résultats de longues années de travail commun et a rappelé pour consultations son représentant permanent auprès de l'OTAN Valeri Evnevitch. Lien : http://fr.ria.ru/world/20140407/200924120.html Dont pertinence : "Le monde actuel n'est pas une école maternelle où des professeurs punissent des élèves à leur gré. http://fr.ria.ru/world/20140414/200963311.html ... © La Voix de la Russie Par La Voix de la Russie | Le ministère des Affaires étrangères de Russie exige de ne plus remettre sur la Russie la responsabilité pour les événements dans l'est de l'Ukraine dont sont responsables les autorités de ce pays. « Assez de pointer du doigt la Russie l'accusant de tous les maux de l'Ukraine d'aujourd'hui. Le peuple ukrainien veut entendre une réponse exhaustive à toutes les questions de la part de Kiev », stipule une déclaration publiée lundi sur le site du ministère des Affaires étrangères de Russie. « Si l'attitude irresponsable envers le destin du pays, envers le destin de leur peuple de la part des forces politiques qui se qualifient de pouvoir ukrainien se poursuit, l'Ukraine sera confrontée inévitablement à de nouvelles difficultés et crises », lit-on dans la déclaration du ministère. Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_04_07/Moscou-reclame-den-finir-avec-les-accusations-de-la-Russie-pour-les-evenements-dans-lest-de-lUkraine-9034/ © Photo: RIA Novosti/ Mikhail Klimentiev Par La Voix de la Russie | Le président russe Vladimir Poutine a appelé lundi le Service fédéral de sécurité (FSB) à faire la différence entre l'activité d'opposition légale et l'extrémisme. « Il faut nettement distinguer une activité d'opposition publique légale, qui est exercée dans tout Etat démocratique, et l'extrémisme qui repose sur la haine, l'encouragement du nationalisme et des animosités interethniques, sur le rejet de la loi et de la Constitution. Il faut faire la différence entre une opposition au pouvoir civilisée et la soumission à des intérêts nationaux extérieurs au détriment de son propre pays », a déclaré le chef de l'Etat lors d'une réunion de la direction du FSB. RIA Novosti Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_04_07/Russie-faire-la-difference-entre-opposition-legale-et-extremisme-Poutine-8104/ © Photo : RIA Novosti Par La Voix de la Russie | Les députés du Conseil de la région de Donetsk et les partisans de la fédéralisation de l'Ukraine ayant proclamé la création de la République populaire de Donetsk ont demandé au président Vladimir Poutine la protection de la Russie le déploiement dans la région d'un contingent militaire provisoire. « A nos yeux, seule la Russie est notre défenseur du monde russe. Nous sommes prêts à lutter pour nos convictions. Mais sans la Russie, cela sera difficile pour nous seuls », a déclaré un orateur. Les assistants ont accueilli par une ovation le message adressé à Vladimir Poutine. T Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_04_07/La-Republique-de-Donetsk-autoproclamee-a-demande-a-la-Russie-dintroduire-les-troupes-2004/ ... © Flickr.com/pasa47/cc-by-nc Par La Voix de la Russie | Responsabilité pénale pour les tentatives de réhabiliter le nazisme. Tel est le nom du projet de loi que la Douma a examiné vendredi et qui prévoit de grosses amendes et une peine de prison allant jusqu'à cinq ans pour la négation des crimes condamnés par le tribunal de Nuremberg. Les auteurs du document font état de l'existence des lois similaires dans plusieurs pays européens. Par contre, en Europe de l'Est on parle de plus en plus souvent de « l'occupation soviétique » et on érige au rang de héros nationaux des complices des hitlériens. Les auteurs du projet de loi proposent de compléter le Code pénal d'un article qui serait intitulé « Réhabilitation du nazisme ». Selon eux, nier les faits établis par le Tribunal international de Nuremberg doit être passible d'une amende allant jusqu'à 300000 roubles (environ 10 000 dollars) ou de 3 ans de prison. Les mêmes actions commises dans l'exercice d'une fonction publique ou par le biais des médias devraient être punies d'une amende de 500 000 roubles ou d'une peine de prison de 5 ans. Les lois appelées à prévenir la réhabilitation du nazisme sont en vigueur en Autriche, en Allemagne, en Belgique et en France. D'autant plus étrange est la politique généralisée en Union européenne ayant trait aux tentatives de faire renaître le nazisme. Dès 2009 dans sa résolution « Réunification d'une Europe divisée » l'APCE a identifié le nazisme au stalinisme. De l'avis de ses auteurs, l'adoption de ce document « historique » accorderait aux pays de l'ex-URSS des fondements légaux pour réclamer à la Russie une indemnisation pour « l'occupation ». L'initiative a été accueillie avec enthusiasme au premier chef dans les pays baltes. Dans cet ordre d'idée, la Lettonie a commencé par la glorification des anciens combattants de la division nazie Waffen SS pour se lancer ensuite dans la création de lois punissant la négation de son « occupation soviétique ». Les événements récents en Ukraine, plus particulièrement le soutien et le financement d'un coup d'Etat, sont devenus un nouveau témoignage probant des doubles standards de Bruxelles : l'Europe n'a pas besoin de fascisme, cependant ce dernier a droit de cité à la frontière de la Russie. Cette politique n'est pas perspicace car, selon le chef des programmes de recherches du Fonds Mémoire historique Vladimir Simindeï, personne n'a encore annulé l'effet boomerang. « L'extrême droitre en Europe gagne en vigueur. Dans une grande mesure son activité tient aux tentatives pour réviser les résultats de la Seconde guerre mondiale, ainsi que l'attitude envers le nazisme et le fascisme. Le tout dans un emballage russophobe. Force est de constater que ces processus se poursuivront, à notre regret. Néanmoins il serait très difficile de parvenir à une révision officielle des résultats de la Seconde guerre mondiale ». A l'occasion du 70e anniversaire du début de la Seconde guerre mondiale une vague d'articles « analytiques » avait déferlé dans la presse occidentale. Des historiens et des politologues s'acharnaient à établir lequel des deux, Hitler ou Staline, avait plus de victimes sur sa conscience. Les idéologues occidentaux continuent d'oeuvrer sans de répit. Selon le directeur général du Centre de l'information politique Alekseï Moukhine, cela veut dire que l'effet du « vaccin contre le fascisme » touche à sa fin dans les pays européens. « Malheureusement l'Europe n'est pas en mesure de se procurer un antidotoe contre les justifications de ce genre et tout porte à croire qu'elle est vouée à une radicalisation du processus politique. En l'occurrence, la Russie peut jouer, comme toujours d'ailleurs, le rôle de rempart contre la menace nazie et même plus, elle doit le faire. Les actes législatifs à l'instar de celui dont on parle, interdisant la propagande et l'embellissement du nazisme et de ses crimes contre l'humanité, sont un remède homéopathique servant à prévenir le développement du mal appelé nazisme et sa transformation en une maladie chronique. Les dirigeants du Vieux continent ne cessent pas de commettre les mêmes erreurs. Leur principe demeure invariable : envenimer les éléments les plus radicaux, les équiper dûment et les envoyers vers l'Est. Cependant l'histoire enseigne (ceux qui veulent en tirer des enseignements) : Drang nach Osten finit toujours par Drang nach Westen. Lire la suite: http://french.ruvr.ru/2014_04_04/La-reanimation-du-nazisme-et-leffet-boomerang-3267/ ... Lien : http://gaelle.hautetfort.com/archive/2014/04/03/taubira-maintenue-au-ministere-de-la-justice-manifestation-s-5339259.html © Flickr.com/Dave Morris/cc-by MOSCOU, 4 avril - RIA Novosti/La Voix de la Russie La filiale ukrainienne de la chaîne de restauration rapide McDonald's a suspendu le fonctionnement de ses établissements en Crimée, a annoncé la compagnie jeudi. « Pour des causes indépendantes de McDonald's, l'activité des établissements se trouvant à Simféropol, Sébastopol, et Yalta est temporairement suspendue. Nous espérons être en mesure de relancer leur fonctionnement dès que possible », annonce le communiqué. La compagnie fournit à ses employés la possibilité de travailler dans n'importe quel autre restaurant de la chaîne situé en Ukraine en conservant leur poste et leur salaire. McDonald's financera le voyage et trois mois de logement aux volontaires. Même si aucune déclaration officielle n'a été émise à ce sujet, cette décision pourrait être en liaison avec les sanctions décrétées par les Etats-Unis suite à l'intégration de la Crimée à la Fédération de Russie. T RIA Novosti Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_04_04/McDonalds-ferme-ses-restaurants-en-Crimee-4352/ Pour la FRANCE et l'Europe il faut boycotter mac do est compagnies)))) plus alliés, aliénés traîtres est pays collabos à l'enfer)))) vadé rétro satanas)))) L'amérique aux américains)))) ou plutôt aux Amérindiens (...) ... Monsanto : les produits à boycotter Contre l'occupation en FRANCE et en Europe de l'américanisation dont produits INFECTES : Lien vers une liste : http://www.voxnr.com/cc/dep_mondialisme/EFAyuyEAplUHdjdlQz.shtml A ceci s'ajoute cela (ennemis collabos) (...) L'info sur : http://www.prorussia.tv/Un-point-sur-la-situation_a854.html Autres infos : http://www.youtube.com/watch?v=TJ7FLkaUTmY Acteurs Actions)))) http://gaelle.hautetfort.com/archive/2014/04/03/taubira-maintenue-au-ministere-de-la-justice-manifestation-s-5339259.html http://revoltes-en-europe.over-blog.com/article-jour-de-colere-la-suite-le-5-avril-122460844.html Résistance)))) vive la Délivrance)))) Tous ensemble pour le meilleur face au pire!!! http://chiron.over-blog.org/2014/04/france-paris-en-colere-rassemblements-les-5-et-6-avril-2014.html A l'enfer)))) les SALES aliénés du mal vicelardes, Mal Saintes Malintentionnées, garde des sots est porte parole de la sexualité des enfants etc Vadé rétro satanas)))) à l'enfer)))) Au Nom de Dieu)))) contre satan vadé rétro satanas)))) les aliénés de l'enfer)))) (...) http://chiron.over-blog.org/2014/04/france-un-nouveau-gouvernement-francais-en-cours.html Pendant ce temps la peste se propage (VIDEOS. Fièvre Ebola : fausse alerte à Roissy, des cas suspects au Mali http://leschroniquesderorschach.blogspot.fr/2014/04/lepidemie-debola-est-elle-arrivee-en.html http://www.leparisien.fr/laparisienne/sante/fievre-ebola-des-cas-suspects-egalement-au-mali-04-04-2014-3740135.php http://chiron.over-blog.org/2014/03/alerte-la-peste-se-propage-guinee-l-epidemie-d-ebola-s-amplifie-ses-voisins-tres-inquiets.html http://chiron.over-blog.org/2014/04/l-abstention-une-affirmation-et-une-protestation-eclatante-comte-de-chambord.html http://chiron.over-blog.org/2014/04/france-paris-en-colere-rassemblements-les-5-et-6-avril-2014.html Et divers : http://chiron.over-blog.org/2014/03/allocution-du-president-vladimir-poutine-sur-l-integration-de-la-crimee-a-la-russie-texte-integral-video.html http://fr.sott.net/article/20280-La-plus-grande-manifestation-de-l-histoire-recente-de-l-Espagne https://www.youtube.com/watch?v=7F_9FEx7ymg el pueblo unido jamas sera vencido Le Peuple unis jamais sera vaincu Tous ensemble pour le meilleur face au pire)))) Cordialement,,, Chiron

commentaires