Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les 4 accord tolteques

17 novembre 2013 7 17 /11 /novembre /2013 10:56

Il faut sauver la France ! Témoignage d’un fils de Harki. II partie Il faut sauver la France ! Témoignage d’un fils de Harki. II partie © www.kader-hamiche.fr Télécharger le fichier audio Kader Hamiche, fils de Harki, nationiste-patriote français d’esprit et de cœur nous a accordé une interview consacrée aux malaises de la France telle qu’il les perçoit à l’heure actuelle. Il est l’auteur de la France confisquée, un livre édifiant dans lequel il dénonce, entre autres, la mainmise de lobbies nationaux profondément délétères pour notre pays, leur mercantilisme n’étant égal qu’à leur antipathie pour tout ce qui renvoie à l’idée de nation, donc, de souverainisme. Voici la deuxième partie de son intervention sur nos ondes dans laquelle M. Hamiche évoque son scepticisme quant au bien-fondé de la stratégie FN, une stratégie qui fait sérieusement vaciller son degré de crédibilité. La Voix de la Russie. Quel est votre position par rapport au FN ? Quelle est votre perception de la personnalité de Marine le Pen ? Kader Hamiche. « Comme je vous l’ai déjà dit, j’aime ma patrie et je respecte celle des autres. Je rêve ainsi d’une Europe nationiste, c’est-à-dire d’une Europe qui serait le fruit d’un accord entre des gens qui reconnaissent la nation comme étant le niveau le plus abouti d’organisation humaine. Le FN dans son ensemble n’est selon moi pas porteur d’un projet comme celui-là. Pour tout vous dire, j’ai l’impression qu’il bricole beaucoup le connaissant très bien depuis bien des années. Si vous saviez, par exemple, comment a été donnée l’investiture à Robert Ménard, vous tomberiez des nues (…). Robert Ménard ne renonce à rien de son historique, il n’a jamais voté FN, il ne veut personne du FN sur sa liste ce qu’il déclare publiquement. Et pourtant, le FN lui donne son investiture pour Béziers. Une ville où le FN pourrait faire 30 % l’année prochaine aux municipales. Or, voici que le FN lui confie les rênes de cette ville alors que cet homme est toujours le gauchiste qu’il fût naguère. Je le connais fort bien puisqu’il voulait que je sois sur sa liste ! Au bout de quelques semaines, quand j’ai vu ce qui se passait (…), j’ai contacté le FN au plus haut niveau, j’ai alerté Marine le Pen et Jean-Marie le Pen, Jean-François Jalkh, Louis Aliot en leur demandant d’attendre afin qu’il y ait une liste authentiquement patriotique qui se mette en place. Ils n’ont rien voulu entendre. J’en ai beaucoup voulu à Marine le Pen en 2012 parce que je pensais qu’elle pouvait être au deuxième tour des présidentielles. Malheureusement, elle a fait une campagne de gauche et pour cause, elle a été conseillée par un ancien chevènementiste qui au passage va fleurir la tombe du général de Gaulle (…). Ce que je reproche à Marine le Pen – et je l’écris beaucoup sur mon blog – c’est de vouloir faire cavalier seul (…). La stratégie du FN, c’est de prendre le pouvoir seul en se donnant quinze ans et en ne s’associant avec personne. Or, en ne s’associant avec personne, il n’y arrivera jamais! Et malheureusement, dans le contexte de ce qui se passe en ce moment, Manuel Valls a beau faire remuer du vent en se faisant passer pour quelqu’un de droite, il ne s’oppose en rien, tout comme les autres socialistes, à l’ouverture de la France, portes béantes, à l’immigration, notamment en donnant le droit de vote à tout le monde puisque maintenant le délai pour avoir le droit de vote est égal à trois ans. Or, qui, la plupart du temps, demande la naturalisation en France ? Ce ne sont généralement pas des ressortissants européens mais des immigrés africains ! Souvent musulmans et souvent, trop souvent manipulés par les islamistes ! Les musulmans de France sont tenus par les islamistes, surtout depuis le temps où Sarkozy a crée un conseil qui est régi par des associations marocaines absolument radicales [Conseil français du culte musulman, CFCM, note de LVdlR] et qui tient à instaurer la charia pour les musulmans en France. Les gens dans leur grande masse l’ignorent, mais c’est pourtant la réalité. Si les socialistes reviennent au pouvoir en 2017, ça en sera fini de la France. Juppé a demandé en 2008 qu’on fasse rentrer 700.000 nouveaux immigrés en France, alors vous voyez où on va ». Commentaire de l’auteur. Les arguments pratiques de M. Hamiche – qui parle en connaissance de cause, ayant un large aperçu des coulisses du pouvoir – laissent songeurs. Seul, le FN n’aboutira guère restant ce qu’il est depuis des décennies : l’épouvantail ambulant des partis dits « corrects ». Même la dédiabolisation assez réussie de la deuxième génération Le Pen est impuissante à gommer en pratique ce fâcheux statut. Ceci étant, rien n’est jamais perdu à condition que le FN renonce à agir en solitaire entrant en coalition avec certains ressortissants UMP en pleine re-prise de conscience (d’où une forte scission à l’intérieur du clan Sarkozy) et des gens tels que M. Dupont-Aignan (gaulliste dans un sens anti-européiste) qui, excluant toute alliance avec le FN, a pourtant bien des prises de position à partager avec lui. D’une manière générale, il faut qu’il y ait une puissante coalition d’idées, un dénominateur commun bénéfique qui soit au-dessus des différends, des fonds de commerce. Les mouvements protestataires tels que le Printemps français, les Bonnets rouges, les Tondus etc. devraient y contribuer. Il en va de l’avenir de la France. T

Bonjour !

Il faut sauver la France ! Témoignage d’un fils de Harki. II partie

© www.kader-hamiche.fr

Télécharger le fichier audio

Kader Hamiche, fils de Harki, nationiste-patriote français d’esprit et de cœur nous a accordé une interview consacrée aux malaises de la France telle qu’il les perçoit à l’heure actuelle. Il est l’auteur de la France confisquée, un livre édifiant dans lequel il dénonce, entre autres, la mainmise de lobbies nationaux profondément délétères pour notre pays, leur mercantilisme n’étant égal qu’à leur antipathie pour tout ce qui renvoie à l’idée de nation, donc, de souverainisme.

Voici la deuxième partie de son intervention sur nos ondes dans laquelle M. Hamiche évoque son scepticisme quant au bien-fondé de la stratégie FN, une stratégie qui fait sérieusement vaciller son degré de crédibilité.

La Voix de la Russie. Quel est votre position par rapport au FN ? Quelle est votre perception de la personnalité de Marine le Pen ?

Kader Hamiche. « Comme je vous l’ai déjà dit, j’aime ma patrie et je respecte celle des autres. Je rêve ainsi d’une Europe nationiste, c’est-à-dire d’une Europe qui serait le fruit d’un accord entre des gens qui reconnaissent la nation comme étant le niveau le plus abouti d’organisation humaine. Le FN dans son ensemble n’est selon moi pas porteur d’un projet comme celui-là. Pour tout vous dire, j’ai l’impression qu’il bricole beaucoup le connaissant très bien depuis bien des années. Si vous saviez, par exemple, comment a été donnée l’investiture à Robert Ménard, vous tomberiez des nues (…). Robert Ménard ne renonce à rien de son historique, il n’a jamais voté FN, il ne veut personne du FN sur sa liste ce qu’il déclare publiquement. Et pourtant, le FN lui donne son investiture pour Béziers. Une ville où le FN pourrait faire 30 % l’année prochaine aux municipales. Or, voici que le FN lui confie les rênes de cette ville alors que cet homme est toujours le gauchiste qu’il fût naguère. Je le connais fort bien puisqu’il voulait que je sois sur sa liste ! Au bout de quelques semaines, quand j’ai vu ce qui se passait (…), j’ai contacté le FN au plus haut niveau, j’ai alerté Marine le Pen et Jean-Marie le Pen, Jean-François Jalkh, Louis Aliot en leur demandant d’attendre afin qu’il y ait une liste authentiquement patriotique qui se mette en place. Ils n’ont rien voulu entendre. J’en ai beaucoup voulu à Marine le Pen en 2012 parce que je pensais qu’elle pouvait être au deuxième tour des présidentielles. Malheureusement, elle a fait une campagne de gauche et pour cause, elle a été conseillée par un ancien chevènementiste qui au passage va fleurir la tombe du général de Gaulle (…). Ce que je reproche à Marine le Pen – et je l’écris beaucoup sur mon blog – c’est de vouloir faire cavalier seul (…). La stratégie du FN, c’est de prendre le pouvoir seul en se donnant quinze ans et en ne s’associant avec personne. Or, en ne s’associant avec personne, il n’y arrivera jamais! Et malheureusement, dans le contexte de ce qui se passe en ce moment, Manuel Valls a beau faire remuer du vent en se faisant passer pour quelqu’un de droite, il ne s’oppose en rien, tout comme les autres socialistes, à l’ouverture de la France, portes béantes, à l’immigration, notamment en donnant le droit de vote à tout le monde puisque maintenant le délai pour avoir le droit de vote est égal à trois ans. Or, qui, la plupart du temps, demande la naturalisation en France ? Ce ne sont généralement pas des ressortissants européens mais des immigrés africains ! Souvent musulmans et souvent, trop souvent manipulés par les islamistes ! Les musulmans de France sont tenus par les islamistes, surtout depuis le temps où Sarkozy a crée un conseil qui est régi par des associations marocaines absolument radicales [Conseil français du culte musulman, CFCM, note de LVdlR] et qui tient à instaurer la charia pour les musulmans en France. Les gens dans leur grande masse l’ignorent, mais c’est pourtant la réalité. Si les socialistes reviennent au pouvoir en 2017, ça en sera fini de la France. Juppé a demandé en 2008 qu’on fasse rentrer 700.000 nouveaux immigrés en France, alors vous voyez où on va ».

Commentaire de l’auteur. Les arguments pratiques de M. Hamiche – qui parle en connaissance de cause, ayant un large aperçu des coulisses du pouvoir – laissent songeurs. Seul, le FN n’aboutira guère restant ce qu’il est depuis des décennies : l’épouvantail ambulant des partis dits « corrects ». Même la dédiabolisation assez réussie de la deuxième génération Le Pen est impuissante à gommer en pratique ce fâcheux statut. Ceci étant, rien n’est jamais perdu à condition que le FN renonce à agir en solitaire entrant en coalition avec certains ressortissants UMP en pleine re-prise de conscience (d’où une forte scission à l’intérieur du clan Sarkozy) et des gens tels que M. Dupont-Aignan (gaulliste dans un sens anti-européiste) qui, excluant toute alliance avec le FN, a pourtant bien des prises de position à partager avec lui. D’une manière générale, il faut qu’il y ait une puissante coalition d’idées, un dénominateur commun bénéfique qui soit au-dessus des différends, des fonds de commerce. Les mouvements protestataires tels que le Printemps français, les Bonnets rouges, les Tondus etc. devraient y contribuer. Il en va de l’avenir de la France. T

Il faut sauver la France ! Témoignage d’un fils de Harki. II partie

Il faut sauver la France ! Témoignage d’un fils de Harki. Partie I

© Photo : www.clan-r.org

M. Kader Hamiche a plus d’une corde à son arc. Brillant écrivain, bloggeur lu et apprécié dans la mesure où son expérience politique sert ses écrits analytiques, ce fils de Harki fier de ses origines s’affirme avant tout comme « patriote français ». Et en effet, si un jour je trouve plus français que lui, peut-être me déclarerai-je chinoise.

Son credo, il l’expose clairement dans l’exorde de son blog, insistant sur l’aspect nationiste de ses convictions. Nationiste, non pas nationaliste, ce dernier terme étant lourdement connoté. Rescapé des massacres des Harkis de mars 1962, c’est en France que ce garçonnet éveillé et précoce grandira, obtenant son BAC en 1974 ([je fus] sans doute le premier enfant de Harki dans ce cas, précise-t-il dans sa brève autobiographie). C’est à ce moment-là, en ce lointain février 1963, que son destin s’allia si intimement à celui de la France qu’aujourd’hui, au bout de cinquante ans, il ne cesse de combattre pour sa cause.

Je suis, dit-il, un « conservateur tendance Churchill » croyant, il fut un temps, que c’ « était là l’idéologie du RPR version Chirac » ou le principal moteur du volontarisme sarkozyste. La déception était au rendez-vous. Je suis, dit-il, nationiste. Que peut-il y avoir de plus fort que l’amour de la patrie à condition que celle-ci ne s’exerce pas au détriment des autres nations ? Toutes se valent. L’amour de la France passe par le rejet du droit-de-l’hommisme, du tiers-mondialisme, de l’européisme ainsi que des lobbies totalitaires qui sont entre autres derrière ce communautarisme qui « gangrène la France » comme l’a gangréné, à ses heures, le « communisme primaire ». Toutes ces idées ont été reprises dans ses deux principaux livres dont l’un qui a particulièrement attiré mon attention s’intitule éloquemment « La France confisquée ».

Voici sa perception de la France telle qu’elle s’est conçue et formée ces quarante dernières années.

LaVoix de la Russie. Vous êtes l’auteur du livre La France confisquée. Quelle problématique y est primordialement abordée ? Qu’est-ce que vous entendez par le terme confiscation qui est un terme assez fort ?

Kader Hamiche. « J’ai constaté après deux années et demie de recherches et de consultations de 10.000 documents à peu près – y compris des documents étrangers, allemands notamment – qu’en réalité la gestion politique de notre pays est axée sur la quête du gain à destination de personnes qui exploitent la France dans leurs propres intérêts. La coalition de lobbies prédateurs dont je parle dans mon livre est surtout composée des héritiers de ceux qui faisaient partie de l’entourage de Charles de Gaulle en 1944 et qui se sont par la suite partagé le pays. »

LVdlR. Ces lobbies prédateurs dont vous parlez sont des lobbies supranationaux ?

Kader Hamiche. « Non, parfaitement nationaux mais qui sont très à l’aise dans le supranational. Il y a d’abord les lobbies politiques, des partis comme le PS, le PC, des partis qui se disent héritiers du gaullisme tels que l’était à l’époque le MRP. En revanche, bien d’autres partis sont à l’écart du système (…). Il y a aussi, dans cette liste de lobbies, les communautés étrangères, les associations antiracistes bourrées de gens issus de la décolonisation qui eux aussi profitent pleinement du système. Il suffit de prendre la liste des subventions versées par le Premier ministre chaque année pour voir à quel point ces profiteurs sont nombreux, se gavant comme ils le font sur le dos des Français. Les partis politiques ont tous des fondations, elles aussi très largement financées. La fondation Charles de Gaulle est ainsi entretenue par l’Etat, par les subventions du Premier ministre ainsi que par des subventions locales. Le PC a sa propre fondation qui s’appelle Gabriel-Péri présidée jusqu’en 2012 par Robert Hue. Mêmes subventionnements pour les think-thank qui, comme par hasard, sont tous dans le moule du système, enlisés dans le politiquement correct. Les groupes anti-européens ne jouissent d’aucun subventionnement pour leur part, car les lobbies européistes sont très vigoureusement aidés par l’Etat (…). En revanche, les associations communautaires, antiracistes, ou même des associations dirigés par des charlatans non représentatifs comme « ni putes, ni soumises » composées d’enfants immigrés dont la cause n’est pas française. Quant à SOS racisme, il faut bien se dire que cette association mange plusieurs millions d’euros chaque année d’argent public ! Parmi les lobbies prémentionnés, il faut relever aussi les lobbies économiques. Les grosses sociétés sont dirigées par d’anciens fonctionnaires, d’anciens directeurs de cabinets de ministères tous sortis de l’ENA. Ce sont eux qui bénéficient de la nationalisation de l’économie par les socialistes puis ensuite de sa privatisation entre guillemets par Balladur. Ces gens-là dirigent l’économie française. Toute la politique économique et sociale du pays est faite dans leur intérêt et non pas dans celui des entreprises que j’appelle les entreprises captives, c’est-à-dire de petites et moyennes entreprises dirigées par de véritables entrepreneurs qui n’ont jamais été fonctionnaires de leur vie. Dans cette liste, il ne faudrait pas non plus oublier les amis du pouvoir, M. Bolloré en est un exemple lui qui profite très largement de l’exploitation africaine puisqu’il a le monopole du transport en Afrique. Autre exemple : Bouygues profite beaucoup des contrats passés notamment avec les pays d’Afrique du nord. Au Maroc, Bouygues peut faire tout ce qu’elle veut. Les cas de ce type ne manquent pas. »

LVdlR. On constate que les gouvernements de ces vingt-trente dernière années se décarcassent pour nous prouver que le multiculturalisme est un phénomène porteur dans tous les sens du mot. Le font-ils (le faisaient-ils) par naïveté idéaliste ou par conviction idéologique ?

Kader Hamiche. « Pour moi, le multiculturalisme n’est qu’un alibi. Il faut lire les choses en mode négatif. En réalité, le multiculturalisme ne présente d’intérêt pour personne si ce n’est qu’il sert le projet de dissolution de la culture française, puisque c’est d’elle que nous parlons en l’occurrence, dans un ensemble cosmopolitiste et non pas cosmopolitique (…), vous voyez ce que je veux dire. Il y a, il est vrai, un projet de dissolution de la nation française dans une marmite universaliste. Je trouve que les gens qui mettent en œuvre ce projet sont d’une irresponsabilité coupable parce qu’ils partent d’une certaine idée en niant la réalité. Or, la réalité historique est telle que depuis 2500 ans le monde est organisé en nations. Evidemment, ces dernières bougent, elles se contrarient les unes les autres, parfois même elles se combattent mais, en fin de compte, l’Histoire a toujours raison de ces différends, reprenant son cours. Mais voici qu’un groupe d’individus débarque avec une idéologie qui consiste à dire : on va universaliser la société en fondant toutes les nations dans une diversité qui est, en fait, l’accomplissement de l’uniformité. Ces individus étant l’élite, ils ont conscience de présider, ultérieurement, ce nouveau monde qu’ils se sont appliqués à cimenter. Ceci étant, le grand défaut de ce système est précisément qu’il nie les réalités, les gens ayant tendance à s’associer en peuples soudés par un même mode de vie, une même langue, une même vision, des mœurs identiques. Le fait de réunir des gens absolument différents est par définition voué à l’échec. Qui plus est, cette espèce d’expérience fondée sur des artifices porte atteinte à la démocratie, voire la dissout. Malheureusement, en France, il y a beaucoup de gens qui croient à ces chimères ! Ce que je reproche à Mme Taubira – si tant est que j’aie quelque chose à lui reprocher parce que je ne crois pas que cette femme au fond soit mauvaise – c’est son idéalisme. Ce qui m’inquiète finalement, c’est que l’on est bien obligé de faire un procès d’intention à ces gens. On se demande pourquoi quelque chose d’aussi fou peut venir à l’esprit de ces personnalités qui pourtant sont très intelligentes. Et puis on finit par se dire qu’en fait, c’est la haine de soi, de la France qui les meut ».

LVdlR. Vous vous dites nationiste et gaulliste ….

Kader Hamiche. « Ah non ! Je ne suis pas du tout gaulliste. J’ai été élu RPR, j’ai été adjoint au maire de Dreux pendant quelques temps. Quand je me suis présenté la première fois à une réunion du RPR, j’ai tout de suite dit : « Kader Hamiche. De Gaulle est mort pour moi le 19 mars 1962».

LVdlR. Je retire alors ma question ….

Kader Hamiche. « Non-non, posez la dans un autre sens si vous voulez ! Cependant, en tant que citoyen, je crois être capable de voir ce que de Gaulle a apporté de positif mais pour moi il est responsable de la situation actuelle. Peut-être que dans le contexte de l’époque, il ne se rendait pas compte de ce qu’il faisait mais le fait d’avoir, en 1944, fait entrer le loup dans la bergerie – j’entends le communisme en France – est déjà en soi répréhensible. Paul-Marie Coûteaux, le député européen, disait que la France est le seul pays au monde où le communisme a réussi. Et ça nous coûte, et ça nous coûte ! On en paye le prix. Lorsque de Gaulle avait rencontré Staline pour la première fois, Staline lui avait demandé ce qu’il allait faire de Thorez et il lui a répondu : « Thorez, douze balles dans la peau ! ». A cela, Staline lui a répondu qu’il y avait bien mieux à faire. C’est là qu’ils se sont entendus. Thorez est rentré en France, il est devenu ministre d’Etat moyennant quoi les communistes se sont tenus à carreau. La France est donc l’un des rares pays en Europe où les communistes n’ont pas essayé de déstabiliser l’Etat tout simplement parce que de Gaulle s’est entendu avec eux, ce qui est son péché originel (…)». T

A suivre.

Lien : http://french.ruvr.ru/radio_broadcast/217362642/250084653/

Il faut sauver la France ! Témoignage d’un fils de Harki. II partie

Il faut sauver la France ! Témoignage d’un fils de Harki. II partie

© www.kader-hamiche.fr

Kader Hamiche, fils de Harki, nationiste-patriote français d’esprit et de cœur nous a accordé une interview consacrée aux malaises de la France telle qu’il les perçoit à l’heure actuelle. Il est l’auteur de la France confisquée, un livre édifiant dans lequel il dénonce, entre autres, la mainmise de lobbies nationaux profondément délétères pour notre pays, leur mercantilisme n’étant égal qu’à leur antipathie pour tout ce qui renvoie à l’idée de nation, donc, de souverainisme.

Voici la deuxième partie de son intervention sur nos ondes dans laquelle M. Hamiche évoque son scepticisme quant au bien-fondé de la stratégie FN, une stratégie qui fait sérieusement vaciller son degré de crédibilité.

La Voix de la Russie. Quel est votre position par rapport au FN ? Quelle est votre perception de la personnalité de Marine le Pen ?

Kader Hamiche. « Comme je vous l’ai déjà dit, j’aime ma patrie et je respecte celle des autres. Je rêve ainsi d’une Europe nationiste, c’est-à-dire d’une Europe qui serait le fruit d’un accord entre des gens qui reconnaissent la nation comme étant le niveau le plus abouti d’organisation humaine. Le FN dans son ensemble n’est selon moi pas porteur d’un projet comme celui-là. Pour tout vous dire, j’ai l’impression qu’il bricole beaucoup le connaissant très bien depuis bien des années. Si vous saviez, par exemple, comment a été donnée l’investiture à Robert Ménard, vous tomberiez des nues (…). Robert Ménard ne renonce à rien de son historique, il n’a jamais voté FN, il ne veut personne du FN sur sa liste ce qu’il déclare publiquement. Et pourtant, le FN lui donne son investiture pour Béziers. Une ville où le FN pourrait faire 30 % l’année prochaine aux municipales. Or, voici que le FN lui confie les rênes de cette ville alors que cet homme est toujours le gauchiste qu’il fût naguère. Je le connais fort bien puisqu’il voulait que je sois sur sa liste ! Au bout de quelques semaines, quand j’ai vu ce qui se passait (…), j’ai contacté le FN au plus haut niveau, j’ai alerté Marine le Pen et Jean-Marie le Pen, Jean-François Jalkh, Louis Aliot en leur demandant d’attendre afin qu’il y ait une liste authentiquement patriotique qui se mette en place. Ils n’ont rien voulu entendre. J’en ai beaucoup voulu à Marine le Pen en 2012 parce que je pensais qu’elle pouvait être au deuxième tour des présidentielles. Malheureusement, elle a fait une campagne de gauche et pour cause, elle a été conseillée par un ancien chevènementiste qui au passage va fleurir la tombe du général de Gaulle (…). Ce que je reproche à Marine le Pen – et je l’écris beaucoup sur mon blog – c’est de vouloir faire cavalier seul (…). La stratégie du FN, c’est de prendre le pouvoir seul en se donnant quinze ans et en ne s’associant avec personne. Or, en ne s’associant avec personne, il n’y arrivera jamais! Et malheureusement, dans le contexte de ce qui se passe en ce moment, Manuel Valls a beau faire remuer du vent en se faisant passer pour quelqu’un de droite, il ne s’oppose en rien, tout comme les autres socialistes, à l’ouverture de la France, portes béantes, à l’immigration, notamment en donnant le droit de vote à tout le monde puisque maintenant le délai pour avoir le droit de vote est égal à trois ans. Or, qui, la plupart du temps, demande la naturalisation en France ? Ce ne sont généralement pas des ressortissants européens mais des immigrés africains ! Souvent musulmans et souvent, trop souvent manipulés par les islamistes ! Les musulmans de France sont tenus par les islamistes, surtout depuis le temps où Sarkozy a crée un conseil qui est régi par des associations marocaines absolument radicales [Conseil français du culte musulman, CFCM, note de LVdlR] et qui tient à instaurer la charia pour les musulmans en France. Les gens dans leur grande masse l’ignorent, mais c’est pourtant la réalité. Si les socialistes reviennent au pouvoir en 2017, ça en sera fini de la France. Juppé a demandé en 2008 qu’on fasse rentrer 700.000 nouveaux immigrés en France, alors vous voyez où on va ».

Commentaire de l’auteur. Les arguments pratiques de M. Hamiche – qui parle en connaissance de cause, ayant un large aperçu des coulisses du pouvoir – laissent songeurs. Seul, le FN n’aboutira guère restant ce qu’il est depuis des décennies : l’épouvantail ambulant des partis dits « corrects ». Même la dédiabolisation assez réussie de la deuxième génération Le Pen est impuissante à gommer en pratique ce fâcheux statut. Ceci étant, rien n’est jamais perdu à condition que le FN renonce à agir en solitaire entrant en coalition avec certains ressortissants UMP en pleine re-prise de conscience (d’où une forte scission à l’intérieur du clan Sarkozy) et des gens tels que M. Dupont-Aignan (gaulliste dans un sens anti-européiste) qui, excluant toute alliance avec le FN, a pourtant bien des prises de position à partager avec lui. D’une manière générale, il faut qu’il y ait une puissante coalition d’idées, un dénominateur commun bénéfique qui soit au-dessus des différends, des fonds de commerce. Les mouvements protestataires tels que le Printemps français, les Bonnets rouges, les Tondus etc. devraient y contribuer. Il en va de l’avenir de la France. T

Lien : http://french.ruvr.ru/radio_broadcast/217362642/250264122/

Retrouvez le journal de réinformation La Voix de la Russie chaque lundi avec Sylvie Collet sur www.prorussia.tv/

Et la radio La Voix de la Russie "on discute dans le studio" ici Moscou en Français avec Boris Toubanov, Françoise Compoint, Alexandre Artamonov, Anna Karpova

http://french.ruvr.ru/radio_broadcast/alf_programs/

La radio La Voix de la Russie nous change des vulgarités et mensonges des stations de radios françaises...

Vive la Russie!!! et Vive notre cher M. Vladimir Vladimirovitch Poutine!!! :):):)

Tous ensemble pour le meilleur!!! © Владимир Путин

Noblesse de coeur :)

Si la France m'a vu naître c'est en Russie que sont mes racines. Aujourd'hui plus que jamais, elles se rappellent à moi...

Malgré mes origines, je soutiens le pays qui m’a vu naître la France et son peuple, si je devais être expulsé, je serais ravie de rejoindre la Russie

Voir la page Facebook de M. Poutine :)

Et pour la France un retour aux sources "le sens de l' honneur et des vraies valeurs!!!:):):)

Ne nous rangeons pas au rang des minables...

Arrière bassesse!!!

Vive la patriotisme!!!

Autre sources d'infos le portail de l'éveil : http://larevolutioncitoyenne.blogspot.fr/

Cordialement,

Chiron

commentaires